L'entretien des parquets

Matériau noble, le bois a de nombreux avantages et quelques inconvénients. Peu fragile aux rayures et au poinçonnement, il se tache cependant facilement s'il n'est pas traité spécifiquement. La fréquence d’entretien dépend du traitement de surface du bois.

Vitrifier un parquet

La façon la plus simple de traiter un parquet pour en réduire l’entretien consiste à le “vitrifier”, c’est-à-dire à le vernir ; il faut pour cela partir d’une surface parfaitement plane et saine.

Poncer et vernir

Commencez par dépoussiérer le sol en le balayant et en passant l’aspirateur. Lavez le parquet à grande eau avec du détergent, puis laissez-le bien sécher. Examinez l’état des lames. Si elles sont disjointes, refixez-les. Si vous ne pouvez réduire l’interstice entre les lames, glissez-y des morceaux de ficelle et rebouchez-les avec de la pâte à bois. Laissez bien sécher.

• Poncez le parquet : pour une surface réduite, vous pouvez utiliser une ponceuse à bande électroportative ; si la surface est importante, vous aurez intérêt à louer une ponceuse à parquet professionnelle à bande, dont le poids garantit la régularité du ponçage.
• Balayez, aspirez toute la surface du parquet. Un lavage léger avec une serpillière à peine humide  permettra d’éliminer toute trace de sciure.
• Vernissez le parquet avec un produit adapté (généralement baptisé “vitrificateur”). Appliquez-le à l’aide d’un spalter (brosse plate de grande largeur), en veillant à travailler très régulièrement et en évitant les courants d’air pour ne pas faire voler la poussière.

Cirer un parquet

On cire les parquets avec de l’encaustique, neutre ou teintée, à base de cire d’abeille et d’essence de térébenthine, appliquée à la main ou à la cireuse.
• Les tâches doivent d’abord être éliminées à la paille de fer.
Laissez sécher l’encaustique plusieurs heures, puis brossez la surface. 
Lustrez avec un chiffon non pelucheux.

Huiler un parquet

C'est une méthode de finition à la mode. Dans tous les cas, elle passe par une mise à nu du bois.
Si le parquet est ciré, il faut... le décirer avec un décapant parquet.
Si le parquet est vitrifié, il faut le décaper, avec un décapant chimique ou avec un décapeur thermique. 
• Dans les deux cas,  le parquet doit être poncé, aspiré et dépoussiéré.
• L'huile s'applique sur un bois sec (moins de 10%) à plus de 15° C.
Appliquez l'huile pour parquet avec un chiffon pour bien la faire pénétrer.
Lustrez avec un chiffon non pelucheux.

Nota : un parquet en bois exotique doit être dégraisser avec un substitut d'acétone avant huilage.
 

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Comment choisir son parquet

Revêtement de sol classique par excellence, le parquet a bénéficié des progrès de l’industrie du bois et de ses dérivés. Les fabricants proposent aujourd’hui des produits à la fois décoratifs et faciles à poser : parquets massifs, lamellés ou contrecollés sur panneau,  pour pose traditionnelle clouée, collage ou clipsage. 

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.

image

La pompe à chaleur : l'équipement de chauffage le plus économique

Après son étude sur le chauffage électrique en 2020, l’Association Promotelec publie une étude* relative à la perception des Français sur la pompe à chaleur. Dans un contexte sociétal et énergétique marqué de plus en plus par la pression des contraintes écologiques, la pompe à chaleur apparaît comme un dispositif particulièrement en phase avec les attentes des propriétaires.

image

Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là.