Ouvrages en béton : conception et dosage selon les cas

Le béton est un mélange de ciment et d’agrégats (gravier et sable). L’eau ajoutée pendant le gâchage déclenche des réactions chimiques qui le transforment en un matériau solide, très résistant. Le degré de résistance peut être modulé en agissant sur le dosage des ingrédients, en fonction de l’utilisation prévue. Celui-ci doit être extrêmement précis : un excès d’agrégats compromet la qualité de la finition ; avec trop de sable, la surface du béton résiste mal aux agressions. Le mélange commence à prendre en 2 h, et on ne peut plus le travailler. Toutefois, le béton n’atteint réellement toute sa résistance qu’au bout de plusieurs jours, et continue de durcir tant qu’il contient de l’eau. Le coffrage doit être réalisé avec soin.

Concevoir un ouvrage en béton

Différents facteurs doivent être pris en compte pour obtenir un béton suffisamment résistant pour une allée, un passage de voitures ou une terrasse.

  • Le poids qu’il devra supporter détermine l’épaisseur du béton. Une dalle de 10 cm d’épaisseur suffit à porter un abri de jardin en bois. Pour un garage en maçonnerie, la dalle de béton doit avoir une épaisseur de 15 cm, coulée sur une couche d’assise de 20 cm en caillasse bien compactée. Les bords de la dalle, qui supporteront les murs, doivent avoir une épaisseur minimale de 20 cm.
  • L'usage prévu détermine les proportions du mélange (voir tableau ci-dessous).
  • La surface du béton doit avoir une légère pente, pour évacuer l’eau, à l’opposé du mur d’un bâtiment si la dalle le jouxte, ou à l’opposé de la porte pour une dalle isolée.
  • La surface d’une dalle jouxtant une habitation doit être au moins 15 cm sous de la bande d’arase.
  • Pour une dalle devant supporter un poids élevé, une voie carrossable, par exemple, le béton doit être armé d’un ferraillage noyé à mi-épaisseur.

Gâcher le béton à la main

Le gâchage manuel n’est acceptable que pour de petites quantités. Procédez comme pour le mortier, en malaxant consciencieusement et méthodiquement (travail plus fastidieux qu’on ne l’imagine) jusqu’à obtention d’une consistance uniforme, ni trop sèche, ni trop crémeuse. Une pelletée doit rester sur la pelle et, quand on la déverse, former un petit monticule qui ne s’écroule pas.

Gâcher le béton à la bétonnière

Commencez par verser environ 1/4 de seau d’eau dans la cuve. Ajoutez la totalité des agrégats et la moitié du sable (ou la moitié d’un mélange agrégat + sable), et la totalité du ciment. Vérifiez le mélange pour savoir s’il faut ajouter de l’eau. Ajoutez le reste d'agrégats (et du sable, s'ils sont séparés), et encore de l’eau si nécessaire. Plutôt qu’à la pelletée, calibrez les quantités au moyen d’un seau.

Si le mélange final s’avère trop crémeux, ajoutez des agrégats et du ciment en proportion. Une bétonnière de taille moyenne contient 12 à 14 pelletées d’agrégats et 2 à 3 pelletées de ciment.

Le béton prêt-à-l’emploi

Pour un ouvrage de surface importante, ou si vous manquez de temps, pensez au béton malaxé prêt-à-l’emploi, livré par camion-toupie, dans un volume qui dépend de votre commande, mais aussi de l’accès au site. Préparez le passage du camion, de manière à réduire, et si possible éviter, la manutention du béton dans une navette de brouettes. L’entreprise spécialisée qui fabrique le béton le facture au mètre cube, avec une livraison minimale (en général 5 m3). Comptez une perte de 10 % et précisez l’usage du béton pour recevoir le produit le mieux adapté. Pour en réduire le prix, voyez si un de vos voisins ne serait pas intéressé par une commande groupée.

Ingrédients nécessaires en fonction des ouvrages 

Mélange pour dallage (béton résistant à toutes les intempéries, y compris le gel), avec agrégats et sable séparés
1 part de ciment         16 sacs de 25 kg
1,5 part de sable         1⁄2 m3
2,5 parts d'agrégats calibre 20           3⁄4 m3

Mélange pour dallage (béton résistant à toutes les intempéries, y compris le gel), avec mélange agrégats + sable
1 part de ciment         16 sacs de 25 kg
3,5 parts d’agrégats sable   1 m3

Mélange pour fondations ou semelles (et pour scellement de pieds de poteaux), avec agrégats séparés
1 part de ciment         11 sacs de 25 kg
2,5 parts de sable        1⁄2 m3
3,5 parts d'agrégats calibre 20           3⁄4 m3

Mélange pour fondations ou semelles (et pour scellement de pieds de poteaux), avec mélange agrégats + sable
1 part de ciment         11 sacs de 25 kg
5 parts d’agrégats + sable      1 m3

• Mélange pour dalles de garage et d’abris de jardin (préservées des intempéries), avec agrégats séparés
1 part de ciment         13 sacs de 25 kg
2 parts de sable           1⁄2 m3
3 parts d'agrégats calibre 20   3⁄4 m3

Mélange pour dalles de garage et d’abris de jardin (préservées soumises aux intempéries), mélange agrégats + sable
1 part de ciment         13 sacs de 25 kg
4 parts d’agrégats + sable      1 m3

 


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux, des fondations et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

La maçonnerie à la base des constructions

Composants et outils de maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont à la base de la construction des maisons maçonnées, mais aussi des murs de clôture, des piliers, des dalles de béton pour la terrasse ou l’assise de la maison. Ils font appel à des matériels spécialisés comme l’auge pour le mortier, la bétonnière, et des outils spécifiques comme la massette, le ciseau de maçon, la truelle, le niveau, la taloche, le plâtoir.  

Des matériaux de maçonnerie spécifiques

Briques pleines, briques creuses, briques alvéolaires (Monomur), briques plâtrières, mais aussi parpaings (blocs) de béton, blocs de béton cellulaire, mortier de ciment et béton armé sont les matériaux les plus utilisés en construction.