Surveiller et entretenir la charpente

La charpente est une partie essentielle de la maison. C’est elle qui supporte de « chapeau » de votre habitation, autrement dit sa couverture. Tout fléchissement dû à la dégradation du bois peut avoir des conséquences funestes pour la maison tout entière.

Causes d'une dégradation de la charpente 

Elles sont multiples d’où l’intérêt d’une inspection régulière de l’état des bois. La dégradation et la fragilisation des bois de charpente peuvent provenir :
• d’une humidification consécutive à une fuite de couverture
• d’une attaque de champignons lignivores comme la redoutable mérule, liée à cette humidification
• d’une attaque d’insectes xylophages, de larves de capricornes, vrillettes et autres lychtus, ou d’insectes eux-mêmes, dont principalement les termites, plus exceptionnellement d’abeilles charpentières.

Comment prévenir ces attaques de la charpente

Tout d’abord en inspectant visuellement la couverture de l’extérieur : tout fléchissement du faîtage, tout creusement d’un pan de toiture doivent vous alerter. Inspectez aussi au moins une fois par la charpente par l’intérieur des combles si les bois sont accessibles. Ce n’est pas toujours facile si les combles sont aménagés ou s’il sont inaccessibles (cas des fermettes industrialisées ou « américaines ».
Si vous constatez des perforations du bois et de la sciure apparaissent sur le sol des combles, on est en présence d’attaques de larves d’insectes xylophages, autrement dit de « vers à bois ». Pas de panique si ce sont des piqûres minuscules : il s’agit de vrillettes qui ne risquent pas de fragiliser le bois avant très longtemps. C’est plus inquiétant s’il s’agit de trous de plus de 2 à 3 mm de diamètre, creusant des galeries parallèles à la surface du bois : ce sont alors des larves de capricornes, beaucoup plus fragilisantes pour le bois. Il va falloir agir.
Les termites, enfin, qui sous nos latitudes sont des insectes vivant sous la terre, atteignent rarement la charpente. Un général leurs dégâts ont été révélés bien avant qu’ils ne puissent atteindre la couverture. Si c’est malheureusement le cas, il y a urgence absolue à intervenir et vous êtes obligé de signaler cette infestation à la mairie.

Les traitements de charpente  sont assez faciles à appliquer : on procède par imprégnation ou injection de produits insecticides. Ils viennent rapidement à bout des intrus.

ATTENTION aux arnaques ! Des entreprises, souvent itinérantes (les fameuses camionnettes blanches, sans identification professionnelles, sillonnent le pays et tentent souvent de vous effrayer avec de pseudos infestations voir invasions de capricornes ou de termites. Elles se présentent généralement comme envoyées par la mairie : faites toujours intervenir une entreprise patentées, labellisée CTB-A+ qui saura vous conseiller utilement et qui, surtout, emploiera les bons produits, destructeurs des agresseurs du bois, mais sans effet sur l’environnement. 

Un site : www.ctabaplus.fr    

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

La toiture

Le toit d'une maison constitue la couverture de celle-ci : il la protège et abrite ses occupants des intempéries, à tel point que le mot a pris un sens figuré, au même titre d'ailleurs que "foyer", symbolisant le confort, sinon le réconfort que peut apporter la maison où l'on se sent "sous son toit".

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Faire une terrasse en bois ou en composite

C’est toujours le moment de s’intéresser à la terrasse, que vous soyez en maison individuelle ou en logement avec un grand balcon ou une terrasse. Souvent le sol est en béton ou en carrelage. La tendance est à les recouvrir de lames en bois ou en bois composite, parfois en dalles de caillebotis.