La brumisation : un moyen écologique de se rafraîchir

Tout le monde connaît les bienfaits de la brumisation quand il fait très chaud. Les vertus des bombes aérosols brumisantes, promues par une célèbre marque d’eau minérale pour bébés sont bien connues. L’effet est immédiat, mais éphémère. Le principe est appliqué au rafraîchissement des terrasses et même de votre intérieur avec un ventilateur adapté.

Comment ça marche ?

Pour les bombes rafraîchissantes, l'eau contenue sous pression dans une bouteille aérosol est émise par une buse sous forme de micro-gouttes d’eau. C’est l’atomisation de ces micro-gouttes à proximité de la peau qui, par évaporation, entraîne un abaissement immédiat de la température de l’air et de la peau. Cette évaporation terminée, l’effet de rafraichissement cesse immédiatement. Il ne reste qu’une partie de l’eau sur la peau qu’elle a surtout le mérite d’hydrater.

Brumisation des terrasses

C’est le même procédé qui est utilisé, en continu, sur les terrasses de café ou de restaurant. Un fin brouillard imperceptible au niveau de la peau abaisse la température jusqu’à une dizaine de degrés. Quand il fait 32° C, comme souvent en ce moment à l’extérieur, il fait 22 sous le store de la terrasse. Et comme la pulvérisation est quasi-continue, il fait très frais sur ces terrasses, même en plein soleil.

On trouve dans le commerce des systèmes de brumisation à installer soi-même sous les parasols et sous les stores bannes. Sauf à utiliser un système à très haute pression,  le système fonctionne beaucoup moins bien, et finit par mouiller la peau et par goutter depuis les asperseurs. Les systèmes de brumisation professionnels utilisés par exemple sur les terrasses de café fonctionnent sous une pression de 70 bars environ, alors que ceux du commerce utilisent la pression de votre système d’alimentation en eau pour la maison, qui ne dépasse pas 4 bars, exceptionnellement 7 bars : dans un cas les micro-goutelettes font 10 à 20 microns, dans les systèmes du commerce 10 fois moins. Dans un cas, c’est du brouillard, dans l’autre c’est de la bruine. À noter que sans qu'il leur soit nécessaire d'avoir d'une forte pression, les  ventilateurs brumisateurs diffusent un fin brouillard particulièrement efficace. 

De nécessaires précautions sanitaires

Sur le plan sanitaire, il faut être prudent : dans un dispositif professionnel, le circuit d’eau est purgé automatiquement à la fin de chaque utilisation ; ce n’est pas le cas dans un système du commerce à basse pression qui utilise, lui, un simple tuyau d’arrosage pour son alimentation.  L’eau qui nous arrive sous forme de bruine dans ce genre de système en début d'utilisation y a stagné et a pu atteindre une température critique favorisant le développement de salmonelles. Le risque est accru avec les tuyaux translucides en matière plastique.

Quant aux ventilateurs brumisateurs, leur réservoir doit être vidé et nettoyé après chaque utilisation pour éviter une prolifération bactérienne qui, lors de l'utilisation suivante, pourrait contaminer les bronches des personnes présentes dans la pièce.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Lutter contre les problèmes de bruit

Christian PESSEY et  Nicolas BALANANT, expert Qualitel en acoustique, vous apportent leur conseils sur tous les problèmes sonores que vous pouvez rencontrer dans votre logement.

Les derniers conseils maison

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.  

image

Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

image

Construire un mur en béton banché

Le béton peut servir à construire des murs ou des cloisons d'une grande solidité. C'est ainsi que sont construits nombre d'immeubles collectifs, mais aussi certaines maisons individuelles. Cette technique peut aussi être utilisée pour l'édification de mur de soutènement très solides.