Peindre les murs : la bonne méthode

Après avoir préparé les murs et nettoyé la pièce, vous pouvez commencer à peindre. Cette opération, l’un des travaux de décoration les plus agréables, doit s’aborder avec calme et réflexion. Commencez donc par vérifier les points suivants.

De bonnes conditions de travail

Commencez par vérifier les poins suivants : 

  • Êtes-vous sûr d’avoir la bonne peinture et d’en avoir assez ?
  • Avez-vous les bons outils pour ce travail ? La plupart des peintures s’appliquent à la brosse ou au rouleau.
  • Pouvez-vous atteindre toutes les surfaces en sécurité ? Il vous faudra peut-être un échafaudage, que vous pourrez acheter ou louer.
  • Disposez-vous de tout le temps nécessaire ? En plus du temps de séchage, tenez compte des intervalles entre les couches successives.

La bonne méthode

Avant de peindre les murs, commencez par le plafond s'il a besoin d'être repeint. Terminez par les menuiseries (portes, fenêtres). Partez de la fenêtre ou de la source lumineuse, et éloignez-vous par passes parallèles à celle-ci. Faites les pauses en atteignant les coins, jamais au milieu d’un mur.

Appliquer une peinture vinylique ou acrylique

Mélangez la peinture et versez-la dans un camion rempli environ au tiers. Trempez une queue-de-morue (brosse plate) de 100 à 125 mm sur environ le tiers de ses soies. Pressez la brosse à l’intérieur du bord du camion pour éliminer la peinture en excès. Ne l’écrasez pas sur le rebord car cela ôterait trop de peinture et déposerait une couche épaisse sur la paroi du camion.

En partant du haut du mur, couvrez environ 1 m2, par courtes passes horizontales et verticales se chevauchant. Passez à la surface adjacente avant que la précédente ne soit sèche, pour fondre leurs bordures. Progressez régulièrement pour couvrir la totalité du mur avant de faire une pause, sinon la zone de reprise entre deux applications serait visible.

Peindre les bordures

Les rouleaux et les grands tampons à peindre (malheureusement de moins en moins disponibles en grande surface de bricolage) sont parfaits pour couvrir un mur d’une seule traite, mais ils ne permettent pas d’aller jusqu’aux lisières. Vous devrez finir celles-ci à la brosse ou avec un petit tampon. Cette bordure peut être peinte avant ou après la surface principale, mais en commençant par elle, vous obtiendrez un fini plus uniforme. Appliquez trois ou quatre passes croisées contre la lisière pour couvrir la surface entre celle-ci et la peinture fraîchement appliquée sur le mur. Parallèlement à la lisière, repassez sur les premières passes dans un long mouvement régulier. Peignez ainsi toute la bordure.

Liseré entre deux tons

Pour obtenir une séparation nette entre deux plages de couleurs, par exemple entre mur et plafond, ou entre deux murs de couleurs différentes, vous pouvez appliquer une bande de ruban à masquer. Attention à la qualité de celui-ci ! Mais, si votre main est bien ferme et assurée, vous pouvez liserer comme un professionnel. Attendez que la surface adjacente soit bien sèche pour faire ce travail.

Chargez légèrement la brosse. Appliquez-la à plat sur le mur, à peu de distance de la ligne séparation, de manière à étaler légèrement les soies pour réaliser la bordure de peinture. D’une main ferme, couvrez latéralement ou verticalement la surface, en progressant à petites passes vers la ligne de séparation entre les couleurs.

Conservation de la peinture

La peinture ne se conserve pas indéfiniment et finit par se dégrader. Vous pouvez garder de petites quantités dans un récipient hermétique, en laissant le moins d’air possible au-dessus du produit. Collez toujours une étiquette avec le nom et le type de peinture, ainsi que la pièce qu’elle a décorée et la date où vous l’avez utilisée pour la dernière fois. Après l’avoir rempli, assurez-vous que le pot est bien fermé et retournez-le de façon à le stocker tête en bas. Ainsi, la peau qui ne manquera pas de se former se trouvera au fond du pot quand vous le remettrez dans le bon sens. Vous pouvez aussi enfermer le pot dans un sac en plastique fermé hermétiquement. Conservez la peinture à l’abri du gel.

