Techniques de pose du tissu tendu

Le tissu mural reste l'un des modes de décoration les plus appréciés pour la qualité visuel du résultat mais aussi pour le confort acoustique qu'il procure, en amortissant les bruits d'impact comme les bruits aériens, notamment quand la pose a été faite sur molleton. 

La pose tendue avec anglésage

C’est la méthode traditionnelle de pose. C’est aussi celle qui donne les meilleurs résultats, quand on s’y prend bien.

Les outils

Il faut avant tout une bonne agrafeuse. La qualité de la tension du tissu réside dans l’agrafage : il est nécessaire d’utiliser un pistolet cloueur spécial pour les revêtements muraux ; sa puissance de pénétration doit être suffisante pour des agrafes de 4 à 8 mm. Pour les coupes, utilisez un cutter robuste et une spatule métallique pour forcer le tissu dans les angles. Le fil à plomb est indispensable pour tendre les fibres du tissu à la verticale.

Les baguettes

Le tissu est agrafé sur des baguettes de bois posées sur tout le périmètre des parois. Ces baguettes constituent un support d’agrafage ; elles permettent également de créer un espace entre le mur et le revêtement, afin que le tissu reste souple. Sur un support sain (bois ou plâtre), on peut agrafer directement. Le résultat est cependant moins décoratif. Les baguettes doivent être assez minces (5 mm) et plutôt larges (4 ou 5 cm). Il en existe de spécialement prévues pour cette technique (chez les vendeurs de tissus muraux). On les fixe à la colle au Néoprène (à double encollage). On peut les clouer ou les visser (on peut aussi les agrafer avec un pistolet à longues agrafes de 10 ou 14 mm). Il existe aussi des baguettes PVC rainurées à languettes rabattable pour pincer le tissu.

Le molleton

Découpez les lés, afin que le molleton recouvre tout le mur et arrive au bord des baguettes de bois. Les lés sont agrafés bord à bord. Ne faites pas de chevauchements qui pourraient être visibles après la pose du tissu. Le molleton peut être cloué ou collé si le mur ne permet pas l’agrafage.

La pose du premier lé

Coupez une longueur de tissu égale à celle du mur, en ajoutant une dizaine de centimètres pour l’agrafage sur les murs de retour. Fixez provisoirement le lé par quelques agrafes sur la baguette supérieure. Le lé doit être agrafé sur la baguette du haut, sur la baguette de plinthe et sur les deux baguettes verticales des murs de retour. Commencez à agrafer par le haut. Les agrafes doivent être placées en biais et former des chevrons. Posez une agrafe tous les 2 ou 3 cm. Lors de l’agrafage, tendez le tissu. Tirez légèrement sur le lé et posez le nez de l’agrafeuse. Passez ensuite à l’agrafage sur la baguette de plinthe. Posez les agrafes en mettant le tissu en tension.
La fixation du lé s’achève par l’agrafage sur les deux baguettes des murs de retour. Placez les agrafes en chevron, le plus près possible de l’angle du mur. Arasez le tissu au ras de la plinthe avec le cutter. Posez un galon.

La pose des autres lés

Découpez le lé pour l’autre mur et agrafez-le provisoirement sur la première paroi, le revers au-dessus. Placez le tissu sur la baguette et posez dessus une bande de carton à angléser. Agrafez le carton et le tissu. La bande de carton doit être poussée dans l’angle au maximum. Il reste à agrafer le deuxième lé sur la baguette supérieure et sur la baguette de plinthe, puis sur celle du troisième mur.

Le dernier mur

Recouvrez en dernier lieu le mur de la porte d’entrée. Il faut poser deux lés à raccorder en imposte, au-dessus de la porte, en prolongement de l’huisserie. Commencez la pose par les angles, avec du carton à angléser. Au niveau de la jonction, placez une bande de carton et agrafez au ras du support. Le deuxième lé est agrafé en haut et autour de l’huisserie. Placez un barrage (une bande de carton à angléser pour maintenir le tissu). Repliez le tissu et collez-le en place. Après séchage, retirez le barrage.

Le franchissement des ouvertures

Lorsqu’un mur comporte une ouverture, ne vous en préoccupez pas dans un premier temps. Quand le tissu est tendu sur toute la paroi, fixez-le par agrafage sur la baguette de bois qui entoure l’huisserie. Tendez le textile, mais la tension ne doit pas être trop forte ; les fibres et la trame du textile ne doivent surtout pas être déformées, mais rester bien verticales. Utilisez en permanence le fil à plomb en le fixant sur la baguette supérieure, afin de contrôler parfaitement cette verticalité des fils. Arasez le revêtement au cutter, comme au bas des plinthes. La ligne d’agrafage doit être recouverte avec un galon décoratif.

