Le papier peint : matériel et outils

La pose du papier peint et des revêtements apparentés ne demande pas d’investissements importants quant au matériel. La question essentielle à régler est celle de la table d’encollage (bien qu’elle soit inutile avec les produits lourds ou avec l'intissé, quand on encolle le mur). Il vous faut aussi des outils pour mesurer, pour couper, pour maroufler et, bien sûr, pour encoller.

Pour mesurer

Le mètre (pliant, ruban, télémètre)

Un certain nombre de matériels de mesure sont nécessaires pour reporter la distance de la plinthe au plafond et pour évaluer le périmètre de la pièce (calcul du nombre de rouleaux nécessaire), pour mesurer et couper les lés : un classique double-mètre pliant en bois, aluminium ou plastique, un mètre-ruban (3 m), un télémètre laser de poche.

Le fil à plomb ou le télémètre laser, le cordeau traceur

Pour poser correctement les lés de papier peint, il est essentiel de déterminer la verticale ; c’est une règle importante pour toute pose de revêtement mural. Pour cela, il faut disposer d’un fil à plomb ou/et d’un niveau à bulles. Le télémètre laser sur pied est ici aussi d'une aide précieuse. Le cordeau traceur est tout indiqué pour tracer la verticale sur le support.

Pour poser le papier peint

L’escabeau

Pour afficher les lés au sommet des murs, il faut monter sur un escabeau. Pour votre sécurité, choisissez un escabeau solide, en tubes d’acier ou d’aluminium (plus léger). Il doit avoir des sabots antidérapants, une plate-forme à verrouillage automatique, des marches antidérapantes. Pour travailler plus commodément, vous pouvez adapter une tablette support en matière plastique à la tête de tous les escabeaux. Elle permet de poser et de suspendre les outils et les récipients.

La table à encoller

Il existe des tables à encoller (ou tables de colleur) faciles à transporter (présentation en mallette), constituées d’un plateau en contreplaqué mince en deux parties articulées, sur un piétement en bois ou en métal. Ce type de table est pratique, car il correspond à la longueur et la largeur ordinaires des lés (plateau de 2 m de long). Une fois repliée, la table est facile à ranger. Les tables de colleur plus perfectionnées sont munies d’un rebord métallique (sur une des longueurs), ce qui permet de réaliser facilement les découpes en long (avec une règle métallique ou un sabre). Une table assez longue peut faire office de table à encoller si elle est très propre. Pour ne pas la tacher, recouvrez-la d’une toile cirée ou d'une bâche de peintre. Autres solutions : un panneau de particules ou de contreplaqué posé sur deux tréteaux. Vous pouvez aussi encoller au sol, sur une surface propre et lavable (carrelage, par exemple), mais c’est peu commode, voire pénible.

Les outils d'encollage

Pour encoller, utilisez une grosse brosse rectangulaire, à poils de Nylon, qui permet de travailler rapidement et de répartir uniformément la colle. Cette brosse est pourvue d’un ergot en métal pour l’accrocher au bord du seau de colle. Pour appliquer le papier sur le mur (marouflage), utilisez une longue brosse (30 cm) plate à poils synthétiques (la monture en bois est parfois percée pour faciliter le maniement). Une spatule à maroufler en matière plastique est nécessaire pour le lissage des papiers vinyles. Un seau en plastique rectangulaire ou cylindrique, profond, gradué intérieurement (jusqu'à 10 l) est indispensable pour doser et préparer la colle. Un bâton mélangeur à ergot pour l'accrocher au sceau est nécessaire pour mélanger correctement la colle. Un rouleau mousse est utilisé pour l'encollage du mur pour les revêtements lourds et pour l'intissé. Une grosse éponge de bricolage permettra d'essuyer les traces de colle, notamment au niveau des joints. Une seringue à colle permettra d'injecter de la colle dans les éventuelles bulles d'air emprisonnées lors de pose du revêtement. Enfin, il vous faut aussi des gants de ménage et un habillement approprié, ainsi que de quoi vous couvrir les cheveux, des lunettes de protection pour éviter les projections de colle dans les yeux.

Les coupes et les joints

Un couteau universel (cutter) est indispensable pour les arasements et les découpes difficiles (autour des interrupteurs). Les ciseaux à fortes lames (façon ciseaux de tailleur) permettent de couper les lés avant de les encoller. Les "pros" ou ceux qui veulent travailler à l'ancienne utiliseront un sabre de colleur, outil à lame affûtée de 30 cm et à poignée. Pour les joints, utilisez une roulette en Nylon ou en caoutchouc. Il existe aussi des couteaux à émarger. La règle de colleur est un long (2 m) flexible en métal, nécessaire pour les coupe dans la longueur du lé, pour guider le cutter.

Les outils modernes

On trouve des outils de coupe spécialement conçus pour le papier peint. Il s’agit des molettes coupe-papier à main et des coupe-papier électriques. Ce dernier instrument peut avoir un intérêt si vous tapissez de grandes surfaces.

Pour encoller, il existe un appareil spécial. Il s’agit d’un bac en tôle muni d’un rouleau encolleur, de deux rouleaux de tension et d’un doseur. Cet appareil est pourvu d’un réservoir de colle et peut servir pour toutes les qualités de papier. Il facilite la pose, car il maintient le papier tendu et bien en place et délivre la quantité optimale de colle.

Les produits

Colle et produits spécifiques

Utilisez la colle adaptée au revêtement. Les colles cellulosiques sont les plus employées pour le papier peint. Un produit avec indicateur coloré (qui disparaît au séchage) permet une bonne répartition de la colle. Il faut parfois recourir à des colles plus fortes, méthylcellulosiques en poudre à diluer,  en pâte prête à l’emploi pour les revêtements lourds comme les vinyles. Il existe des colles “raccord” présentées en tube avec embout fin pour recoller les lés qui se décollent au niveau du joint.

C’est au moment de la préparation des fonds qu’il est nécessaire d’utiliser des produits spéciaux : décolleur pour ôter les vieux papiers, mais aussi liquide hydrofuge à appliquer sur les murs humides, badigeon antisalpêtre, durcisseurs pour les plâtres qui s’égrènent, neutralisateur pour les bétons acides, etc.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR – VENTILATION DES LOGEMENTS

Qualité de l’air intérieur et maintenance des systèmes de ventilation : duo gagnant en faveur d’un triple enjeu : Santé des habitants, préservation du bâti, efficience énergétique. Ce triptyque de la qualité du logement, largement partagé par le SYNASAV (Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique) le PLAN BATIMENT DURABLE et l’ADEME a donné lieu jeudi 8 octobre dans les locaux du CSTB à la signature d’une charte d’engagement commune : « Green Deal relatif aux systèmes de ventilation pour une amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les logements ».

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

Les derniers conseils maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas