Cuisine : le bon plan

Savez-vous que vous passez près de 1 mois sur 12 dans votre cuisine ? C’est dire l’importance de l’aménagement de cette pièce, souvent envisagé sous l’angle de la décoration plutôt qu’en fonction de ses qualités ergonomiques et d’usage.

Si vous devez la refaire ou la faire refaire, cela mérite d’y réfléchir à deux fois pour vous éviter des pas inutiles, ou de vous casser le dos en vous baissant et en vous relevant à tout bout de champ, mais aussi ne plus vous cogner dans les meubles et les équipements.

Le triangle de travail

La première des choses à considérer c’est le triangle de travail, qui correspond aux trajets les plus pratiqués dans une cuisine entre trois des éléments et équipements les plus utilisés, à savoir :

  • La table de cuisson et le four
  • L’évier
  • Le réfrigérateur

La distance entre ces trois points doit être le plus limité possible pour vous dans vos déplacements. Une règle basique veut que la somme des 3 côtés de ce triangle soit compris entre 3,50 et 7 m maximum. Au-delà, vous ferez beaucoup de pas inutiles.  Mais en deça, vous pourrez être gêné(e) dans vos déplacements.

Un plan précis

À partir de là, vous allez pouvoir faire un plan : sur du papier quadrillé pour les plus classiques, sur ordinateur pour les plus avancés. Il existe des logiciels gratuits, notamment proposés par certaines grandes surfaces de bricolage ou des enseignes spécialisées : c’est très simple (en apparence), mais ça prend un temps fou. Nous vous recommandons donc la bonne vieille méthode de la feuille quadrillée petit carreaux et des morceaux de carton pour figurer les meubles, l’évier et les appareils électroménagers. Ça reste vraiment tout à fait d’actualité. C'est la seul méthode qui permette de visualiser et définir le fameux triangle de travail. Naturellement, l’emplacement des appareils et équipements va différer en fonction de la taille de la pièce et de l’emplacement des portes et fenêtres. Vous pourrez organiser une cuisine en I, en L, en U, en couloir.

Les côtes d’aisance

Ce sont les distances en hauteur et largeur qui vont vous permettre un aménagement optimal et ergonomique de votre cuisine. Quelques exemples :

  • 50 cm minimum de part et d’autre de l’évier ou de la table de cuisson
  • 85 à 95 cm (selon votre taille) entre le sol et le plan de travail, le rebord de l’évier, la table de cuisson
  • 60 cm minimum, en hauteur, entre la plaque de cuisson et la hotte
  • 90 cm devant les portes des éléments ou portes des appareils comme le lave-vaisselle ou le réfrigérateur...

Attention aux éléments de rangement trop profonds (pas plus de 35 à 45 cm), surtout en hauteur, et aux tablettes trop hautes (pas plus de 2 m) qu’on ne peut atteindre qu’avec un escabeau !

La fenêtre de cuisine

Enfin, attention à la position de l’évier par rapport à la fenêtre!  Il est très agréable d’avoir une vue dégagée devant soi et de regarder la campagne et admirer les petits oiseaux, mais il faut se souvenir qu’en France... les fenêtres sont généralement à battants et s’ouvrent vers l’intérieur. Si vous voulez placer l'évier devant la fenêtre, optez pour une fenêtre oscillo-battante, basculante ou à guillotine (idéale si vous voulez placer des plantes fleuries devant votre fenêtre).

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

image

Qualité de l'air intérieur : les effets des polluants sur la santé

La notion de polluant n'est pas toujours facile à cerner. On pense immédiatement aux substance chimiques contenues dans l'air ou aux poussière qu'il contient. En fait les polluants sont nombreux et leurs conséquences sur la santé multiples. Un bon traitement de l'air de la maison permet d'en réduire les effets.

image

Qualité de l'air intérieur : quels sont les polluants?

La qualité de l'air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique, car l'ensemble de la population est concerné, et plus particulièrement les personnes fragiles ou fragilisées telles que les enfants, les personnes âgées ou les malades pulmonaires chroniques. Un intérêt tout particulier doit ainsi être porté aux différents polluants présents dans l’air intérieur, afin de réussir à en éliminer un maximum. Des analyseurs d'air permettent de les détecter .

image

Laine de verre Isoconfort 35 en 300 mm

ISOVER enrichit sa gamme d’isolant Isoconfort 35, dédiée aux combles aménagés, avec une version en 300 mm qui permet d’atteindre une résistance thermique R=8,55 en simple couche et R=10 avec un complément de 60 mm entre chevrons. Une solution idéale en maisons individuelles neuves !

Des solutions de rénovation pour toutes les pièces de la maison

Entrée, cuisine, salle de bains, salle à manger, salon, chambres… Toutes les pièces de la maison ont des spécificités de rénovation d’aménagement et d’équipement. 

Les pièces à vivre

Ce sont les pièces de vie quotidienne (salle à manger, salon, bureau) à distinguer des pièces à utilisation spécifique où l’on conduit des activités particulières.

Pièces techniques

Ces pièces à usage spécifique comme la cuisine, la salle de bains ou de douche ou encore les toilettes sont confrontées à des contraintes particulières, en priorité une ventilation soignée pour éviter la condensation et l’humidité.