Le diagnostic avant travaux (DAT)

Si vous entreprenez ou envisagez de faire entreprendre des travaux qui entraînent la moindre destruction ou démolition, il est obligatoire de faire réaliser un DAT, ou Diagnostic Avant Travaux, qui inclut un repérage de l'amiante (mais pas seulement).

Le diagnostic avant travaux concerne les percements, l’abattage de cloisons, mais aussi tout simplement la dépose d’un vieux carrelage voire l’arrachage d’un revêtement collé ou encore le ponçage d’un mur ou de boiseries.

Le DAT : diagnostic obligatoire

On connaît bien sûr les différents diagnostics obligatoires avant la vente ou la mise en location d’un logement.  Amiante, diagnostic de performance énergétique, plomb, gaz, électricité, tout cela on y est habitué depuis longtemps. Mais on connaît moins le DAT, qui porte prioritairement sur l’amiante, (il concerne les bâtiments dont le permis de construire est antérieur à 1997, date d'interdiction de l'amiante dans la construction).

Le DAT pour tout travaux dégageant de la poussière

Tous ces travaux entraînent un dégagement de poussière important qui peut être très nocif parce que ces poussières contiennent peut-être de l’amiante, du plomb, des résidus de colle qui peuvent être très dangereux si on les inhale. Au-delà du danger pour vous-même, ces travaux peuvent engager votre responsabilité si vous faites intervenir des bénévoles, ou des spécialistes du « coup de main » recrutés, par exemple, sur des sites participatifs. 

L'amiante visé en particulier

Le DAT est sans lien avec la vente ou la mise en location d’un logement. Il porte sur tous les immeubles bâtis avant le 1er janvier 1997. Il concerne la notion très vague de « donneur d’ordre » (qui peut être vous) et il a pour objectif de détecter tous les matériaux susceptibles de contenir des fibres d’amiante et qui pourraient être libérées à l’occasion de travaux de démolition ou de rénovation. C’est le cas, par exemple, quand on dépose un vieux carrelage dont la colle a toutes les chances de contenir de l’amiante !

La recherche du plomb

Autre source potentielle de danger pour la santé : les peintures anciennes qui sont susceptibles de contenir du plomb. C’est le cas de pratiquement toutes les peintures des immeubles antérieurs aux années 1990 (ce n’est pas si ancien), couloir, escaliers, palier, dans les immeubles collectifs, mais aussi dans les maisons individuelles à étage(s). Là encore, il est possible de déclencher un diagnostic de mesure de concentration du plomb dans les poussières émises à l’occasion du ponçage de ces vieilles peintures.  Le diagnostic intervient 48 h après le lessivage des murs et permet de prendre les précautions nécessaires pour assurer la protection de ceux qui interviennent.

La détection de termites

Dernier diagnostic préventif, le diagnostic avant travaux de démolition des termites, qui consiste à détecter et localiser ces sales bestioles avant d’entreprendre tous travaux de démolition. Ce diagnostic est obligatoire dans toutes les communes où des termites ont été détectés. Il entraîne l’obligation d’une déclaration en mairie dans le mois de cette détection s'il est positif.

Précautions pour l'amateur

Amiante, plomb, termites doivent faire l’objet d’une détection avant travaux, surtout si l’on met soi-même la main à la pâte. En tout état de cause, rappelez-vous que pour toute opération sur un chantier dégageant de la poussière, vous devez porter une combinaison couvrant vos cheveux (elle coûte moins de 10 €), des gants, des lunettes de protection intégrales ou sur-lunettes et un masque respiratoire de type FFP3. Le tout suivi d’une bonne douche après déshabillage.   

Nota : le DAT comprend aussi un volet "gestion des déchets" mais il ne concerne que les bâtiments de plus de 1000 m2 et se trouve ainsi hors du champ des travaux envisageables par les particuliers. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les maladies et les traitements du bois

Omniprésent dans la construction et dans l'aménagement intérieur des maisons, le bois est issu d’un végétal : l'arbre. À ce titre, il est vulnérable aux effets de l’humidité, qui favorise le développement des moisissures, des champignons, et aussi des insectes et de leurs larves et de parasites divers. 

image

Arnaque aux termites et aux capricornes

Un prétendu spécialiste est passé chez nous et m’a dit que nos voisins étaient infestés de termites et que leur charpente était attaquée par des capricornes! Nous avons très peur que notre maison soit contaminée. Il nous dit venir de la part de la mairies. Il nous propose un budget de 3000 euros pour nous débarrasser des termites dans le jardin et de 4000 euros pour traiter la charpente préventivement. Qu’en pensez-vous?

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.

image

La pompe à chaleur : l'équipement de chauffage le plus économique

Après son étude sur le chauffage électrique en 2020, l’Association Promotelec publie une étude* relative à la perception des Français sur la pompe à chaleur. Dans un contexte sociétal et énergétique marqué de plus en plus par la pression des contraintes écologiques, la pompe à chaleur apparaît comme un dispositif particulièrement en phase avec les attentes des propriétaires.

image

Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là.