L'outillage électroportatif

L'outillage électroportatif est devenu totalement indispensable au bricoleur d'aujourd'hui. Celui-ci a la choix entre un grand nombre d'appareils s'utilisant sur secteur ou sur batterie, intégraux ou à fonctions multiples.

La perceuse 

La perceuse constitue souvent la base de l’outillage électrique du bricoleur. Pourtant, à bien y regarder, le percement de trous n’occupe qu’une petite place dans ses activités et ne justifie pas toujours l’achat de ce matériel. Il existe d’ailleurs d’excellents outils à main (vilebrequin, mais aussi chignole) pour les travaux de percement dans les matériaux tendres comme le bois. L’apparition des perceuses sans fil, fonctionnant sur batterie, a été perçue dans les années 1990 comme de la « gadgétisation » ; les matériels étaient peu puissants, et leur lourde batterie se déchargeait très rapidement. De gros progrès ont été réalisés, et l’on trouve même aujourd’hui des perceuses sans fil à percussion. L'apparition des batteries lithium-ion a permis d'augmenter l'autonomie, mais aussi le couple et la puissance de ces machines.

La visseuse-dévisseuse

La recherche de légèreté a conduit aussi à la miniaturisation des matériels et à l’apparition de mini-perceuses essentiellement dédiées au vissage-dévissage ; d’où, également, l’apparition de machines spécifiques baptisées “tournevis électriques” et n’ayant que cette fonction.  Les critères de choix sont le poids, qui ne doit pas être trop important, la puissance et la capacité de la batterie, ainsi que son temps de rechargement, le contrôle éventuel de couple. L'ergonomie est aux centre des préoccupation des fabricants.

Les intégrales

On désigne sous cette appellation générique toutes les machines qui n’offrent qu’une seule fonction :
• scie sauteuse,
• scie circulaire,
• scie égoïne (ou sabre),
• scie radiale,
• ponceuse orbitale ou à bande,
• défonceuse,
• multifonction, etc. 
La vocation unique de ces matériels est un gage de qualité et d’efficacité, puisque la machine a été conçue comme un tout cohérent dont le moteur, en particulier, est prévu pour une charge donnée. Longtemps proposées pour un fonctionnement dans l’atelier, et donc avec un branchement sur secteur, toutes les intégrales ou presque existent aujourd’hui en version sans fil, grâce aux progrès des batteries. On notera le succès des ponceuses delta, à patin triangulaire, idéales pour le ponçage des endroits difficiles d’accès, tels que les lames de volets en bois.

Les multi-outils

Les années 1980 avaient été celles des adaptations de perceuse les plus extravagantes, cette mode ayant succédé à celle du “bloc-moteur”, mis à toutes les sauces et associé à une multitude de fonctions, allant de la perceuse au tour à bois, en passant par la défonceuse. L'époque actuelle est aux multi-outils conçu autour d’un moteur en forme de poignée ergonomique et recevant plusieurs têtes : perceuse, scie sauteuse et patin triangulaire de ponçage. Beaucoup mieux conçu que ses ancêtres, c’est aujourd’hui une machine polyvalente à souhait, idéale pour les petits bricolages, et qui bien sûr, fonctionne elle aussi sur batterie pour être libérée de toute contrainte filaire.

La scie radiale

Autrefois pratiquement réservée aux encadreurs, la scie radiale fait une entrée remarquée dans l’atelier du bricoleur. Cette scie circulaire à coupe d’onglet montée sur bras articulé garantit des coupes précises sous des angles déterminés. Elle devient elle aussi autonome (ici, dans le cadre d’un servant d’atelier intégrant cinq machines).

La scie à ruban et la scie à chantourner (ou à fil)

Ces outils à poste fixe ont des fonctions spécifiques qui les réservent aux travaux de menuiserie spécialisée, d'ébénisterie ou de maquettisme. Elle permettent notamment de réaliser des découpes courbes ou chantourner plus ou moins précises selon les besoins. 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Travailler le bois avec des combinées ou des machines intégrales

Autrefois réservées aux “pros” du bricolage, les machines à poste fixe combinées ou intégrales sont de plus en plus accessibles. Elles méritent un emplacement de choix dans l'atelier, dont les dimensions doivent être suffisantes pour que l'on puisse évoluer facilement autour d'élles, sans risques d'accident.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Un lit en forme de cabane pour vos enfants

Créé en 2017, Mon Lit Cabane est né de l’idée de deux parents en quête d’inspiration et de designs originaux pour choyer leurs deux enfants avec des chambres créatives, ludiques et où il fait bon grandir.

image

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

L'arrivée prochaine d'un nouveau Diagnostic de Performance Énergétique obligatoire ne laisse pas indifférents les professionnels de l'immobilier comme le montre la réaction de la FNAIM, qui salue "un outil plus fiable et plus lisible" au service de la rénovation énergétique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement a précisé les grandes lignes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) -obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement- qui sera applicable au 1er juillet 2021. Principal changement, l’estimation de la facture énergétique annuelle ainsi que celles des émissions de gaz à effet de serre vont figurer sur le diagnostic. Voici son décryptage.

image

La tendance JAPANDI

Subtile rencontre entre le Japon et la Scandinavie, la tendance Japandi souffle un vent de sérénité et de bien-être dans les intérieurs.

image

Acheter une maison ou un appartement : les conseils de Christian

Compte tenu de la valeur actuelle des appartements et des maisons, l’achat dans l’immobilier ancien mérite de prendre un certain nombre de précautions, souvent de pur bon sens… Les taux de crédit sont très bas : ce n'est pas une raison pour acheter n'importe quoi n'importe où !

image

Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.