Bac à peinture, ou "camion"

Plus économiques, les grands pots de peinture sont aussi plus difficiles à manier. Les peintres professionnels transvasent leur peinture dans des récipients de taille plus réduite, plus pratiques à manier, en métal ou en plastique, appelés “camions”. Superposez plusieurs épaisseurs de feuilles d’aluminium pour éliminer tout risque de fuites. Jetez cette protection en déchèterie après usage.

Brosses de peintre

Dans le bâtiment, on ne parle pas de pinceaux mais de brosses. La gamme en est très large, des moins chères à jeter après usage à celles en soies (poils) naturelles, de qualité professionnelle, si elles sont nettoyées et rangées avec soin. Il existe des brosses synthétiques de bonne qualité qui perdent très peu de leurs soies et dont les fibres effilées assurent un travail plus fin. Une petite pause ? Pour les empêcher de sécher, enrobez brosses et rouleaux dans du film alimentaire. Serrez celui-ci bien hermétiquement afin de les garder ainsi le temps nécessaire.

Nettoyer et ranger

Les pinceaux utilisés pour les peintures en phase aqueuse (vinyliques ou acryliques) se lavent à l’eau claire. Frottez doucement les soies avec du savon, puis rincez et laissez sécher. Brosses, rouleaux et tampons propres peuvent se conserver dans un chiffon non pelucheux, dans un sac en plastique, dans du papier aluminium ou encore dans du papier kraft. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Choisir la bonne peinture d'intérieur

La peinture joue un rôle essentiel en décoration, même si l'on choisit de poser du papier : in en faut pour traiter les portes, les baguettes d’encadrement ou les plinthes.

image

Peinture dans la maison

La peinture est aujourd'hui le revêtement mural préféré des Français, loin devant le papier peint ou d'autres revêtements. Le blanc, très à la mode il y a quelques années est supplanté par des peintures décoratives de couleurs plus attrayantes.

image

Peindre les murs

Quelle que soit la peinture, il n’est pas très difficile de peindre, mais le faire bien suppose de la méthode (travailler progressivement, sans mettre trop de peinture) et beaucoup de soin (attention aux coulures et aux éclaboussures !).

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

image

Qualité de l'air intérieur : les effets des polluants sur la santé

La notion de polluant n'est pas toujours facile à cerner. On pense immédiatement aux substance chimiques contenues dans l'air ou aux poussière qu'il contient. En fait les polluants sont nombreux et leurs conséquences sur la santé multiples. Un bon traitement de l'air de la maison permet d'en réduire les effets.

image

Qualité de l'air intérieur : quels sont les polluants?

La qualité de l'air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique, car l'ensemble de la population est concerné, et plus particulièrement les personnes fragiles ou fragilisées telles que les enfants, les personnes âgées ou les malades pulmonaires chroniques. Un intérêt tout particulier doit ainsi être porté aux différents polluants présents dans l’air intérieur, afin de réussir à en éliminer un maximum. Des analyseurs d'air permettent de les détecter .

Pour la décoration intérieure et le confort : les revêtements muraux

Tapisserie et papier peint

La tapisserie textile a été le premier revêtement mural, avant que le mot désigne le papier peint (aujourd’hui largement l’intissé). La peinture murale est aujourd’hui le revêtement de mur le plus utilisé, souvent en association avec la toile de verre qui dispense d’une préparation poussée des murs. 

Le carrelage mural

La faïence (carrelage de faible épaisseur) reste largement utilisée pour les pièces humides comme la salle de bains ou la salle de douche et les toilettes, mais aussi partiellement (au-dessus de la crédence) dans la cuisine. Le lambris bois ou le lambris PVC font partie des revêtements très appréciés en décoration.