Les abris de jardin : lequel choisir ? Quelles contraintes administratives et fiscales

Une abri de jardin est bien utile, quelle que soit la saison, mais principalement au printemps, pour ranger les outils et les équipements pour jardiner. Il en existe de toutes tailles, dans différents matériaux. Certaines contraintes administratives s'appliquent en fonction de la taille et d'éventuelles dispositions locales.

Abri en bois, en PVC ou en métal

Le plus classique est l’abri en panneaux ou en lames de bois à emboîter, de 1,50 x 1,50 m au sol soit un peu plus de 2 m2 d'emprise au sol sur 1,80 m de haut. Ce genre d’abri a une toiture en panneau recouvert de feutre bitumineux ou une d’une ou plusieurs  plaques ondulées. L’idéal est de l’équiper d’un plancher en lames de sapin, pour le décoller du sol et éviter son pourrissement par capillarité. On y accède par une porte généralement percée d’une fenêtre à vitre en acrylique. Tous les autres abris dérivent de ce modèle, dans des dimensions qui peuvent aller jusqu’à de d'authentiques chalets de loisir pouvant constituer de véritables annexes ou extensions de la maison de près de 20 m2.

Le bois, en lames ou en panneaux est le matériau d’origine et certainement encore le plus utilisé, on trouve aujourd’hui des abris en matière plastique (PVC, polyéthylène ou composite) mais aussi en acier et en aluminium : des matériaux solides, qui offrent l’avantage d’être sans entretien, mais qui n’ont évidemment pas le charme du bois et du côté chalet de certains modèles.

Contraintes administratives pour un abri de jardin

Quel que soit l’abri, même de petites dimensions, il faut évidemment se demander si on a le droit de l’installer sans autorisation ou bien avec quelle autorisation. Méfiez-vous des conseils intéressés de certains vendeurs très optimistes sur la question.

Le principe général est simple :
–  jusqu’à 5 m2 et dans les hauteurs classiques (c.a.d. moins de 12 m…) : pas besoin d’autorisation administrative, c'est-à-dire de déclaration préalable de travaux.
– de + 5 m2 à 20 m2, déclaration préalable de travaux mais pas besoin de permis de construire
– au-delà de 20 m2 permis de construire (sauf en zone PLU, dans certaines villes, où la cote peut être portée à 40 m2)

Attention :
– en secteur sauvegardé (par exemple dans le périmètre d’un monument historique), il faut une déclaration préalable de travaux en dessous de 5 m2 et un permis de construire au-delà !
– certaines communes ont pris des mesures plus restrictives que les dispositions générales qui viennent d’être évoquées. Elles sont inscrites dans le PLU (plan local d’urbanisme). Il est donc toujours prudent d’aller le consulter en mairie ou d’interroger le service de l’urbanisme.

Taxe d'aménagement sur une abri de jardin

Pour tout abri de jardin de plus de 5 m2 impliquant donc une déclaration préalable de travaux, vous aurez à vous acquitter d’une taxe d’aménagement (ce que les vendeurs omettent souvent de vous rappeler). La valeur annuelle est (depuis le 32/12/2020)  de :
– 767 € / mètre carré hors Île-de-France
– 870 € / mètre carré en Île de France.
Le taux d'incidence est fixé par arrêté municipal et départemental (taux communal + taux départemental).  Pour en connaître le montant final, on multiplie la valeur applicable par la surface et par le taux d'incidence.

Attention : elle peut être appliquée aux abris de moins de 5m2 mais de plus de 1,80 m de hauteur !

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Pergola bioclimatique : faut-il payer la taxe d'aménagement?

Je souhaite installer sur ma terrasse une pergola bio climatique à lames orientables, adossée à ma maison, d'environ 20m 2 . Je voudrais savoir si je serai assujetti à la taxe d'aménagement. Les diverses réponses trouvées sur internet sont peu claires à ce sujet. Kiki

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.

image

La pompe à chaleur : l'équipement de chauffage le plus économique

Après son étude sur le chauffage électrique en 2020, l’Association Promotelec publie une étude* relative à la perception des Français sur la pompe à chaleur. Dans un contexte sociétal et énergétique marqué de plus en plus par la pression des contraintes écologiques, la pompe à chaleur apparaît comme un dispositif particulièrement en phase avec les attentes des propriétaires.

image

Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là.