La pompe à chaleur... c'est quoi? Ça marche comment?

Depuis quelques temps on ne parle que de ça... la pompe à chaleur (ou "PAC") est LA solution pour faire des économies de chauffage et pour remplacer les vieilles chaudières à énergie fossile (fioul et même gaz). Comment ça marche ? Pourquoi est-ce économique ? Explications...

Des calories dans l'air, dans la terre, dans l'eau...

Des calories, il y en a partout et pas seulement quand il fait chaud. Par définition, la PAC est faite pour... les pomper et les restituer à l'intérieur de nos maisons. C'est un peu comme un réfrigérateur à l'envers, lequel puise les calories contenues dans l'air de sa cuve pour en faire baisser la température et les évacuer au dos de l'appareil, par une grille qui a tout d'un... radiateur. 

Les calories que l'on trouve dans l’air, le sol et l’eau souterraine sont toujours disponibles et sont gratuites. Il suffit d'aller les chercher : d'aller les "pomper". Ces calories sont constamment renouvelées grâce au rayonnement solaire et à la pluie.

C'est fait comment une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur comprend :

  • un compresseur
  • un échangeur qui capte l’énergie à l’extérieur (évaporateur),
  • un deuxième échangeur qui la restitue à l’intérieur (condenseur) 
  • un détendeur

"Les" pompes à chaleur

Suivant le milieu où les calories sont puisées et la façon dont elles sont restituées, il y a plusieurs types de pompes à chaleur : 

  • la PAC air/air puise les calories dans l'air extérieur et les restitue dans l'air intérieur via une unité de soufflage (split)
  • la PAC air/eau puise les calories dans l'air extérieur et les restitue à un liquide caloporteur qui chauffe la maison par des radiateurs (chauffage central) ou un plancher chauffant
  • la PAC eau/eau puise les calories dans l'eau d'un puits, d'une nappe phréatique et les restitue comme la pompe air/eau
  • la PAC géothermique puise les calories dans la terre par un réseau de canalisations et les restitue dans la maison comme les deux précédentes. 

Pourquoi la pompe à chaleur est-elle économique ?

Pour faire marcher son compresseur, une pompe à chaleur a besoin d'électricité. Mais au total, elle restitue 3 à 4 fois plus d'énergie qu'elle n'en consomme. C'est ce qu'on appelle le coefficient d'efficacité énergétique (COP).  Elle permet de couvrir 100 % des besoins de chauffage d'une maison en ne consommant que 30 % de l'électricité qui serait nécessaire pour obtenir ce résultat. Les 70% d'énergie restants étant puisés dans l'air, dans l'eau ou dans la terre. Elle assure aussi le chauffage de l'eau sanitaire (pour la salle de bains, la cuisine, etc.)

Quand elle est réversible, elle assure le rafraîchissement de la maison.

Pour en savoir plus :AFAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur)

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les énergies pour se chauffer

Les  énergies traditionnelles – électricité et énergies fossiles – ont la réputation d’être chères et souvent polluantes. Elles ne sont pas renouvelables. Les énergies de substitution sont souvent difficiles à exploiter comme unique source de chauffage. Les solutions hybrides sont souvent retenues.

image

Les besoins en chauffage de la maison

Depuis la crise pétrolière des années 1970, on a pris conscience qu’il n’était pas nécessaire de chauffer les pièces à plus de 19 °C. Le problème consiste donc, lorsque l’on souhaite installer un chauffage (qu’il soit individuel ou central), à choisir des appareils qui permettent d’atteindre une température de cet ordre et de l’y maintenir, quelles que soient les conditions climatiques extérieures.

Les dernieres vidéos maison

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

image

Installer une pompe à chaleur en conservant sa chaudière : la PAC hybride

La pompe à chaleur peut remplacer une vieille chaudière. Il est possible aussi de combiner une PAC avec l'énergie initialement utilisée (gaz ou fioul) : on parle alors de "pompe à chaleur hybride". Comment ça marche? Est-ce intéressant économiquement? Peut-on bénéficier d'aides comme le CITE? Valérie LAPLAGNE, vice-présidente de l' AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Bien apprécier la lumière dans les combles

Modélisez rapidement vos combles et imaginez les possibilités d'aménagement pour créer de nouveaux espaces de vie depuis votre smartphone. L'application gratuite My Daylight vous révèle les bénéfices de l'éclairage naturel. Obtenez facilement des pièces plus grandes et plus confortables à vivre. Catherine JUILLARD, Responsable Prescription Lumière et Thomas BERGE, Chef de Produit Digital, tous deux chez VELUX®, répondent aux questions de Christian PESSEY, Journaliste de la Construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Quels travaux entreprendre à l'arrivée du printemps?