Les prises et les interrupteurs

Dévissez le couvercle des appareils électriques et agrafez le tissu. Découpez l’ouverture nécessaire avec le cutter et revissez le couvercle. Pour respecter les normes de sécurité, les baguettes électriques et les boîtes de dérivation ne doivent pas être recouvertes par un tissu tendu.

Les fixations

Pour éviter d’avoir à percer et à cheviller pour placer les tableaux ou les objets en applique, placez des pointes sans tête dans les anciens trous, afin de pouvoir les repérer après mise en place du revêtement.

La colle

Pour mettre en place le galon sur les lignes d’agrafes et pour réaliser la jonction en imposte, utilisez une colle vinylique pour textile. Ce produit devient totalement translucide et invisible en séchant ; il ne tache donc pas le tissu.

La pose au plafond

Si vous optez pour un revêtement textile au plafond, il faut placer des baguettes de bois sur tout le périmètre. Ces baguettes sont collées ou clouées. Ne posez pas de molleton au plafond : son poids risquerait, à la longue, de faire s’incurver le tissu.

Découpez le tissu avec une marge de 5 cm de tous côtés ; tendez-le en place et agrafez-le provisoirement, juste avant les baguettes. Encollez les baguettes de colle textile et rentrez le tissu entre les baguettes et le mur avec le couteau à enduire. Lorsque la colle est sèche, ôtez les agrafes provisoires et arasez contre les murs, au cutter, les morceaux de tissu qui dépassent. Ménagez un petit espace aux angles entre baguette et mur, pour faire rentrer le tissu sans difficulté.

La pose tendue avec baguettes à picots

Les baguettes à picots sont des profilés métalliques ouverts en V, pourvus à l’intérieur d’une rangée de pointes destinées à accrocher le tissu. Ces profilés se fixent sur des baguettes en bois. On accroche le textile sur les picots et on ferme les baguettes par simple pression. Cette technique permet de réaliser une pose invisible et supprime les galons. La tension du revêtement doit être obtenue au moyen de barrages : fixez une bande de chute de tissu par agrafage le long de la baguette à picots, en imprimant la tension au tissu. Accrochez ensuite le revêtement et fermez la baguette. Vous pouvez alors retirer les barrages. Cette méthode de pose permet une dépose facile du revêtement pour le nettoyage.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le lait de chaux : c'est quoi? ça sert à quoi?

Le lait de chaux est l'un des produits les plus anciens pour peindre et assainir les granges, les écuries et les bergeries. De là à en faire une peinture décorative , il n'y avait qu'un pas. Le produit a séduit les décorateurs mais aussi tous ceux et celles qui l'apprécient pour ses nombreuses qualités, notamment naturelles.

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Les Français et la rénovation énergétique: baromètre Monexpert-renovation-energie

Le 7ème baromètre 2021 Monexpert-renovation-energie.fr réalisé avec OpinionWay montre que la rénovation énergétique est une préoccupation de plus en plus forte pour les Français, convaincus massivement que l’enjeu doit s’inscrire dans le programme des candidats à la présidentielle. Malgré ce fort intérêt, les Français restent perdus devant la complexité du fléchage des aides et disposent d’un budget en baisse par rapport à 2020 pour financer les travaux dans leur logement. Pour faciliter leurs démarches, ils plébiscitent l’accompagnement à travers un prestataire unique et, en prérequis, l’audit énergétique de leur logement.

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

Pour la décoration intérieure et le confort : les revêtements muraux

Tapisserie et papier peint

La tapisserie textile a été le premier revêtement mural, avant que le mot désigne le papier peint (aujourd’hui largement l’intissé). La peinture murale est aujourd’hui le revêtement de mur le plus utilisé, souvent en association avec la toile de verre qui dispense d’une préparation poussée des murs. 

Le carrelage mural

La faïence (carrelage de faible épaisseur) reste largement utilisée pour les pièces humides comme la salle de bains ou la salle de douche et les toilettes, mais aussi partiellement (au-dessus de la crédence) dans la cuisine. Le lambris bois ou le lambris PVC font partie des revêtements très appréciés en décoration.