Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

Plafond en lattis et plâtre (bacula)

Cette méthode de construction des plafonds (également utilisée pour certaines cloisons) était très longue, puisqu’il fallait clouer côte-à-côte des lattes sous les solives et recouvrir le tout avec du plâtre (souvent même avec plusieurs couches) lissé en finition. Avec le temps, la mince couche de plâtre se fendille, voire se perce. Inutile de chercher à réparer ce genre de plafond dans les règles. Mieux vaut fixer dessous une ossature métallique sur laquelle vous pourrez visser des plaques de plâtre.

Plafond en plaque de plâtre sous plancher bois

Même sous un plancher bois récent, la plupart des plafonds modernes sont faits en plaques de plâtre fixées sous les solives. Les plaques peuvent être clouées ou vissées sous celles-ci, et les joints sont recouverts d’un calicot avant l’application d’un enduit de jointoyage. Toutes les plaques actuelles sont prêtes à peindre, ce qui réduit les travaux de préparation. L’utilisation de plaques à bords amincis (BA 13) facilite la réalisation des joints, sachant cependant qu’ils risquent toujours de réapparaître si la pièce située au-dessus est habitée, ce qui entraîne des vibrations et des mouvements du plancher. Pour éviter cela, on pose les plaques sous une ossature métallique, ce qui présente l'avantage de permettre une isolation thermo-acoustique avec une forte épaisseur d'isolant minéral. Les joints, désolidarisés du plancher risque beaucoup moins de se fissurer.

Plafond en plaque de plâtre sous hourdis béton

Cette configuration est très fréquente dans les constructions pavillonnaires récentes : des éléments préfabriqués en béton (hourdis) sont posés entre des poutrelles en béton armé précontraint et forment une surface stable et solide pour constituer un sol d’étage. Le plafond lui-même est constitué de plaques de plâtre vissées sur une ossature en acier galvanisé. Les éléments d’ossature sont généralement clipsés sur des suspentes, elles-mêmes glissées et enfoncées entre les hourdis et les poutrelles. Une isolation peut être réalisée entre les plaques de plâtre et les hourdis quand ceux-ci ne sont pas en polystyrène.

Plafond tendu

Lorsqu’un plafond est très dégradé et que, de surcroît, la hauteur sous celui-ci est importante (plus de 2,70 m), il peut être intéressant de faire poser un plafond tendu. Il s’agit d’une mince feuille de vinyle très lisse et très résistante, fixée par des baguettes d’ancrage entre les murs. La feuille est chauffée juste avant la pose pour qu’elle se tende en refroidissant. Il n’est même pas nécessaire de déménager les meubles pour réaliser ce genre de réfection. Il est possible d’intégrer des spots d’éclairage dans le plafond.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Rénovation énergétique : la charte TEKSIAL

Spécialisée dans l'accompagnement des travaux de rénovation énergétiques TEKSIAL vient de présenter une charte visant à lutter contre la fraude et à évincer les éco-délinquants. Il s'agit d'assurer une sélection rigoureuse des professionnels du bâtiment et de la rénovation pour assurer aux particuliers une garantie de qualité des travaux, en sécurisant toutes les étapes du projet. C'est une condition essentielle pour lever les freins à la décision des particuliers inquiets à l'idée de se lancer dans des travaux de rénovation énergétique.

image

Comment faire soi-même sa lessive bio

La fabrication "maison" de produits d’entretien est de plus en plus prisée. C'est économique, et le fait de réaliser soi-même ses produits ménagers "bio" présente  l’avantage d’être écologique en même temps que respectueux de la peau et de son linge. Il est par exemple facile de faire soi-même sa lessive "bio".

image

Comment se nettoyer les mains sur un chantier?

Tout chantier de bricolage est salissant. Maniement de la peinture, application des enduits, graissage des équipements et des machines, décapage des surfaces... Tous ces travaux sont salissant et le nettoyage des mains sur chantier est loin d'être simple et agréable. La présentation de lingettes spécifiquement dédiées au lavage des mains et les outils est une très bonne initiative.  

image

Remplacement de votre chaudière fioul par une pompe à chaleur

La perspective de l'interdiction de remplacement des chaudières fioul au 1 er juillet 2022 inquiète légitimement les possesseurs de ce type de matériel. C'est le moment de s'intéresser à son remplacement par une pompe à chaleur (PAC). Des structures comme ENGIE Home Services mettent en œuvre un dispositif facilitant. Le choix de la pompe à chaleur, c'est celui des économies, de la protection de l'environnement et du confort.

image

Trier et traiter les déchets dans la maison

Confinement, réconfinement, reconfinement… télétravail… On vit de plus en plus à la maison et l’on produit forcément de plus en plus de déchets. Il est vraiment nécessaire de bien gérer ses déchets ménagers, d’autant que dans bien des endroits, les tournées de ramassage des ordures ont été plus espacées que d’ordinaire.

image

Bien choisir une porte intérieure

Les styles et les matériaux des portes intérieures sont très diversifiés. Si les portes traditionnelles ont toujours leurs adeptes, les plus vendues sont maintenant les portes en matériau sandwich, postformé, pleines ou à vitrer et isoplanes. 

image

La label E+ C- ou le label Énergie Carbone

Cette formule n’est pas liée à la relativité restreinte ou générale… mais à la future Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020), destinée  à laRèglementation Thermique 2012  (RT 2012).

image

La pompe à chaleur (PAC): le geste le plus efficace pour la rénovation énergétique

L’Observatoire National de la Rénovation Energétique (ONRE)  vient de publier le premier « bilan des travaux et aides sur la rénovation énergétiques de 2016 et 2019 ». Ce rapport fait une analyse des rénovations énergétiques ayant reçu, sur la période, une aide publique, non seulement sur les quantités des travaux réalisés mais aussi sur leur efficacité.