La production et la distribution de l'électricité

La production d’énergie électrique est assurée, dans un pays comme la France, par différents types de centrales : hydraulique (turbine sur des chutes d’eau), thermique (à gaz ou à charbon), atomique (80% de la production). D’autres sources sont aujourd’hui complémentaires ou à l’étude : solaires, éoliennes, géothermiques. La distribution est assurée par un réseau aérien maillé.

 

Définitions

La consommation domestique d’électricité a été longtemps liée à la production locale, s’inscrivant au second plan des préoccupations des producteurs pour lesquels elle constituait, en quelque sorte, une sous-production. Il a fallu attendre les années 1930, et plus particulièrement le lendemain de la Seconde Guerre mondiale, pour que l’on puisse parler véritablement, en Europe, de distribution et de consommation nationales d’électricité.

En France, la naissance d’EDF

EDF a été créée en 1946 pour assurer en France, au niveau national, la production, le transport et la distribution de l'électricité, et ce de façon uniforme et centralisée, afin de faire disparaître immédiatement les différences de tarification, quels que soient l’éloignement du lieu de production et, progressivement, les différences techniques d’approvisionnement.
Il a fallu plusieurs décennies pour mener à bien ce deuxième volet du programme et aboutir à la situation actuelle et à la fourniture, partout en France, de courant alternatif à 50 périodes (hertz) sous une tension de 220/380 V en monophasé et triphasé (le monophasé s’imposant désormais au niveau des installations domestiques). 

Transport, distribution et transformation, ENEDIS

Le courant qui est mis à la disposition des particuliers au niveau du compteur et du disjoncteur provient de centrales souvent très éloignées. Un réseau très complexe de lignes à haute tension, interconnectées afin de faire face aux irrégularités de consommation (les fameuses heures de pointe), achemine le courant électrique sous des voltages considérables (jusqu’à 400 000 V). Ce réseau, dit de transport, est connecté à des réseaux, dits subordonnés, sous des tensions moindres (45 000 à 90 000 V). Localement, des postes de transformation successifs réduisent cette tension pour l’amener aux 220 V mis à votre disposition. 

En 2008, les activité de production et de distribution ont été scindées, attribuant à EDF la production du courant et à ERDF les infrastructures de distribution de l'énergie. En 2016, ERDF devient ENEDIS.

La fin du monopole

Depuis 2007, plus aucune structure n'a le monopole de fourniture du courant (et du gaz) en France. EDF conserve néanmoins une  position dominante avec près de 90% du marché, mais les particuliers, comme les professionnels, ont la possibilité d'acheter du courant à des fournisseurs alternatifs

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

L'énergie électrique

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, l’électricité était pratiquement absente de notre environnement. Elle en fait aujourd’hui partie intégrante, constituant plus qu’un simple élément de confort. Il suffit, pour s’en rendre compte, d’imaginer un instant ce que serait notre vie quotidienne sans électricité. En même temps qu’elle s’est imposée dans tous les domaines de notre activité, l’électricité s’est, en quelque sorte, banalisée. L’homme s’est progressivement familiarisé à ce phénomène à vrai dire très mystérieux, tout comme il s’est habitué, par la suite, à la radio, à la télévision et, plus récemment, à l’électronique – qui sont, d’ailleurs, directement liées à l’électricité.

image

Les énergies pour se chauffer

Les  énergies traditionnelles – électricité et énergies fossiles – ont la réputation d’être chères et souvent polluantes. Elles ne sont pas renouvelables. Les énergies de substitution sont souvent difficiles à exploiter comme unique source de chauffage. Les solutions hybrides sont souvent retenues.

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

Les derniers conseils maison

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.  

image

Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

image

Construire un mur en béton banché

Le béton peut servir à construire des murs ou des cloisons d'une grande solidité. C'est ainsi que sont construits nombre d'immeubles collectifs, mais aussi certaines maisons individuelles. Cette technique peut aussi être utilisée pour l'édification de mur de soutènement très solides.