Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les outils à main

Un bon menuisier est capable de mener à bien des projets importants en utilisant uniquement des outils traditionnels.
La panoplie de base du menuisier comprend plusieurs scies (égoïne, à dos, à guichet), une boîte à onglet, un rabot (métallique ou à fût en bois), des vrilles, un jeu de ciseaux à bois (dont un bédane), un maillet, un jeu de râpes (ronde et demi-ronde), une équerre et une fausse équerre (sauterelle), un jeu de tournevis, une tenaille, etc. Il faut un peu de temps et d’habileté, parfois de la force physique (pour le débit, en particulier) pour apprendre à s’en servir correctement et éprouver le plaisir du travail manuel bien fait.
Les machines facilitent cependant grandement la tâche et font gagner beaucoup de temps. Un bricoleur qui travaille régulièrement a besoin d’une bonne perceuse et de ses accessoires, d’une scie sauteuse ou circulaire et d’une ponceuse. Le mieux est de s’équiper peu à peu, au fur et à mesure des besoins.
Le maniement de machines électroportatives (ou même des postes fixes) demande aussi l’acquisition d’un tour de main. Il faut, par exemple, de l’entraînement pour effectuer une découpe sinueuse et compliquée avec une scie sauteuse.
Dans tous les cas, le menuisier amateur doit s’efforcer de travailler avec précision en respectant les cotes. Le soin et la méthode dans le travail font gagner du temps.

Des outils performants

Pour réaliser un assemblage à mi-bois, il est conseillé d’utiliser la scie à tenon et le ciseau à bois. Encore faut-il que ces outils soient en bon état. Si le ciseau est ébréché et la scie désaffûtée, l’assemblage ne sera pas bon ; il y aura du jeu, et les angles ne seront pas droits.
La qualité des outils, qu’ils soient manuels ou mécaniques, revêt une importance particulière en menuiserie. Au moment de l’achat, il faut choisir des outils de bonne qualité, qui durent longtemps. Il faut les entretenir régulièrement pour les protéger de la rouille (en les graissant) et les affûter. Les dérivés du bois (qui contiennent des résines) exigent souvent l’utilisation d’un outillage spécialement traité.

De la méthode

Travailler avec méthode, c’est adopter une organisation rationnelle et cohérente pour chaque réalisation. Établissez d’abord un plan (sur du papier millimétré) en portant les cotes exactes. Réunissez ensuite l’ensemble des éléments entrant dans la mise en œuvre : le bois et les panneaux de dérivés ; la quincaillerie (charnières, poignées, pieds), la clouterie et la visserie ; les produits (colles, pâte à bois, vernis, teinture).
Le traçage et le débit des pièces de bois sont à l’origine de tout travail de menuiserie. Celles-ci sont marquées en fonction du plan et débitées à la scie.
Le corroyage consiste à amener les pièces sciées aux dimensions voulues. Les outils du corroyage sont les riflards, les varlopes, les rabots et les râpes.
L'usinage
permet de façonner les pièces pour les assembler. On utilise la scie à tenon, le bédane, le ciseau, le vilebrequin et le bouvet.
Les finitions passent par le ponçage, le placage des chants et l’application de différents produits (bouche-pores, teinture, vernis).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Tracer sur le bois

La menuiserie fait appel à des techniques relativement simples, mais qui sont issues d’un savoir-faire traditionnel dont il faut respecter les principes et l’ordonnancement. Le traçage est à la base de tous les travaux de menuiserie. De sa précision dépend la qualité du travail.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

Le travail du bois : activité préférée des bricoleurs

Le bois et ses dérivés

Le travail du bois fait partie des activités les plus appréciées. Outre le bois lui-même (bois de feuillus ou bois exotique), les panneaux de particules, les panneaux de contreplaqué, les panneaux de stratifié, le placage sont les produits les plus utilisés. 

Travailler le bois

Assembler le bois, percer le bois, poncer le bois, usiner le bois, poncer le bois entailler le bois sont quelques-unes des techniques incontournables, avec le sciage du bois ou encore le tournage. Coller le bois, clouer le bois, visser le bois sont les principales méthodes d’assemblage du bois. Le bois massif comme les dérivés du bois (aggloméré, contreplaqué, latté, contrecollé) sont indispensables dans de nombreux aménagements.