Les gouttières

Les gouttières d'une maison doivent être en bon état car la mauvaise collecte des eaux de pluie peut avoir des effets désastreux sur la maçonnerie. L'eau de pluie peut être dirigée vers l'égout ou dans la nature, l'important étant qu'e||e ne soit pas évacuée vers le pied des murs ou les fondations.

 

Système d'évacuation des eaux de pluie

Les gouttières sont en général en zinc ou en PVC, matériaux actuellement les plus utilisés dans la construction neuve comme en rénovation. Il existe aussi des gouttières en cuivre en en acier. Les gouttières se présentent sous la forme d'un dmi tube, ouvert vers le haut, placé en bas d'un pan de toiture pour en recueillir l'eau lorsqu'elle ruisselle sous le pan de couverture. La gouttière est "pendante", c'est-à-dire extérieure aux murs. Elle est accrochée sur les bandeaux d'avant-toit (sous-toiture) ou sur l'extrémité des chevrons.      
Les descentes sont de tubes fermés, reliés à la gouttière, pour assurer l'évacuation de l'eau collectée par celle-ci.  Elles sont situées de préférence près des angles du bâtiment. On prévoit généralement une descente pour 60 m2 de couverture. 
Le dauphin est un éléments d'évacuation de l'eau, incurvé à sa base vers l'extérieur our écarter l'eau du mur de la maison. Il est traditionnellement en fonte pour résister aux chocs susceptible d'intervenir à ce niveau du bâtiment. Il peut être aussi raccordé directeur au réseau d'évacuation des eaux pluviale ou à un puisard.

Pose des gouttières

Commencez par fixer les crochets en partant d'un bout. Ces crochets sont placés sur les éléments constituant la gouttière, mais jamais à leur jonction. Les crochets sont cloués sur les bandeaux. Les descentes sont fixées au mur par des colliers. Ceux-ci sont vissés dans la maçonnerie après perçage et chevillage (dans certains cas, il est nécessaire de les sceller).
Pour mettre en place la gouttière, on part de la section comportant le moignon de aux descente. S'il s'agit du PVC, les éléments sont collés à l'aide d'une colle spéciale. Avant d'appliquer la colle, décapez les parties à assembler (avec du papier de verre). Pour couper le PVC, utilisez une scie à métaux. Il existe différents éléments de jonction: angles sortant et rentrant, talon à droite ou à gauche pour fermer la gouttière. Au niveau des liaisons entre éléments placez des clips de serrage. Les descentes elles aussi sont à emboîtement. On les colle également à la colle PVC. Le diamètre des tuyaux de descente est calculé en fonction de la surface de couverture collectée par la gouttière (et du régime des précipitations). Les diamètres extérieurs de tuyaux les plus utilisés sont 75, 90 et 100 mm.
Les constructions comportent généralement un débord de toiture. Il est donc nécessaire de placer des coudes pour ramener la descente contre le mur. Au niveau du moignon, placez une petite grille (crépine) qui retient les feuilles mortes et les impuretés. Procédez régulièrement au nettoyage des gouttières.

Rénovation des gouttières

Si la maison est pourvue de gouttières en zinc en bon état, il n'est pas nécessaire de les remplacer par des gouttières en PVC sous prétexte de quelques trous. Il s'agit le plus souvent de défauts au niveau de la jonction entre deux éléments. N'essayez pas de séparer deux éléments pour refaire le joint avec un mastic à zinc; effectuez plutôt une réparation à l'intérieur de la gouttière avec un produit d'étanchéité. Ce type produit est de consistance pâteuse et s'applique au pinceau. Il devient étanche en séchant. Au préalable, nettoyez sérieusement les parties à traiter et placez une bande d'armature en polyester.

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

La toiture

Le toit d'une maison constitue la couverture de celle-ci : il la protège et abrite ses occupants des intempéries, à tel point que le mot a pris un sens figuré, au même titre d'ailleurs que "foyer", symbolisant le confort, sinon le réconfort que peut apporter la maison où l'on se sent "sous son toit".

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

La toiture : la chapeau de la maison

La couverture de la maison

La toiture comprend la charpente et la couverture, en tuile ou en ardoise, le plus souvent. C’est une partie essentielle de la maison, puisqu’elle la protège des intempéries, pluie, vent, neige, mais aussi de la chaleur et du froid. 

L’étanchéité à l’eau, dont l’évacuation est garantie par les chêneaux, les noues (différents zingages) les gouttières et les descentes de gouttière est sa fonction première. Elle protège la charpente des risques de pourrissement et d’attaques des insectes xylophages (vers du bois). 

L’isolation de la toiture

Son isolation thermique est assurée (isolation thermique par l’intérieur (ITI) ou isolation thermique par l’extérieur (ITE) par différents matériaux, laine de verre, laine de roche ou laine de bois, chanvre, ouate de cellulose (matériaux biosourcés). Dans bien des cas, les combles, couverts par la toiture, peuvent être aménagés grâce à l’implantation de fenêtres de toit.