Techniques de pose du tissu tendu

Le tissu mural reste l'un des modes de décoration les plus appréciés pour la qualité visuel du résultat mais aussi pour le confort acoustique qu'il procure, en amortissant les bruits d'impact comme les bruits aériens, notamment quand la pose a été faite sur molleton. 

La pose tendue avec anglésage

C’est la méthode traditionnelle de pose. C’est aussi celle qui donne les meilleurs résultats, quand on s’y prend bien.

Les outils

Il faut avant tout une bonne agrafeuse. La qualité de la tension du tissu réside dans l’agrafage : il est nécessaire d’utiliser un pistolet cloueur spécial pour les revêtements muraux ; sa puissance de pénétration doit être suffisante pour des agrafes de 4 à 8 mm. Pour les coupes, utilisez un cutter robuste et une spatule métallique pour forcer le tissu dans les angles. Le fil à plomb est indispensable pour tendre les fibres du tissu à la verticale.

Les baguettes

Le tissu est agrafé sur des baguettes de bois posées sur tout le périmètre des parois. Ces baguettes constituent un support d’agrafage ; elles permettent également de créer un espace entre le mur et le revêtement, afin que le tissu reste souple. Sur un support sain (bois ou plâtre), on peut agrafer directement. Le résultat est cependant moins décoratif. Les baguettes doivent être assez minces (5 mm) et plutôt larges (4 ou 5 cm). Il en existe de spécialement prévues pour cette technique (chez les vendeurs de tissus muraux). On les fixe à la colle au Néoprène (à double encollage). On peut les clouer ou les visser (on peut aussi les agrafer avec un pistolet à longues agrafes de 10 ou 14 mm). Il existe aussi des baguettes PVC rainurées à languettes rabattable pour pincer le tissu.

Le molleton

Découpez les lés, afin que le molleton recouvre tout le mur et arrive au bord des baguettes de bois. Les lés sont agrafés bord à bord. Ne faites pas de chevauchements qui pourraient être visibles après la pose du tissu. Le molleton peut être cloué ou collé si le mur ne permet pas l’agrafage.

La pose du premier lé

Coupez une longueur de tissu égale à celle du mur, en ajoutant une dizaine de centimètres pour l’agrafage sur les murs de retour. Fixez provisoirement le lé par quelques agrafes sur la baguette supérieure. Le lé doit être agrafé sur la baguette du haut, sur la baguette de plinthe et sur les deux baguettes verticales des murs de retour. Commencez à agrafer par le haut. Les agrafes doivent être placées en biais et former des chevrons. Posez une agrafe tous les 2 ou 3 cm. Lors de l’agrafage, tendez le tissu. Tirez légèrement sur le lé et posez le nez de l’agrafeuse. Passez ensuite à l’agrafage sur la baguette de plinthe. Posez les agrafes en mettant le tissu en tension.
La fixation du lé s’achève par l’agrafage sur les deux baguettes des murs de retour. Placez les agrafes en chevron, le plus près possible de l’angle du mur. Arasez le tissu au ras de la plinthe avec le cutter. Posez un galon.

La pose des autres lés

Découpez le lé pour l’autre mur et agrafez-le provisoirement sur la première paroi, le revers au-dessus. Placez le tissu sur la baguette et posez dessus une bande de carton à angléser. Agrafez le carton et le tissu. La bande de carton doit être poussée dans l’angle au maximum. Il reste à agrafer le deuxième lé sur la baguette supérieure et sur la baguette de plinthe, puis sur celle du troisième mur.

Le dernier mur

Recouvrez en dernier lieu le mur de la porte d’entrée. Il faut poser deux lés à raccorder en imposte, au-dessus de la porte, en prolongement de l’huisserie. Commencez la pose par les angles, avec du carton à angléser. Au niveau de la jonction, placez une bande de carton et agrafez au ras du support. Le deuxième lé est agrafé en haut et autour de l’huisserie. Placez un barrage (une bande de carton à angléser pour maintenir le tissu). Repliez le tissu et collez-le en place. Après séchage, retirez le barrage.

Le franchissement des ouvertures

Lorsqu’un mur comporte une ouverture, ne vous en préoccupez pas dans un premier temps. Quand le tissu est tendu sur toute la paroi, fixez-le par agrafage sur la baguette de bois qui entoure l’huisserie. Tendez le textile, mais la tension ne doit pas être trop forte ; les fibres et la trame du textile ne doivent surtout pas être déformées, mais rester bien verticales. Utilisez en permanence le fil à plomb en le fixant sur la baguette supérieure, afin de contrôler parfaitement cette verticalité des fils. Arasez le revêtement au cutter, comme au bas des plinthes. La ligne d’agrafage doit être recouverte avec un galon décoratif.

Les prises et les interrupteurs

Dévissez le couvercle des appareils électriques et agrafez le tissu. Découpez l’ouverture nécessaire avec le cutter et revissez le couvercle. Pour respecter les normes de sécurité, les baguettes électriques et les boîtes de dérivation ne doivent pas être recouvertes par un tissu tendu.

Les fixations

Pour éviter d’avoir à percer et à cheviller pour placer les tableaux ou les objets en applique, placez des pointes sans tête dans les anciens trous, afin de pouvoir les repérer après mise en place du revêtement.

La colle

Pour mettre en place le galon sur les lignes d’agrafes et pour réaliser la jonction en imposte, utilisez une colle vinylique pour textile. Ce produit devient totalement translucide et invisible en séchant ; il ne tache donc pas le tissu.

