Les canalisations d'évacuation encastrées dans une dalle

Dans les installations sanitaires actuelles, toute l’évacuation est en PVC. C'est un matériau exceptionnel, qui a remplacé avantageusement l'acier, la fonte ou encore le cuivre. L'outillage nécessaire est réduit : scie à métaux, papier de verre et colle spéciale.

La mise en place des canalisations

Exécutez au sol un tracé du passage des canalisations, en marquant la place de chaque élément sanitaire. Ce tracé peut être fait au plâtre. Pour être certain de la place de chaque descente de dérivation, le mieux est de mettre les différents éléments provisoirement à leur place. Prenez des mesures directes en posant les tubes sur le tracé et faites les coupes à la scie à métaux, après avoir marqué des repères précis au stylo-feutre sur le PVC. Coupez les tubes à la main, à la scie à métaux ou au coupe-tube, à la scie circulaire ou la scie à ruban, équipées d’une lame spéciale pour plastique. Procédez à un montage à blanc de l’ensemble des canalisations d’évacuation.

Les diamètres

Pour des éléments sanitaires ordinaires (lavabo, baignoire), on utilise des tubes en PVC de 30, 40 ou 50 mm de diamètre. Pour ne pas avoir à monter des raccords de réduction, il faut prévoir des tubes d’évacuation de même diamètre que celui des siphons.
Si vous posez une canalisation d’évacuation principale qui collecte toutes les eaux pour les entraîner vers la colonne de descente, elle doit avoir 80 ou 100 mm de diamètre.
Les canalisations de descente des eaux-vannes (W.-C.) ont 100 ou 120 mm de diamètre. La cuvette des W.-C. doit être raccordée avec une canalisation de même diamètre.

La pente

Tendez des ficelles de mur à mur, pour marquer le niveau final du sol après coulage de la dalle et pose du carrelage. Les canalisations d’évacuation doivent avoir une pente égale ou supérieure à 3 cm par mètre. On peut donner plus de pente, à condition que cela ne pose pas de problème quant à l’épaisseur hérisson-dalle. Ne négligez pas ce point : si la pente est trop faible, les canalisations se boucheront ; étant encastrées, elles seront difficiles à déboucher.
Pour régler la pente, calez les canalisations avec des briques et contrôlez systématiquement à l’aide du niveau à bulles (faites une marque sur le niveau pour repérer la position de la bulle correspondant à la pente recherchée).

Pour les canalisations encastrées, il est préférable de choisir des tubes de fort diamètre et de leur donner une pente importante, afin de diminuer les risques de bouchage. Vous pouvez aussi déterminer la pente en tendant un fil horizontal au-dessus de la canalisation et en mesurant la distance entre les deux à chaque bout.

Les raccordements

Les raccordements de tubes de même diamètre se font à l’aide d’éléments de raccords en coude, T, manchon, col-de-cygne, culotte. Ces éléments existent aussi pour les tubes de très grand diamètre (120 mm). Pour raccorder les descentes des appareils sanitaires de petit diamètre sur la canalisation principale, il existe deux méthodes.


Les éléments réducteurs

Ils permettent, par exemple, de raccorder l’évacuation d’un lavabo sur la culotte de la cuvette des W.-C.

Les joints au silicone

Plus rapides à réaliser, ils imposent cependant de percer la canalisation centrale à la scie cloche.

Pour mettre en place les raccordements, il faut nettoyer et dégraisser les parties à assembler (intérieur du raccord et extérieur du tube) et dépolir le PVC avec du papier de verre ou avec une lime, afin que la colle accroche mieux. Appliquez ensuite la colle à l’aide d’un pinceau et emboîtez les différents éléments. Si vous constatez, en fin d’installation, que vous avez commis une erreur de montage, il est toujours possible de démonter l’assemblage en forçant.

Les essais

Avant d’encastrer les canalisations, faites un essai d’évacuation (après séchage de la colle) pour vérifier que l’écoulement se fait bien et qu’il n’y a pas de fuite. Versez de l’eau en grande quantité dans chacun des orifices et contrôlez chaque raccord.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les solutions de doublage dans la salle de bains

La salle de bains est devenue l’une des pièces à vivre préférée des Français.  Synonyme de bien-être, elle nécessite une vigilance optimale en matière de protection contre l’humidité. Générée par les projections d’eau et les dégagements de vapeur , cette humidité altère la qualité et la durabilité des installations, et peut devenir néfaste pour la santé. Il existe une gamme complète de solutions de doublage (Placo ®)  pour préserver ce lieu de l'humidité.

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé.