Les solutions de doublage dans la salle de bains

La salle de bains est devenue l’une des pièces à vivre préférée des Français.  Synonyme de bien-être, elle nécessite une vigilance optimale en matière de protection contre l’humidité. Générée par les projections d’eau et les dégagements de vapeur, cette humidité altère la qualité et la durabilité des installations, et peut devenir néfaste pour la santé. Il existe une gamme complète de solutions de doublage (Placo®)  pour préserver ce lieu de l'humidité.

La plaque "marine"

La plaque hydrofugée (exemple Placomarine®) à deux bords amincis est six fois  plus résistante à l’humidité qu’une plaque standard.  Elle est facilement identifiable grâce à sa couleur verte.  Ce type de plaque est obligatoire pour protéger efficacement  de l’humidité les murs de la salle de bains (cloisons, doublages sur ossature et gaines techniques).

La plaque à grande résistance

Il existe désormais des plaques de plâtre hydrofugées à haute résistance (Habito® chez Placo®) permettant la fixation de charges lourdes telles que meubles ou armoires à pharmacie ou de rangement, étagères, patères pour peignoirs, sèche-serviettes, miroir, etc. La salle de bains est également le lieu de nombreux équipements nécessitant une installation solide. Facile à mettre en œuvre et résistante à l’humidité et aux chocs du quotidien, ce type de plaque permet de fixer jusqu'à :
– 20 kg par point de fixation avec une seule vis à bois (en diamètre 5 entièrement filetée),
– 60 kg par point de fixation avec une cheville métallique à expansion (en diamètre 6).

Elle est idéale pour les travaux de rénovation (cloisons, doublages sur ossature et habillages) ou l’agencement d’un placard dans la salle de bains par exemple.

La plaque "super-hydrofugée"

Pour les salles de bains ou les pièces à forte hygrométrie, il existe des plaques armée d’un voile de verre renforcé sur les deux faces, (Glasroc® H Océan chez Placo®) considérées comme "superhydrofugée" (< 3 % après deux heures d’immersion) conçues pour les pièces  classées EB+, privatives et collectives. Ce type de plaque est particulièrement adapté aux cloisons, contre-cloisons et plafonds des douches à l’italienne ou avec jets hydro-massants de plus en plus prisées par les particuliers.

Des enduits adaptés

Toutes ces plaques doivent être jointoyées  avec des enduits adaptés hydrofugés en poudre (Placojoint® PRHydro, par exemple) ou prêts à l'emploi (Placomix® Hydro, par exemple). 

 

 

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

Les dernieres vidéos maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Lutter contre les problèmes de bruit

Christian PESSEY et  Nicolas BALANANT, expert Qualitel en acoustique, vous apportent leur conseils sur tous les problèmes sonores que vous pouvez rencontrer dans votre logement.

Les derniers conseils maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Isolation acoustique avec de la laine de verre ISOVER PAR PHONIC

Loin d’ être une fatalité, le bruit nécessite d’être apprivoisé. Une conception du bâtiment et de son acoustique bien pensées permettent de maîtriser la qualité sonore, le confort et le bien-être de ceux qui y vivent ou y travaillent. PAR PHONIC est conçu pour un usage polyvalent en cloisons de distribution et de séparation.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.