Jardinage : semer les graines

Le semis, mode de reproduction sexuée naturel de la plupart des végétaux, est très pratiqué en jardinage pour la production tant de fleurs que de légumes, notamment annuels. Il l’est moins pour les arbustes et les arbres, plus faciles à reproduire par multiplication végétative (bouturage, marcottage).

La graine

Une graine résulte de la fécondation de l’ovule, élément femelle de la fleur, par le pollen, élément mâle. Cette fécondation, qui s’effectue le plus souvent par l’intermédiaire du vent ou des insectes, peut être directe (dans la même fleur) ou croisée (entre les éléments de deux plantes différentes).

Les variétés de plantes

De nouvelles variétés sont créées par la fécondation croisée. Leur sélection permet d’obtenir des caractères intéressants tels que taille, couleur du feuillage, fleurs différentes, productivité plus abondante, résistance aux maladies, etc.

Les hybrides de plantes

Ce sont des plantes obtenues qui ne transmettent pas à leur descendance la totalité de leurs caractères. De longs travaux de sélection permettent d’aboutir à une lignée pure produisant une descendance identique. Les hybrides,  F1 ou de première génération, résultent du croisement entre deux lignées pures. Souvent beaucoup plus vigoureux, ils possèdent de meilleures qualités que les deux souches parentales.

Le choix des graines

Il a une grande importance. Il faut les prendre de bonne qualité, c’est-à-dire récoltées mûres, indemnes de blessures, conservées au sec, et préservées des maladies et des ravageurs. Le pouvoir germinatif des graines (leur aptitude à germer et à donner une plantule) peut devenir nul si ces conditions ne sont pas respectées. Il diminue aussi quand les graines sont stockées depuis trop longtemps. Les graines âgées de 1 à 2 ans ont le meilleur rendement. Au-delà, leur vitalité diminue et elles germent plus difficilement. Leur durée germinative dépassée, elles ne lèvent plus.

Différents types de graines

Il existe divers types de graines, de taille et d’aspect différents. Les graines de pissenlit, laitue, haricot, datte, prune et avocat ne se ressemblent pas. Pourtant, elles se composent toutes d’une plantule à l’état embryonnaire, de réserves nutritives (albumen ou cotylédon) et d’une enveloppe externe, le tégument. La graine, arrivée à maturité, est déshydratée. Pour pouvoir germer, il lui faut disposer d’eau, de façon régulière et équilibrée, pour se réhydrater, et hydrolyser ses réserves. Elle a aussi besoin d’air pour respirer et d’une température optimale (15-20 °C en moyenne) pour activer sa croissance.

Conditions du semis

Pour réunir toutes ces conditions, il faut semer à la bonne saison, à une profondeur permettant une bonne aération, et dans une terre légère retenant bien l’humidité et la chaleur. Si le terrain est trop lourd ou trop sec, incorporez du sable, du terreau et de la tourbe. La profondeur de la plantation, fonction de la taille de la semence, varie : de moins d’un millimètre pour les graines de petite taille, elle atteint quelques centimètres pour les plus grosses, soit environ deux à trois fois le diamètre de la graine.

Profondeur du semis

La profondeur de semis. Elle est très importante : une grosse semence insuffisamment enterrée se dessèche tandis qu’une petite plantule trop profonde ne perce pas. Certaines graines, placées dans ces bonnes conditions, et bien que vivantes, ne peuvent germer : elles sont dites “dormantes”. C’est le cas de l’acacia, de l’aubépine, du cerisier, du pêcher et, en général, de toutes les graines à coque dure. Leur enveloppe externe, imperméable, empêche la réhydratation et l’aération de l’embryon. Pour remédier à cela, incisez la coque (en préservant l’embryon), ou enfouissez les graines, dès leur récolte, dans de la terre ou du sable humides. Les bactéries se chargent alors d’attaquer la paroi. Laissez ces graines ainsi tout l’hiver et semez au printemps, dès les premiers beaux jours.

 

 

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Jardiner pour valoriser la maison

Jardiner : une école de patience

Les conseils pour créer, entretenir, fleurir et arborer votre jardin et pour produire des légumes sains et naturels pendant toute l’année, grâce aux informations et aux suggestions de Christian spécialiste de la construction mais aussi du jardinage. Une connaissance de l’alternance des saisons et de leurs conséquences sur la vie des plantes est souhaitable. Le jardinage demande de la patience, mais aussi une attention permanente, par exemple dans l’arrosage des plantes, le tuteurage, mais aussi le désherbage des mauvaises herbes, aujourd’hui baptisées « plantes indésirables ». 

Jardiner en préservant la nature

Le traitement des plantes doit exclure les pesticides et privilégier des produits naturels, admissibles en agriculture biologique. On préfèrera par exemple un paillage à un désherbant.