Les jours rallongent et les températures sont plus clémentes : le printemps constitue une belle opportunité d’entreprendre des travaux de rénovation à la maison. Quels que soient les travaux entrepris, la luminosité, l’ouverture sur l’extérieur et le renouvellement de l’air intérieur sont des éléments clés à considérer pour gagner en qualité de vie. De simples ajustements aux projets de rénovation permettront de prioriser ces éléments pour une maison confortable et agréable à vivre pour tous les membres de la famille. Prisca Pellerin, architecte et designer d'intérieur donne des conseils.

image

Le remplacement des fenêtres et le crédit d'impôt (CITE) en 2019

Le remplacement des fenêtres est réintroduit dans le périmètre du Crédit d'Impôt Transition Énergétique en 2019. Mais dans des conditions si restrictives que le bénéfice en est très limité. La conversion en prime pour les ménages défavorisés n'interviendra qu'en 2020. 

Les derniers conseils maison

image

Les outils de maçonnerie pour le mortier et le béton

Le gâchage du mortier et du béton (c'est-à-dire le mélange du ciment, des agrégats et de l'eau) exige l’utilisation d’instruments appropriés, tant pour la préparation des composants que pour le gâchage proprement dit. Cette opération demande beaucoup de soin car dépend en grande partie la solidité des ouvrages.

image

Les outils de maçonnerie pour le mortier et le béton

Le gâchage du mortier et du béton (c'est-à-dire le mélange du ciment, des agrégats et de l'eau) exige l’utilisation d’instruments appropriés, tant pour la préparation des composants que pour le gâchage proprement dit. Cette opération demande beaucoup de soin car dépend en grande partie la solidité des ouvrages.

image

Le chauffage central : radiateurs et plancher chauffant

Il n'y a pas si longtemps, l’expression “chauffage central” désignait exclusivement une installation avec une chaudière diffusant de l'eau chaude (le liquide caloporteur) à des radiateurs via un ensemble de canalisations. Toujours d’actualité, cette forme de chauffage central s’est enrichie de systèmes de restitution de la chaleur autres que les radiateurs.

image

Poser du parquet

Le parquet reste un revêtement très prisé. Il peut former le plancher lui-même ou constituer un revêtement sur différents supports, dont les dalles béton, les vieux parquets ou les carrelages. Les méthodes de pose peuvent varier très sensiblement suivant la configuration. Il est à noter que seuls les produits en bois massif ou en feuilles de bois contrecollées entre elles, ou sur du panneau dérivé du bois, ont droit à l'appellation "parquet". Le stratifié n'en fait pas partie.

image

Assembler le métal avec des rivets

Destinés à l’assemblage des métaux en feuilles, en barres laminées et en profilés, les rivets sont posés à froid (jusqu’à 8 mm de diamètre) ou à chaud. Dans l’industrie, on utilise des machines pneumatiques ou hydrauliques. L’amateur se sert plus simplement d’une bouterolle ou d’une pince riveteuse (les rivets sont différents).

Enduit sur mur en mâchefer

Je voudrais restaurer le revêtement mural de ma maison qui est de 1903 et dont les murs sont en "mâchefer" (résidu de la fonderie locale de l'époque) . L'enduit actuel est en ciment et est fendu sur toute la surface et les tableaux tombent en morceaux . Quelle technique et quels matériaux serait le mieux adapté ?

image

La brumisation : un moyen écologique de se rafraîchir

Tout le monde connaît les bienfaits de la brumisation quand il fait très chaud. Les vertus des bombes aérosols brumisantes, promues par une célèbre marque d’eau minérale pour bébés sont bien connues. L’effet est immédiat, mais éphémère. Le principe est appliqué au rafraîchissement des terrasses et même de votre intérieur avec un ventilateur adapté.

image

La brumisation : un moyen écologique de se rafraîchir

Tout le monde connaît les bienfaits de la brumisation quand il fait très chaud. Les vertus des bombes aérosols brumisantes, promues par une célèbre marque d’eau minérale pour bébés sont bien connues. L’effet est immédiat, mais éphémère. Le principe est appliqué au rafraîchissement des terrasses et même de votre intérieur avec un ventilateur adapté.