Les outils pour mesurer, tracer, aligner

La maçonnerie exige de la précision. Les éléments de construction doivent être disposés selon la verticale et l’horizontale. Les angles doivent être droits, et les cotes, parfaitement respectées. Pour cela, il faut un certain nombre d’outils de mesure et de contrôle.

Les mètres et les décamètres

Pour la prise de mesure courante, on peut utiliser un mètre ou un double mètre à ruban. Les mètres (ou les doubles mètres) pliants en bois, en nylon ou en duralumin conviennent également.
Pour les grandes longueurs, il existe des décamètres à ruban (qui ont remplacé les chaînes d’arpenteur). Un anneau placé à l’extrémité du ruban permet de tirer celui-ci pour le dérouler. La manivelle située sur le boîtier sert à l’enroulement.
Les rubans sont plastifiés ou en acier trempé. Le mécanisme d’enroulement est escamotable. On trouve également des doubles décamètres.
Pour les très grandes mesures, on utilise un ruban de 50 m de long placé dans un boîtier pourvu d’une grande manivelle d’enroulement. Avec un ruban d’une telle dimension, il est préférable que le boîtier soit isolé électriquement pour assurer la sécurité : en effet, il peut arriver que le ruban entre en contact avec des lignes électriques.

Les niveaux

Le maçon utilise un niveau à bulles qui doit pouvoir résister aux chocs, fréquents sur un  chantier. On doit donc préférer le niveau métallique au niveau en bois (réservé à la menuiserie).
Un bon niveau est réalisé en métal léger et indéformable ; la semelle doit être rectifiée, c’est-à-dire plane et droite.
Un niveau comporte deux ou trois fioles :
• une verticale,
• une horizontale
• et parfois une à 45°.

Il existe des niveaux d’une vingtaine de centimètres qui servent pour les petits travaux. Un niveau normal de maçon mesure en général de 40 à 60 cm de long.
Pour vérifier la planéité de grandes surfaces, le niveau doit être posé ou fixé sur une longue règle de bois bien dressée. Les fioles sont antichocs et généralement fluorescentes pour faciliter la lecture.
Pour la mise à niveau sur les grandes longueurs, on utilise un niveau à fioles. Il se compose de deux tubes incassables en matière plastique avec graduation (sur 12 cm environ). Ces tubes (ou fioles) sont reliés par un petit tuyau souple en matière plastique. On remplit l’ensemble avec un liquide teinté (par des pigments dissous dans l’eau), et on contrôle le niveau en vérifiant la hauteur de l’eau dans les fioles (principe des vases communicants).
Ce niveau à fioles permet d’effectuer un traçage de sol (repérage de la hauteur du sol fini) avant le coulage d’une dalle de béton. Il est aussi utilisé pour la mise à niveau d’un terrain (la longueur du tuyau de jonction n’est pas limitée).
Le niveau laser remplace aujourd'hui nombre de ces outils et notamment le niveau à fioles.

L’équerre

Pour tracer les angles droits, le maçon utilise une équerre métallique en acier poli (les branches doivent avoir 20 ou 30 cm de long). Il faut veiller à la nettoyer après chaque utilisation, surtout si elle a été en contact avec du béton, pour prévenir tout risque de corrosion.

La règle

Instrument très utile dans la construction, la règle de maçon est en métal léger ou en bois. Elle peut mesurer 2 ou 3 m. Elle doit être parfaitement droite. Elle sert à tracer sur tous les supports, mais aussi à dresser (c’est-à-dire à tirer une dalle à l’horizontale). Elle permet également de vérifier la planéité d’une surface : on la pose contre un mur et on vérifie qu’elle est jointive sur toute sa longueur. La règle sert en outre de support au niveau à bulles.

Le fil à plomb

Constitué d’un cordeau en nylon, d’un plomb et d’un rectangle d’écartement, le fil à plomb est utilisé en permanence dans presque tous les travaux de maçonnerie. Le rectangle d’écartement permet d’éloigner le cordeau du mur. En bas, le bord du plomb doit affleurer le mur. Il existe des fils à plomb qui comprennent un bobineau de rangement servant à enrouler le cordeau et à protéger le plomb (qui est le plus souvent en acier chromé).

Les cordeaux

Il existe deux sortes de cordeaux en maçonnerie :
• pour marquer le tracé d’une tranchée, le bord d’une allée maçonnée, etc., on utilise un rouleau de bonne ficelle de chanvre, que l’on fixe sur de petits piquets de bois ou de métal. Ce type de cordeau peut également servir à matérialiser une ligne (une horizontale, par exemple, pour permettre l’alignement de parpaings). On peut aussi prendre une ficelle en Nylon, plus résistante ;
pour tracer, on utilise un cordeau traceur qui permet de marquer en bleu des lignes au sol ou sur un mur. Son principe de fonctionnement est simple : un cordeau enroulé dans un boîtier est imprégné de poudre de craie bleue. On le tend contre le mur, puis on le pince comme la corde d’un arc, afin qu’il claque contre le mur et y laisse sa trace. Un bon cordeau traceur doit être pourvu d’un boîtier étanche avec un débit de poudre régularisé. Il est muni d’un poussoir pour le blocage du cordeau et d’un dispositif d’accrochage. Un orifice à bouchon étanche permet de recharger le réservoir à poudre (la poudre de traçage est vendue séparément). Les cordeaux traceurs utilisés ont une longueur largement suffisante (15 ou 20m).

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

L'outillage électroportatif

L'outillage électroportatif est devenu totalement indispensable au bricoleur d'aujourd'hui. Celui-ci a la choix entre un grand nombre d'appareils s'utilisant sur secteur ou sur batterie, intégraux ou à fonctions multiples.

Les dernieres vidéos maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR – VENTILATION DES LOGEMENTS

Qualité de l’air intérieur et maintenance des systèmes de ventilation : duo gagnant en faveur d’un triple enjeu : Santé des habitants, préservation du bâti, efficience énergétique. Ce triptyque de la qualité du logement, largement partagé par le SYNASAV (Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique) le PLAN BATIMENT DURABLE et l’ADEME a donné lieu jeudi 8 octobre dans les locaux du CSTB à la signature d’une charte d’engagement commune : « Green Deal relatif aux systèmes de ventilation pour une amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les logements ».

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

Les derniers conseils maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas