Jardinage : semer les graines

Le semis, mode de reproduction sexuée naturel de la plupart des végétaux, est très pratiqué en jardinage pour la production tant de fleurs que de légumes, notamment annuels. Il l’est moins pour les arbustes et les arbres, plus faciles à reproduire par multiplication végétative (bouturage, marcottage).

La graine

Une graine résulte de la fécondation de l’ovule, élément femelle de la fleur, par le pollen, élément mâle. Cette fécondation, qui s’effectue le plus souvent par l’intermédiaire du vent ou des insectes, peut être directe (dans la même fleur) ou croisée (entre les éléments de deux plantes différentes).

Les variétés de plantes

De nouvelles variétés sont créées par la fécondation croisée. Leur sélection permet d’obtenir des caractères intéressants tels que taille, couleur du feuillage, fleurs différentes, productivité plus abondante, résistance aux maladies, etc.

Les hybrides de plantes

Ce sont des plantes obtenues qui ne transmettent pas à leur descendance la totalité de leurs caractères. De longs travaux de sélection permettent d’aboutir à une lignée pure produisant une descendance identique. Les hybrides,  F1 ou de première génération, résultent du croisement entre deux lignées pures. Souvent beaucoup plus vigoureux, ils possèdent de meilleures qualités que les deux souches parentales.

Le choix des graines

Il a une grande importance. Il faut les prendre de bonne qualité, c’est-à-dire récoltées mûres, indemnes de blessures, conservées au sec, et préservées des maladies et des ravageurs. Le pouvoir germinatif des graines (leur aptitude à germer et à donner une plantule) peut devenir nul si ces conditions ne sont pas respectées. Il diminue aussi quand les graines sont stockées depuis trop longtemps. Les graines âgées de 1 à 2 ans ont le meilleur rendement. Au-delà, leur vitalité diminue et elles germent plus difficilement. Leur durée germinative dépassée, elles ne lèvent plus.

Différents types de graines

Il existe divers types de graines, de taille et d’aspect différents. Les graines de pissenlit, laitue, haricot, datte, prune et avocat ne se ressemblent pas. Pourtant, elles se composent toutes d’une plantule à l’état embryonnaire, de réserves nutritives (albumen ou cotylédon) et d’une enveloppe externe, le tégument. La graine, arrivée à maturité, est déshydratée. Pour pouvoir germer, il lui faut disposer d’eau, de façon régulière et équilibrée, pour se réhydrater, et hydrolyser ses réserves. Elle a aussi besoin d’air pour respirer et d’une température optimale (15-20 °C en moyenne) pour activer sa croissance.

Conditions du semis

Pour réunir toutes ces conditions, il faut semer à la bonne saison, à une profondeur permettant une bonne aération, et dans une terre légère retenant bien l’humidité et la chaleur. Si le terrain est trop lourd ou trop sec, incorporez du sable, du terreau et de la tourbe. La profondeur de la plantation, fonction de la taille de la semence, varie : de moins d’un millimètre pour les graines de petite taille, elle atteint quelques centimètres pour les plus grosses, soit environ deux à trois fois le diamètre de la graine.

Profondeur du semis

La profondeur de semis. Elle est très importante : une grosse semence insuffisamment enterrée se dessèche tandis qu’une petite plantule trop profonde ne perce pas. Certaines graines, placées dans ces bonnes conditions, et bien que vivantes, ne peuvent germer : elles sont dites “dormantes”. C’est le cas de l’acacia, de l’aubépine, du cerisier, du pêcher et, en général, de toutes les graines à coque dure. Leur enveloppe externe, imperméable, empêche la réhydratation et l’aération de l’embryon. Pour remédier à cela, incisez la coque (en préservant l’embryon), ou enfouissez les graines, dès leur récolte, dans de la terre ou du sable humides. Les bactéries se chargent alors d’attaquer la paroi. Laissez ces graines ainsi tout l’hiver et semez au printemps, dès les premiers beaux jours.

 

 

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

Isolation : les tests en situation réelle

Pour mesurer les performances de leurs isolants, Actis pratique ce que l'on appelle des "tests en situation réelle" ! Christian PESSEY et Maxime DURAN, directeur de l'innovation chez Actis vous expliquent de quoi il s'agit.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Un lit en forme de cabane pour vos enfants

Créé en 2017, Mon Lit Cabane est né de l’idée de deux parents en quête d’inspiration et de designs originaux pour choyer leurs deux enfants avec des chambres créatives, ludiques et où il fait bon grandir.

image

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

L'arrivée prochaine d'un nouveau Diagnostic de Performance Énergétique obligatoire ne laisse pas indifférents les professionnels de l'immobilier comme le montre la réaction de la FNAIM, qui salue "un outil plus fiable et plus lisible" au service de la rénovation énergétique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement a précisé les grandes lignes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) -obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement- qui sera applicable au 1er juillet 2021. Principal changement, l’estimation de la facture énergétique annuelle ainsi que celles des émissions de gaz à effet de serre vont figurer sur le diagnostic. Voici son décryptage.

image

La tendance JAPANDI

Subtile rencontre entre le Japon et la Scandinavie, la tendance Japandi souffle un vent de sérénité et de bien-être dans les intérieurs.

image

Acheter une maison ou un appartement : les conseils de Christian

Compte tenu de la valeur actuelle des appartements et des maisons, l’achat dans l’immobilier ancien mérite de prendre un certain nombre de précautions, souvent de pur bon sens… Les taux de crédit sont très bas : ce n'est pas une raison pour acheter n'importe quoi n'importe où !

image

Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.