La pose au plafond

Si vous optez pour un revêtement textile au plafond, il faut placer des baguettes de bois sur tout le périmètre. Ces baguettes sont collées ou clouées. Ne posez pas de molleton au plafond : son poids risquerait, à la longue, de faire s’incurver le tissu.

Découpez le tissu avec une marge de 5 cm de tous côtés ; tendez-le en place et agrafez-le provisoirement, juste avant les baguettes. Encollez les baguettes de colle textile et rentrez le tissu entre les baguettes et le mur avec le couteau à enduire. Lorsque la colle est sèche, ôtez les agrafes provisoires et arasez contre les murs, au cutter, les morceaux de tissu qui dépassent. Ménagez un petit espace aux angles entre baguette et mur, pour faire rentrer le tissu sans difficulté.

La pose tendue avec baguettes à picots

Les baguettes à picots sont des profilés métalliques ouverts en V, pourvus à l’intérieur d’une rangée de pointes destinées à accrocher le tissu. Ces profilés se fixent sur des baguettes en bois. On accroche le textile sur les picots et on ferme les baguettes par simple pression. Cette technique permet de réaliser une pose invisible et supprime les galons. La tension du revêtement doit être obtenue au moyen de barrages : fixez une bande de chute de tissu par agrafage le long de la baguette à picots, en imprimant la tension au tissu. Accrochez ensuite le revêtement et fermez la baguette. Vous pouvez alors retirer les barrages. Cette méthode de pose permet une dépose facile du revêtement pour le nettoyage.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

image

Améliorer le confort d'été dans votre logement

Comment éviter la surchauffe de votre maison avec un isolant réflecteur alvéolaire (type Hybris de chez ACTIS ). Christian Pessey et Thomas Thierry répondent à cette question dans cette interview.

image

Une solution solaire pour la maison : MYPOWER par Engie

MYPOWER est un dispositif mis en place par ENGIE afin de calculer le potentiel solaire de votre maison en y inscrivant simplement votre adresse.  Dans cette vidéo, Christian PESSEY vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur ce dispositif et en quoi il peut représenter un grand pas vers la transition énergétique tout en étant économique pour votre foyer.

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

Les derniers conseils maison

image

Entretenir et remplacer les stores extérieurs

Quand on redéroule le store de terrasse, on s’aperçoit souvent qu’il est en piteux état. Est-ce qu’il faut le nettoyer, le rénover ou carrément le changer ? Je dirai ça dépend, ça dépend surtout de l’éclat de sa teinte, surtout s’il est à rayures. S’il est trop passé, ou bien il faut l’accepter comme il est en le nettoyant et en en ravivant les couleurs avec un produit nettoyant-rénovateur ou bien il faut le faire remplacer.

image

Que faire avec un mur friable suite à des remontées capillaires?

Suite aux problèmes de remontées capillaires cet hiver, j'ai gratté voire plus, les murs de la chambre. Du coup je me retrouve avec un mur friable. Quel est votre avis sur le produit vendu chez Leroy Merlin : Toupret durci mur prêt à l'emploi. Je précise que je suis en rez-de-chaussée et qu'il n'y a pas de vide sanitaire sous la construction. Christophe

image

Le papier peint : matériel et outils

La pose du papier peint et des revêtements apparentés ne demande pas d’investissements importants quant au matériel. La question essentielle à régler est celle de la table d’encollage (bien qu’elle soit inutile avec les produits lourds ou avec l'intissé, quand on encolle le mur). Il vous faut aussi des outils pour mesurer, pour couper, pour maroufler et, bien sûr, pour encoller.

image

Quel matériau pour une piscine ? Quelle taxation pour une piscine?

D'ici deux ans, nous voudrions installer une piscine 8m/3m. Faut il faire une piscine en béton +liner/carrelage ou faire une piscine avec coque (existe-t-il différent matériaux, et si oui que me conseillez vous )? Avantages? Inconvénients? Faut il demander un permis et quelles sont les lois au niveau imposition ? Nous pensons la faire en semi enterrée. Nous habitons le nord du département du Rhône à 600 m d'altitude avec souvent des bonnes gelées l'hiver. L'exposition serait plein sud. Christophe

image

Installation électrique : les prises et les interrupteurs

Les prises permettent le raccordement et l'alimentation des appareils électriques mobiles par l'intermédiaire d'une fiche et d'un fil de liaison. Les interrupteurs, eux, permettent de laisser passer ou au contraire d'interrompre le passage du courant. 

image

Techniques de pose du tissu tendu

Le tissu mural reste l'un des modes de décoration les plus appréciés pour la qualité visuel du résultat mais aussi pour le confort acoustique qu'il procure, en amortissant les bruits d'impact comme les bruits aériens, notamment quand la pose a été faite sur molleton. 

image

Le sarking : une solution d'isolation qui préserve la charpente apparente

L’isolation par l’extérieur (sarking) permet d’isoler de façon optimale la toiture tout en préservant la charpente apparente. Cette technique permet de garder la surface sous la toiture et donc autorise l’aménagement des combles sans empiéter sur la surface au sol. Cette méthode d’isolation en continu à partir d’isolants rigides placés entre la charpente et la couverture procure une isolation haute performance. C’est la charpente qui supporte l’isolant par l’intermédiaire de contre-chevrons.

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy