Cuisine : le bon plan

Savez-vous que vous passez près de 1 mois sur 12 dans votre cuisine ? C’est dire l’importance de l’aménagement de cette pièce, souvent envisagé sous l’angle de la décoration plutôt qu’en fonction de ses qualités ergonomiques et d’usage.

Si vous devez la refaire ou la faire refaire, cela mérite d’y réfléchir à deux fois pour vous éviter des pas inutiles, ou de vous casser le dos en vous baissant et en vous relevant à tout bout de champ, mais aussi ne plus vous cogner dans les meubles et les équipements.

Le triangle de travail

La première des choses à considérer c’est le triangle de travail, qui correspond aux trajets les plus pratiqués dans une cuisine entre trois des éléments et équipements les plus utilisés, à savoir :

  • La table de cuisson et le four
  • L’évier
  • Le réfrigérateur

La distance entre ces trois points doit être le plus limité possible pour vous dans vos déplacements. Une règle basique veut que la somme des 3 côtés de ce triangle soit compris entre 3,50 et 7 m maximum. Au-delà, vous ferez beaucoup de pas inutiles.  Mais en deça, vous pourrez être gêné(e) dans vos déplacements.

Un plan précis

À partir de là, vous allez pouvoir faire un plan : sur du papier quadrillé pour les plus classiques, sur ordinateur pour les plus avancés. Il existe des logiciels gratuits, notamment proposés par certaines grandes surfaces de bricolage ou des enseignes spécialisées : c’est très simple (en apparence), mais ça prend un temps fou. Nous vous recommandons donc la bonne vieille méthode de la feuille quadrillée petit carreaux et des morceaux de carton pour figurer les meubles, l’évier et les appareils électroménagers. Ça reste vraiment tout à fait d’actualité. C'est la seul méthode qui permette de visualiser et définir le fameux triangle de travail. Naturellement, l’emplacement des appareils et équipements va différer en fonction de la taille de la pièce et de l’emplacement des portes et fenêtres. Vous pourrez organiser une cuisine en I, en L, en U, en couloir.

Les côtes d’aisance

Ce sont les distances en hauteur et largeur qui vont vous permettre un aménagement optimal et ergonomique de votre cuisine. Quelques exemples :

  • 50 cm minimum de part et d’autre de l’évier ou de la table de cuisson
  • 85 à 95 cm (selon votre taille) entre le sol et le plan de travail, le rebord de l’évier, la table de cuisson
  • 60 cm minimum, en hauteur, entre la plaque de cuisson et la hotte
  • 90 cm devant les portes des éléments ou portes des appareils comme le lave-vaisselle ou le réfrigérateur...

Attention aux éléments de rangement trop profonds (pas plus de 35 à 45 cm), surtout en hauteur, et aux tablettes trop hautes (pas plus de 2 m) qu’on ne peut atteindre qu’avec un escabeau !

La fenêtre de cuisine

Enfin, attention à la position de l’évier par rapport à la fenêtre!  Il est très agréable d’avoir une vue dégagée devant soi et de regarder la campagne et admirer les petits oiseaux, mais il faut se souvenir qu’en France... les fenêtres sont généralement à battants et s’ouvrent vers l’intérieur. Si vous voulez placer l'évier devant la fenêtre, optez pour une fenêtre oscillo-battante, basculante ou à guillotine (idéale si vous voulez placer des plantes fleuries devant votre fenêtre).

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

Les derniers conseils maison

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance.