Le papier peint : matériel et outils

La pose du papier peint et des revêtements apparentés ne demande pas d’investissements importants quant au matériel. La question essentielle à régler est celle de la table d’encollage (bien qu’elle soit inutile avec les produits lourds ou avec l'intissé, quand on encolle le mur). Il vous faut aussi des outils pour mesurer, pour couper, pour maroufler et, bien sûr, pour encoller.

Pour mesurer

Le mètre (pliant, ruban, télémètre)

Un certain nombre de matériels de mesure sont nécessaires pour reporter la distance de la plinthe au plafond et pour évaluer le périmètre de la pièce (calcul du nombre de rouleaux nécessaire), pour mesurer et couper les lés : un classique double-mètre pliant en bois, aluminium ou plastique, un mètre-ruban (3 m), un télémètre laser de poche.

Le fil à plomb ou le télémètre laser, le cordeau traceur

Pour poser correctement les lés de papier peint, il est essentiel de déterminer la verticale ; c’est une règle importante pour toute pose de revêtement mural. Pour cela, il faut disposer d’un fil à plomb ou/et d’un niveau à bulles. Le télémètre laser sur pied est ici aussi d'une aide précieuse. Le cordeau traceur est tout indiqué pour tracer la verticale sur le support.

Pour poser le papier peint

L’escabeau

Pour afficher les lés au sommet des murs, il faut monter sur un escabeau. Pour votre sécurité, choisissez un escabeau solide, en tubes d’acier ou d’aluminium (plus léger). Il doit avoir des sabots antidérapants, une plate-forme à verrouillage automatique, des marches antidérapantes. Pour travailler plus commodément, vous pouvez adapter une tablette support en matière plastique à la tête de tous les escabeaux. Elle permet de poser et de suspendre les outils et les récipients.

La table à encoller

Il existe des tables à encoller (ou tables de colleur) faciles à transporter (présentation en mallette), constituées d’un plateau en contreplaqué mince en deux parties articulées, sur un piétement en bois ou en métal. Ce type de table est pratique, car il correspond à la longueur et la largeur ordinaires des lés (plateau de 2 m de long). Une fois repliée, la table est facile à ranger. Les tables de colleur plus perfectionnées sont munies d’un rebord métallique (sur une des longueurs), ce qui permet de réaliser facilement les découpes en long (avec une règle métallique ou un sabre). Une table assez longue peut faire office de table à encoller si elle est très propre. Pour ne pas la tacher, recouvrez-la d’une toile cirée ou d'une bâche de peintre. Autres solutions : un panneau de particules ou de contreplaqué posé sur deux tréteaux. Vous pouvez aussi encoller au sol, sur une surface propre et lavable (carrelage, par exemple), mais c’est peu commode, voire pénible.

Les outils d'encollage

Pour encoller, utilisez une grosse brosse rectangulaire, à poils de Nylon, qui permet de travailler rapidement et de répartir uniformément la colle. Cette brosse est pourvue d’un ergot en métal pour l’accrocher au bord du seau de colle. Pour appliquer le papier sur le mur (marouflage), utilisez une longue brosse (30 cm) plate à poils synthétiques (la monture en bois est parfois percée pour faciliter le maniement). Une spatule à maroufler en matière plastique est nécessaire pour le lissage des papiers vinyles. Un seau en plastique rectangulaire ou cylindrique, profond, gradué intérieurement (jusqu'à 10 l) est indispensable pour doser et préparer la colle. Un bâton mélangeur à ergot pour l'accrocher au sceau est nécessaire pour mélanger correctement la colle. Un rouleau mousse est utilisé pour l'encollage du mur pour les revêtements lourds et pour l'intissé. Une grosse éponge de bricolage permettra d'essuyer les traces de colle, notamment au niveau des joints. Une seringue à colle permettra d'injecter de la colle dans les éventuelles bulles d'air emprisonnées lors de pose du revêtement. Enfin, il vous faut aussi des gants de ménage et un habillement approprié, ainsi que de quoi vous couvrir les cheveux, des lunettes de protection pour éviter les projections de colle dans les yeux.

Les coupes et les joints

Un couteau universel (cutter) est indispensable pour les arasements et les découpes difficiles (autour des interrupteurs). Les ciseaux à fortes lames (façon ciseaux de tailleur) permettent de couper les lés avant de les encoller. Les "pros" ou ceux qui veulent travailler à l'ancienne utiliseront un sabre de colleur, outil à lame affûtée de 30 cm et à poignée. Pour les joints, utilisez une roulette en Nylon ou en caoutchouc. Il existe aussi des couteaux à émarger. La règle de colleur est un long (2 m) flexible en métal, nécessaire pour les coupe dans la longueur du lé, pour guider le cutter.

Les outils modernes

On trouve des outils de coupe spécialement conçus pour le papier peint. Il s’agit des molettes coupe-papier à main et des coupe-papier électriques. Ce dernier instrument peut avoir un intérêt si vous tapissez de grandes surfaces.

Pour encoller, il existe un appareil spécial. Il s’agit d’un bac en tôle muni d’un rouleau encolleur, de deux rouleaux de tension et d’un doseur. Cet appareil est pourvu d’un réservoir de colle et peut servir pour toutes les qualités de papier. Il facilite la pose, car il maintient le papier tendu et bien en place et délivre la quantité optimale de colle.

Les produits

Colle et produits spécifiques

Utilisez la colle adaptée au revêtement. Les colles cellulosiques sont les plus employées pour le papier peint. Un produit avec indicateur coloré (qui disparaît au séchage) permet une bonne répartition de la colle. Il faut parfois recourir à des colles plus fortes, méthylcellulosiques en poudre à diluer,  en pâte prête à l’emploi pour les revêtements lourds comme les vinyles. Il existe des colles “raccord” présentées en tube avec embout fin pour recoller les lés qui se décollent au niveau du joint.

C’est au moment de la préparation des fonds qu’il est nécessaire d’utiliser des produits spéciaux : décolleur pour ôter les vieux papiers, mais aussi liquide hydrofuge à appliquer sur les murs humides, badigeon antisalpêtre, durcisseurs pour les plâtres qui s’égrènent, neutralisateur pour les bétons acides, etc.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Pour la décoration intérieure et le confort : les revêtements muraux

Tapisserie et papier peint

La tapisserie textile a été le premier revêtement mural, avant que le mot désigne le papier peint (aujourd’hui largement l’intissé). La peinture murale est aujourd’hui le revêtement de mur le plus utilisé, souvent en association avec la toile de verre qui dispense d’une préparation poussée des murs. 

Le carrelage mural

La faïence (carrelage de faible épaisseur) reste largement utilisée pour les pièces humides comme la salle de bains ou la salle de douche et les toilettes, mais aussi partiellement (au-dessus de la crédence) dans la cuisine. Le lambris bois ou le lambris PVC font partie des revêtements très appréciés en décoration.