La brumisation : un moyen écologique de se rafraîchir

Tout le monde connaît les bienfaits de la brumisation quand il fait très chaud. Les vertus des bombes aérosols brumisantes, promues par une célèbre marque d’eau minérale pour bébés sont bien connues. L’effet est immédiat, mais éphémère. Le principe est appliqué au rafraîchissement des terrasses et même de votre intérieur avec un ventilateur adapté.

Comment ça marche ?

Pour les bombes rafraîchissantes, l'eau contenue sous pression dans une bouteille aérosol est émise par une buse sous forme de micro-gouttes d’eau. C’est l’atomisation de ces micro-gouttes à proximité de la peau qui, par évaporation, entraîne un abaissement immédiat de la température de l’air et de la peau. Cette évaporation terminée, l’effet de rafraichissement cesse immédiatement. Il ne reste qu’une partie de l’eau sur la peau qu’elle a surtout le mérite d’hydrater.

Brumisation des terrasses

C’est le même procédé qui est utilisé, en continu, sur les terrasses de café ou de restaurant. Un fin brouillard imperceptible au niveau de la peau abaisse la température jusqu’à une dizaine de degrés. Quand il fait 32° C, comme souvent en ce moment à l’extérieur, il fait 22 sous le store de la terrasse. Et comme la pulvérisation est quasi-continue, il fait très frais sur ces terrasses, même en plein soleil.

On trouve dans le commerce des systèmes de brumisation à installer soi-même sous les parasols et sous les stores bannes. Sauf à utiliser un système à très haute pression,  le système fonctionne beaucoup moins bien, et finit par mouiller la peau et par goutter depuis les asperseurs. Les systèmes de brumisation professionnels utilisés par exemple sur les terrasses de café fonctionnent sous une pression de 70 bars environ, alors que ceux du commerce utilisent la pression de votre système d’alimentation en eau pour la maison, qui ne dépasse pas 4 bars, exceptionnellement 7 bars : dans un cas les micro-goutelettes font 10 à 20 microns, dans les systèmes du commerce 10 fois moins. Dans un cas, c’est du brouillard, dans l’autre c’est de la bruine. À noter que sans qu'il leur soit nécessaire d'avoir d'une forte pression, les  ventilateurs brumisateurs diffusent un fin brouillard particulièrement efficace. 

De nécessaires précautions sanitaires

Sur le plan sanitaire, il faut être prudent : dans un dispositif professionnel, le circuit d’eau est purgé automatiquement à la fin de chaque utilisation ; ce n’est pas le cas dans un système du commerce à basse pression qui utilise, lui, un simple tuyau d’arrosage pour son alimentation.  L’eau qui nous arrive sous forme de bruine dans ce genre de système en début d'utilisation y a stagné et a pu atteindre une température critique favorisant le développement de salmonelles. Le risque est accru avec les tuyaux translucides en matière plastique.

Quant aux ventilateurs brumisateurs, leur réservoir doit être vidé et nettoyé après chaque utilisation pour éviter une prolifération bactérienne qui, lors de l'utilisation suivante, pourrait contaminer les bronches des personnes présentes dans la pièce.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.

image

Sécurité électrique dans l'atelier de bricolage

La multiplication des machine électroportatives ou à poste fixe impose une large utilisation de l'électricité dans l'atelier de bricolage. Il faut donc prendre un certain nombre de précautions pour l'utiliser en toute sécurité.

image

Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

image

Le placage des chants

C’est le moyen de donner à un simple panneau de particules ou de contreplaqué l’aspect d’un panneau de bois noble.

image

Protéger sa maison contre les cambriolages : les précautions et équipements de base

La protection du domicile et le droit de propriété sont inscrits dans nos traditions et dans nos lois. Nous y sommes tous très attachés. Ils supposent des clôtures, des fermetures et des dispositifs particuliers. La protection contre les cambriolages passe tout à la fois par la qualité de ces fermetures et par une protection et une surveillance faisant largement appel à l’électronique. Que l’on soit locataire ou propriétaire, on a à cœur de protéger l’endroit où l’on vit et les meubles et objets que l’on possède.