Les outils à main de votre atelier

L'outillage de l'atelier du bricoleur regorge aujourd'hui d'outils électroportatifs dont beaucoup sont parfaitement inutiles. Ils coûtent cher et font appel à des batteries qui ne durent souvent pas très longtemps et sont difficilement recyclables. On retrouve aujourd'hui le charme et l'intérêt des outils à main. Le bricoleur doit faire une sélection d’outils spécifiques, dont on redécouvre la qualité, le précision et l'utilité, qui lui permettra d’exécuter les divers travaux qui sont à sa portée. C’est la panoplie minimale pour obtenir un bon travail. Les outils doivent être de bonne qualité, car vous les utiliserez couramment. N'hésitez pas à y mettre le prix, car ils sont pour la plupart inusables. Avantage majeur des ces outils : ils ne consomment pas d'électricité, donc d'énergie. Ils sont donc... bas carbone !

 

Outils de mesure et contrôle

  • Les mètres : un mètre pliant de 2 m, et un autre à ruban d’au moins 3 m.
  • Les équerres : une équerre à talon pour les angles droits et une fausse équerre (sauterelle), pour tous les autres cas.
  • Les règles et niveau : une règle de maçon métallique, un niveau à bulles et un fil à plomb.

Outils de frappe

  • Le marteau de menuisier (de préférence rivoir) doté d’une panne effilée pour piquer les petits clous.
  • Le marteau à panne fendue (dit "américain" ou d'emballeur) muni d’un manche très robuste (acier ou fibre de verre), pour résister à l’effort de levier quand on arrache des clous avec la panne.
  • Le marteau d'électricien à panne et frappe fine.
  • La masse sert pour les frappes puissantes, particulièrement les travaux au burin et au ciseau à froid.
  • Le maillet, en bois, en Celoron ou en caoutchouc évite de marquer le bois quand on emmanche un assemblage.

Outils de prise et serrage

  • Les tenailles servent pour arracher les clous et couper le fil de fer.
  • La pince multiprise à crémaillère de taille moyenne (235 mm) sert à des travaux très divers (sauf pour visser/dévisser).
  • La pince universelle combine la pince plate, les tenailles et la pince à crémaillère.
  • Les clés plates assurent une prise optimale sur les pans des vis et boulons.
  • La clé à molette supplée les clés plates pour les dimensions qu’elles ne couvrent pas.
  • La pince-étau sert à maintenir une pièce ou débloquer un assemblage grippé.
  • Les serre-joints permettent de maintenir un assemblage jusqu’à séchage de la colle.
  • Le jeu de clés mâles (Allen)

Outils de découpe et de perçage

  • La scie à métaux comporte une monture qui peut recevoir divers types de lames, selon qu’on veut couper de l’acier, de l’aluminium, du cuivre ou même du PVC.
  • La scie égoïne est l’outil de base pour la coupe du bois ; un modèle de 50 cm environ avec denture à 8 dents par pouce couvre presque toutes les d’utilisations.
  • La scie à dos sert pour les coupes de précision, souvent en association avec une boîte à onglets.
  • Le couteau universel (cutter) pour découper avec précision des matériaux très divers, selon les lames utilisées.
  • Les forêts sont de trois types (à ranger séparément) : pour le bois, le béton et la maçonnerie, et pour les métaux.
  • La chignole ou le vilebrequin essentiels pour des perçages précis dans le bois et le métal (chignole)
  • La vrille, indispensable pour amorcer les perçages.

Outils de façonnage

  • Les limes : une demi-ronde simple taille, une petite plate à taille croisée (ou un tiers-point) et une queue-de-rat.
  • La râpe à bois s’utilise également sur les matériaux tendres (plastique, aluminium, cuivre).
  • Le rabot, à fût en bois,  métallique ou le riflard en bois pour corroyer les pièces de bois.
  • Les ciseaux à bois en deux tailles, avec un bédane.
  • Les burins : un ciseau à froid pour le métal, un burin et une bouterolle pour la maçonnerie.
  • La cale à poncer avec son assortiment de papiers de verre et toile émeri.

Outils d'assemblage

  • Les tournevis : une panoplie minimale doit se composer de trois tournevis à lame plate (fine, moyenne et grosse) et de deux à lame cruciforme (petite et forte), ou de deux tournevis à lame plate (petite et grosse) et d’un à lame interchangeable comportant les lames pour empreintes Phillips et Torx.
  • Le pinceau à colle est un pinceau plat, de préférence à soies naturelles et virole métallique.
  • La lampe à souder, avec son jeu de buses, rend de multiples services en plus de son usage naturel : dégripper un boulon, décaper la peinture, faciliter le cintrage d’un profilé, etc.
  •  La pince à riveter permet de réaliser de nombreux assemblages entre éléments de matériaux différents (bois sur métal, par exemple).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Ranger l'atelier : quelques conseils

Pour qu’un atelier soit bien rangé, il ne suffit pas d’avoir de l’ordre. Il faut avant tout prévoir des éléments de rangement de bonne capacité et les disposer de manière que les outils et les produits soient aisément accessibles. Vous pourrez ainsi travailler dans de bonnes conditions et sans perdre de temps.

image

Bricolage : les conseils de base

Activité de dépannage ou véritable loisir, le bricolage est un “sport” complexe auquel on ne peut se livrer sans une bonne préparation. Faute de cela, il se soldera souvent par un doigt douloureux, un travail bâclé et des matériaux gaspillés. S’il ne veut pas aggraver son évidente infériorité par rapport au professionnel, l’amateur ne doit pas utiliser d’outillage médiocre, trop bon marché, parfois mal adapté au travail entrepris, et surtout il ne doit pas ignorer les techniques essentielles exigées par ce dernier. Perte de temps, gaspillage de matériaux, travail peu soigné sont autant de facteurs de découragement pour le bricoleur novice, aux yeux duquel l’économie réalisée sera loin d’être évidente.

image

L'atelier de bricolage

Quand cela est possible, il est évidemment préférable de consacrer une pièce entière à l’installation d’un atelier. Une pièce fermée donne la possibilité de tenir outils et produits hors de portée des enfants et de travailler en toute tranquillité.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La mention "Conduit de fumée" lancée par Professionnels du Gaz (PG)

Cette mention permettra aux propriétaires d’appartements d’identifier aisément les spécialistes du remplacement d’anciennes chaudières gaz par des chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE). Experts de la fumisterie et des équipements gaz, ces derniers proposeront aux particuliers des solutions de rénovation optimisées en tenant compte du conduit de fumée existant. Le tout avec un reste à charge le plus bas possible pour les propriétaires.

image

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est-il fiable?

Le DPE , c’est le Diagnostic de Performance Énergétique , l’un des diagnostics les plus anciens (2006) et les plus importants pour l’ achat ou la location d’un logement, maison individuelle ou appartement. C’est celui qui informe l’acheteur ou le futur locataire sur la qualité énergétique du logement , autrement dit, principalement, sur les dépenses pour se chauffer . Est-il fiable?  Permet-il vraiment de se faire une idée précise de la consommation énergétique du logement? Quelles informations pour le rénovation énergétique du logement?

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.