Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

Les qualités du mortier bâtard

Le mortier bâtard a aujourd'hui la préférence de nombreux maçons en dépit d'un coût plus élevé que celui de ciment. Ils retiennent surtout son caractère plus "naturel", aujourd'hui apprécié des particuliers. L'amateur, lui, appréciera une mise en œuvre plus facile. En fait ce sont surtout deux qualités à retenir :
– plus grande résistance que le mortier de chaux pure
– plus grande souplesse que le mortier de ciment.
S'y ajoute une coloration plus claire et donc plus esthétique.

Les applications du mortier bâtard

Maçonner les ouvrages au mortier bâtard

L'assemblage des pierres de construction et des blocs béton (autrement dit des parpaings et de moellons), utilisation d'ailleurs préconisée par le DTU (Document Technique Unifié), mais aussi pour les briques pleines  et pour  les joints verticaux des briques multi-alvéolaires (Monomur). 

Sceller les tuiles au mortier bâtard

Le mortier bâtard est idéal pour le scellement les tuiles, en particulier des faîtières. Plus souple, même après séchage, il évite un scellement trop cassant sous l'effet des mouvements de la couverture, notamment sous l'effet du vent. Pour cela on peut augmenter la proportion de chaux.

Enduits de façade au mortier bâtard

Comme pour le scellement des tuiles, pour le réalisation des enduits de façade, on peut augmenter la proportion de chaux (2/3 chaux) pour obtenir une plus grande souplesse, bien utile dans ce cas. La présence du ciment donne de la solidité à l'enduit et permet un séchage plus rapide. On utilise souvent du mortier bâtard pour la deuxième couche des enduit (corps d'enduit).

Jointoiement au mortier bâtard

Le mortier bâtard est souvent utilisé pour le jointoiement des pierres apparentes en façade. On l'apprécie pour sa couleur plus claire et pour sa solidité supérieure à celle du mortier de chaux. Il assure une résistance satisfaisante sur les bâtiments et ouvrages anciens en pierres de pays montés à la terre argileuse et, dans une certaine mesure, la respiration de des constructions maçonnées à la terre.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Comment doser le mortier bâtard

Le mortier bâtard est composé de ciment et de chaux, deux liants hydrauliques . Il est plus souple à manier que le mortier de ciment pur, et sa couleur au séchage est plus blonde. La question du dosage se pose souvent car des proportions dépendront la solidité de l'ouvrage, la chaux étant moins résistante à la charge que le ciment. 

image

Enduit à la chaux : comment faire?

Un enduit de façade à la chaux peut-il recouvrir un crépis en ciment? Nous venons en effet de racheter une vieille ferme dont les murs on été recouverts d'un crépi tyrolien en ciment qui est soufflé par endroit : on voit les pierres par endroit. Elles ne méritent pas d'être apparentes. Est-ce une bonne idée que de faire un enduit à la chaux. Quelle finition choisir? Et surtout peut-on le faire sur le vieux crépi ou faut-il le gratter? Nous voudrions faire quelque chose d'authentique, mais qui tienne dans le temps. Marie

image

Faire du béton de chaux (dosage et gâchage)

La chaux étant un liant hydraulique , au même titre que le ciment, elle est très utilisée en maçonnerie et depuis très longtemps, pour maçonner des pierres et réaliser des enduits. Elle peut donc tout à fait être utilisée pour réaliser du béton, notamment pour la réalisation de dalles flottantes sur hérisson.

image

Faire du mortier de chaux (dosage et gâchage)

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. 

image

Étanchéité d'un mur en pierres apparentes et joints à la chaux

Je vous contacte pour connaître votre avis par rapport à un problème d’infiltrations d’eau de pluies. J’habite une longère que j’ai rénovée, le pignon est face aux vents dominants donc aux intempéries. Le mur et en pierres de Valognes avec des joints à la chaux, ces derniers ont des micros-fissures, l’eau arrive à passer. J’ai hydrofugé le mur à plusieurs reprises. Connaissez-vous un produit hydrofuge qui peut combler ces micros fissures ? Frédéric

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le lait de chaux : c'est quoi? ça sert à quoi?

Le lait de chaux est l'un des produits les plus anciens pour peindre et assainir les granges, les écuries et les bergeries. De là à en faire une peinture décorative , il n'y avait qu'un pas. Le produit a séduit les décorateurs mais aussi tous ceux et celles qui l'apprécient pour ses nombreuses qualités, notamment naturelles.

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Les Français et la rénovation énergétique: baromètre Monexpert-renovation-energie

Le 7ème baromètre 2021 Monexpert-renovation-energie.fr réalisé avec OpinionWay montre que la rénovation énergétique est une préoccupation de plus en plus forte pour les Français, convaincus massivement que l’enjeu doit s’inscrire dans le programme des candidats à la présidentielle. Malgré ce fort intérêt, les Français restent perdus devant la complexité du fléchage des aides et disposent d’un budget en baisse par rapport à 2020 pour financer les travaux dans leur logement. Pour faciliter leurs démarches, ils plébiscitent l’accompagnement à travers un prestataire unique et, en prérequis, l’audit énergétique de leur logement.

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.