Monter un abri de jardin

De la simple cabane à outils jusqu’au chalet d’été doté d’une installation électrique, bien isolé, voire chauffé, la gamme des abris de jardin est très vaste. Ils se distinguent par l’épaisseur des planches (pré-assemblées ou non), la surface, le type et le nombre d’ouvertures, la présence ou non d’un plancher, la nature de la couverture. Tous doivent bénéficier d’un bon traitement du bois. 

Structure de l'abri de jardin

Le modèle présenté ici est constitué de panneaux pré-assemblés constituant les 4 "murs", d'un plancher en OSB posé sur des traverses et d'une toiture en panneaux (également en OSB), avec étanchéité en feutre asphalté en rouleau.

Montage de l'abri de jardin  

L’abri est monté sur des traverses, qui doivent reposer soit sur des parpaings permettant de le décoller du sol, soit sur une dalle en béton lui assurant une parfaite stabilité. Donnez-lui une petite pente (1 à 2 cm / m) pour drainer l’eau.

Centrez le plancher, ici en OSB, par rapport à la dalle en béton, avec un débord de 25 mm de tous les côtés. Mesurez et repérez le centre de chaque côté, ainsi que celui de chacune des traverses inférieures des panneaux latéraux. Le plancher peut aussi être constitué de lames de parquet.

Montez le pignon aveugle (sans ouverture) et calez-le en place par un bastaing en biais. Placez l’un des côtés sur le bord du plancher. Assemblez le pignon aveugle avec le côté, par leurs montants adjacents, au moyen de vis galvanisées de 50 mm insérées dans des avant-trous, 3 en haut, 3 en bas et 3 au milieu.

Assemblez l’autre panneau de côté de la même manière. Montez et fixez ensuite le pignon comportant les ouvertures. Mais ne fixez pas encore les murs avec le plancher.

Posez la panne faîtière, insérée dans les encoches aménagées au sommet de chaque pignon. Vérifiez que l’abri repose parfaitement sur ses quatre côtés et que la porte s’ouvre sans forcer. Fixez alors la panne faîtière sur les pignons par des équerres métalliques et des vis de 30 mm. L’un après l’autre, posez les panneaux de toiture au sol, rives (bordées d’une baguette) placées en dessous. Mesurez et tracez 6 points de fixation équidistants entre eux. Percez des avant-trous et enfoncez les pointes pour solidariser chaque panneau avec sa panne sablière.

Couverture de l'abri de jardin

Amenez chaque panneau de toit (également en OSB)en place. Alignez les côtés sur le plancher au moyen des repères tracés au début avant de fixer les panneaux sur la panne faîtière par des vis de 30 mm. Fixez-les sur les côtés et les pignons avec des pointes de 40 mm, ou de 30 mm sur le linteau des fenêtres. Vérifiez à nouveau l’équerrage avant de fixer définitivement les côtés et les pignons au plancher avec des pointes de 50 mm.

L’étanchéité de la toiture de l’abri est assurée soit par du feutre asphalté présenté en rouleau, soit par des bardeaux constitués d'une armature en fibres de verre imprégnée de bitumes oxydés, et surfacée par des granulés minéraux de couleur, imitant les tuiles ou les ardoises. Le feutre asphalté se coupe assez facilement avec un cutter à forte lame. Déroulez le feutre asphalté et découpez-le en trois pièces : une pour chaque pente du toit et une bande à cheval sur le faîte. Les pièces couvrant les pentes doivent déborder de 50 mm sur les côtés de rive et de pignon. La bande de faîte doit recouvrir les pièces des pentes sur 75 mm au minimum.

Fixation du feutre de couverture

Posez une première pièce sur l’une des pentes, avec un débord de 50 mm. Clouez son bord au faîte avec des pointes (semences galvanisées ou Inox) espacées d’environ 30 cm. Clouez les bords sur les pignons et la rive tous les 10 cm. Répétez l’opération sur l’autre pente. Placez la bande de faîte et clouez ses bords tous les 10 cm. Moulez le feutre sur les coins : fendez la diagonale et rabattez franchement les bords. Clouez les planches sur le rabat du feutre avec quatre pointes de 40 mm pour chaque côté. Arrêtez le rabat dans chaque coin avec trois pointes de 30 mm équidistantes.

Finitions de l'abri de jardin

Les vitrages des abris, généralement en polyacrylate ou polycarbonate, se glissent aisément dans le cadre des fenêtres.  Depuis l’extérieur, glissez les traverses métalliques d’appui des fenêtres en position sur la base de l’ouverture. Toujours depuis l’extérieur, clouez avec des pointes de 40 mm les lattes qui maintiendront en place les traverses métalliques. Passez à l’intérieur pour glisser le vitrage reposant sur la traverse. Les parcloses sont clouées par des pointes de 25 mm. Pointez-les d’abord, puis présentez-les contre les bords du vitrage et clouez-les en place. Ôtez ensuite le film qui protège le vitrage.

Pour finir, fixez le verrou de porte par des vis insérées dans des avant-trous. Montez un verrou pouvant être bloqué par un cadenas. Après pose du verrou, il ne reste plus qu’à décorer l’intérieur. Vous pouvez traiter l’extérieur avec une lasure.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le phénomène de mur froid : panneaux isolants ou Depron

Nous avons une vieille meulière en région parisienne. Les murs intérieurs ne sont pas isolés mais les pierres non apparentes probablement du plâtre. Afin d'éviter les murs froids, nous voudrions coller des plaques isolant (polystyrène ou laine) + plaque plâtre, type Resitherm directement aux murs intérieurs. Sur une fine épaisseur environ 5 cm tout compris. Est-ce adapté pour ce type de murs ou pas et sinon que conseillez vous ? Ludovic

image

La maison à ossature bois : saine, économique et rapide à construire

Héritière directe des maisons de colons américains, la maison à ossature bois est facile à fabriquer, rapide à monter (les panneaux étant préparés en atelier), résistante et étanche aux intempéries (son bardage la protégeant contre la pluie et le vent), bien isolée contre le froid. C’est l’évolution de ce type de maison qui vous est proposée aujourd’hui, dans différentes variantes, par des constructeurs de maisons individuelles.

image

6 façons simples de traiter l'air dans la maison

Le renouvellement de l’air dans une maison est une obligation sanitaire. Le confinement favorise l’accumulation d’humidité et de poussières mais aussi de différents composants volatiles nuisibles à la santé. Autrefois obtenue de façon naturelle à cause du manque d’étanchéité des huisseries, une ventilation forcée est aujourd’hui nécessaire, surtout dans les maisons récentes, présentant une excellente isolation et étanchéité des huisseries. Voici 6 façons simple d'améliorer la qualité de l'air dans la maison .

image

Quel type de gouttière choisir pour la maison ?

L’eau recueillie par la couverture doit pouvoir être collectée et évacuée sans risquer de détériorer les murs de la maison. C’est le rôle des gouttières et de leurs éléments complémentaires. Si elles sont en mauvais état, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Plusieurs solutions s'offrent à vous.  

image

Quelle organisation pour la cuisine?

Quand on veut réorganiser sa cuisine, l’idéal est de commencer par dresser un plan sur papier millimétré. Notez d’abord l’emplacement des éléments fixes : portes, fenêtres, tuyauteries, arrivée de gaz, radiateurs, chauffe-eau, interrupteurs et prises.Ensuite, mesurez la longueur et la largeur des murs. Relevez les cotes à différents endroits et basez-vous sur la plus petite. Puis, relevez les dimensions des éléments désirés et placez-les sur votre plan avec vos appareils électroménagers. Finalisez votre plan en tenant compte du triangle de travail et des dimensions adaptées.

image

Quels de volets pour la maison?

Dans une maison, les volets sont pratiquement indispensables. Ils permettent de faire l’obscurité, d’isoler votre maison contre les fortes chaleurs autant que contre le froid de l’hiver. Les volets préservent votre intimité et protègent de la lumière. Enfin, ils constituent une protection essentielle contre le vol tout en participant à l’esthétique de la maison.

Les outils pour jardiner

Les outils à main du jardinier

Les outils du jardinier sont nombreux. Les outils à main sont issus d’une longue tradition et de pratiques agricoles ancestrales. Bêche, louchet, fourche-bêche, serfouette, râteau, houe font partie de la panoplie de base du bon jardinier. 

Des machines pour jardiner sans effort

Des machines de jardinage sont venues alléger la tâche. Ainsi la faux a-t-elle disparu de son équipement au profit de la tondeuse, tondeuse à rouleau à pousser ou tondeuse à lame rotative, tondeuse à pousser, tondeuse tractée voire micro-tracteur de tonte. Il existe même des robots de tonte qui font le travail sans aucune assistance humaine autre que le branchement d’une borne de rechargement. Pour labourer, on utilise aujourd’hui un motoculteur avec une charrue et différents accessoires et pour affiner la terre un moto-bêche (ou moto-houe).