Humidité : la condensation, comment l'éviter, comment s'en débarrasser

La condensation est avec les remontées capillaires et les infiltrations, l’une des causes principales d’humidité dans la maison. Elle résulte d’un phénomène physique naturel : le passage de la vapeur d’eau de l’état gazeux à l’état liquide au contact de zones froides.

La condensation est l'un des fléaux de nos maisons. C'est l'une des sources principales d'humidité dans nos logements, appartements comme maisons individuelles. 

La vapeur d'eau dans la maison

Sauf lorsque vous prenez une douche avec de l’eau très chaude ou lorsque vous faites bouillir de l’eau dans une casserole dans la cuisine, la vapeur d’eau contenue dans l'air n’est pas visible. Elle est pourtant présente dans l’air sous forme d’un taux d’humidité qui résulte de différents facteurs, dont votre propre respiration. Il faut savoir que chaque personne présente au foyer produit entre 3 et 4 litres de vapeur, donc d’eau par jour. Faites le calcul : on dit qu’une famille de 4 personnes rejette la valeur d’un plein seau d’eau dans l’atmosphère. Si on y ajoute la vapeur d’eau produite par les douches, les bains, la cuisine on arrive vite à une saturation d’humidité de l’air ambiant.

Condensation sur les vitres des fenêtres

Si vos murs et les combles ne sont pas très bien isolés, si vous n’avez pas de fenêtres à double vitrage et si de surcroît l’air extérieur qui pénètre dans la maison est lui-même humide, la vapeur d’eau se condense sur les vitres et sur la face intérieure des murs et des cloisons. Le phénomène est accru si vous n’êtes pas bien chauffé et si le renouvellement de l’air est insuffisant.

Conséquences de la condensation dans la maison

Les conséquences sont à la fois économiques et sanitaires :

  • Economiques, parce que l’humidité accroît la sensation de froid et vous incite à plus chauffer (on parle de plus de 30% de dépense de chauffage).
  • Sanitaires avec une irritation des yeux, des voies respiratoires, un assèchement des lèvres et de la peau par une sudation accrue et plus rapide, mais aussi des maux de tête, des difficultés de concentration et une fatigue accrue.

Au niveau du bâti, la condensation humidifie les murs, fragilisant les enduits, les doublages en plaques de plâtre et la maçonnerie. Elle se traduit par l’apparition de moisissures, notamment à la jonction des murs et du plafond, sous la forme de traces noires caractéristiques, notamment dans les pièces les plus humides (l’air chaud monte naturellement). Ces moisissures ont elles-mêmes des conséquences sur la santé avec des risques pathologiques d’allergies cutanées et de problèmes respiratoires (asthme notamment).

Comment éviter la condensation?

Quelles sont les solutions pour remédier à ce phénomène particulièrement pernicieux ? D’abord abaisser le taux d’humidité intérieur en dessous de 50 à 40%, en ventilant et en renouvelant l’air soit par une ventilation mécanique contrôlée, soit tout simplement en ouvrant les fenêtres au moins ½ h deux fois par jour. Exceptionnellement on peut utiliser un déshumidificateur électrique puissant qui éliminera plusieurs litres d’eau par jour. Les déshumidificateurs à cartouche ne sont d’aucune utilité. Ensuite, si ce n’est pas fait, il faudra isoler les murs et installer des fenêtres isolantes à double vitrage. Changer ses fenêtres sans se préoccuper de la ventilation et du renouvellement de l’air a pour conséquence immédiate de confiner le logement et d’aggraver, voire de créer les phénomènes d’humidité que je viens de décrire. La condensation dégrade la qualité de l’air intérieur et vous met en danger ! 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Le traitement de l'air dans la maison

Le souci de respirer un air de qualité, plus sain, moins pollué, fait partie des préoccupations de confort, au même titre que de bénéficier du chauffage ou de la climatisation. C’est aujourd’hui possible grâce à divers équipements, dont il faut savoir apprécier l’efficacité. Sans ce renouvellement, l'air intérieur peut être de 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur, même en ville. La règlementation sur le sujet est ancienne avec l'arrêté du 22 mars 1982 et celui du 24 mars 1983.

Résoudre un problème d'humidité saisonnier

Je vous sollicite pour m'aider à résoudre un problème. J'ai un duplex en RdC dans un immeuble dans le (06). Il y a de l'humidité dans les 3 chambres en bas. J'ai un hygromètre. J'ai mesuré 30% d'humidité de octobre à mai et 70% le reste du temps. Comment résoudre le problème car il y a des moisissures sur les murs et sur nos chaussures dans leur boite. Cyril

Les dernieres vidéos maison

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

Isolation : les tests en situation réelle

Pour mesurer les performances de leurs isolants, Actis pratique ce que l'on appelle des "tests en situation réelle" ! Christian PESSEY et Maxime DURAN, directeur de l'innovation chez Actis vous expliquent de quoi il s'agit.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Un lit en forme de cabane pour vos enfants

Créé en 2017, Mon Lit Cabane est né de l’idée de deux parents en quête d’inspiration et de designs originaux pour choyer leurs deux enfants avec des chambres créatives, ludiques et où il fait bon grandir.

image

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

L'arrivée prochaine d'un nouveau Diagnostic de Performance Énergétique obligatoire ne laisse pas indifférents les professionnels de l'immobilier comme le montre la réaction de la FNAIM, qui salue "un outil plus fiable et plus lisible" au service de la rénovation énergétique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement a précisé les grandes lignes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) -obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement- qui sera applicable au 1er juillet 2021. Principal changement, l’estimation de la facture énergétique annuelle ainsi que celles des émissions de gaz à effet de serre vont figurer sur le diagnostic. Voici son décryptage.

image

La tendance JAPANDI

Subtile rencontre entre le Japon et la Scandinavie, la tendance Japandi souffle un vent de sérénité et de bien-être dans les intérieurs.

image

Acheter une maison ou un appartement : les conseils de Christian

Compte tenu de la valeur actuelle des appartements et des maisons, l’achat dans l’immobilier ancien mérite de prendre un certain nombre de précautions, souvent de pur bon sens… Les taux de crédit sont très bas : ce n'est pas une raison pour acheter n'importe quoi n'importe où !

image

Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.