Les douilles électriques

Leur rôle est d’alimenter en courant les ampoules d’éclairage. La liaison se fait ici par l’intermédiaire du culot de l’ampoule, dont la fonction est à la fois de maintenir l’ampoule et de l’alimenter. On trouve ici deux grands type de culots, à baïonnette ou à vis, plus des formes spécifiques pour les ampoules crayons et les ampoules capsules.

 

Les douilles à baïonnette pour ampoules B, dites Swan

Le culot est cylindrique et comporte deux ergots. Une douille à baïonnette y correspond. Elle existe en deux tailles : 15 mm (B 15) et 22 mm (B 22).

Les douilles à vis pour ampoules E, dites Edison

Le culot est cylindrique et comporte un pas de vis. Une douille à vis y correspond. Elle existe en quatre tailles : 14 mm (E 14), 22 mn (E 22), 27 mm (E 27) et 40 mm (E 40).
La structure des douilles est relativement complexe. Quel qu’en soit le type, on trouve, à l’intérieur, une noix, initialement en porcelaine, mais désormais en matière plastique, qui isole le dispositif de contact. L’enveloppe de la douille est généralement métallique, mais aussi, maintenant, souvent en matière plastique. Elle est composée d’un culot percé de façon à laisser passer les conducteurs et d’un fourreau cylindrique se rapportant sur le culot, soit par vissage direct, soit par l’intermédiaire d’une bague. Une seconde bague, qui se visse sur le fourreau, sert à fixer l’embase des abat-jours.
Certaines douilles intègrent un interrupteur (sous la forme d’un bouton traversant).

Les douilles pour ampoules halogènes 

Les ampoules halogènes occupent aujourd’hui encore une place importante dans l’éclairage de nos maisons, dans la mesure où elles ont prolongé l'existence des ampoules à incandescence jusqu'en 2018. Elles sont retirées du marché depuis septembre 2018. Certaines ampoules ont un culot à vis classique de type Edison, dans les différentes tailles de celui-ci. Beaucoup, en revanche, plus spécialisées, ont un culot et une douille spécifiques.
Les ampoules “crayon” R7s sont en forme de petit tube clair traversé par un filament. Un plot à chaque extrémité est noyé dans un isolant cylindrique en porcelaine. L’ampoule vient se loger entre deux plots montés sur ressort pour bloquer l’ampoule. La longueur de l’ampoule (culots compris) est fonction de sa puissance : de 74 mm (60 W) à 200 mm (1 500 W). Elles perdurent sur le marché au-delà de 2018, aucune alternative Led n'ayant été mis sur le marché.  
L’ampoule “capsule” G est en forme de bulbe plat de petite taille.  Son alimentation se fait par deux broches isolées seulement par le verre.  C’est une ampoule très basse tension (12 V) de faible puissance (10 et 20 W). Elles existent en version Led.
Les ampoules spots à réflecteur dichroïque intégré, très utilisées actuellement, possèdent également un culot à broches. Elles existent aussi en version Led

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les installations électriques encastrées

L’encastrement des circuits et des conducteurs qui les composent permet de réaliser des installations à la fois discrètes (seuls les capots des appareils sont apparents) et sûres (l’isolation et la protection des conducteurs étant mieux garanties).

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice