Porte de garage : choix et installation

Porte de garage basculante, à enroulement, sectionnelle ou coulissante : les solutions sont multiples pour équiper la fermeture de votre garage. Elles varient suivant les contraintes diverses du local. La plupart peut être équipée d'une motorisation et d'une télécommande qui facilitent l'ouverture et la fermeture, et qui réduit les risques créés par l'arrêt du véhicule pendant la manœuvre quand cette porte donne directement sur la voie publique.

Quand il s’agit de la porte du garage, les critères esthétiques passent souvent après l’aspect pratique, qui découle de l’agencement du garage et de l’espace disponible pour loger la porte repliée.

Les différents types de portes de garage

Le mode d'ouverture de la porte de garage

Il rend la motorisation de la porte plus ou moins facile, voire impossible ; dans ce dernier cas, son remplacement s’impose si l’on veut en automatiser le fonctionnement.

  • Les portes basculantes sont constituées d’un tablier rigide (en métal, bois ou PVC). Elles ne peuvent être motorisées qu’avec des rails de guidage au plafond.
  • Les portes à enroulement sont constituées de lames horizontales ou d’un tablier métallique souple. Elles fonctionnent comme un volet roulant et peuvent être aussi facilement motorisées.
  • Les portes sectionnelles à refoulement sont idéales pour les garages présentant un dégagement réduit. Elles sont conçues d’origine pour être motorisées.
  • Les portes coulissantes et les portes à vantaux à la française ne se motorisent en principe pas. Elles sont de moins en moins utilisées.

Le matériau de la porte de garage

Il détermine la masse à mettre en mouvement et à arrêter en fin de course.

  • Le PVC et l’aluminium, matériaux légers, permettent d’employer un moteur de puissance réduite.
  • Le bois est relativement lourd, surtout quand il s’agit d’une essence exotique, mais la puissance de manœuvre reste modérée dans le cas d’une porte à enroulement.

Le mode d'entraînement de la porte de garage

  • L’entraînement rotatif, le plus simple, ne peut s’adapter qu’à une porte enroulable légère.
  • L’entraînement linéaire peut s’effectuer de plusieurs façons :

un moteur fixe et une vis sans fin, pour une porte pesant moins de 80 kg ;
un moteur fixe et une chaîne, pour les portes basculantes ou sectionnelles ;
un moteur mobile sur un rail à crémaillère.

La commande d'une porte de garage

Elle peut provenir d’un boîtier à clé ou à clavier-code, ou encore d’une télécommande radio. La télécommande peut comporter des contacts annexes, par exemple pour allumer l’éclairage. La fermeture d’une porte donnant sur la rue doit être complétée par un dispositif multipoint de sécurité. La commande de la porte de garage peut être intégrée au système de connexion de la maison (box), ce qui permet une télécommande par votre smartphone et un contrôle permanent, à grande distance de son état de fermeture. Elle est alors intégrée au système de sécurité de la maison.

Contraintes d'installation d'une porte de garage

À défaut de faire installer votre porte par un professionnel,  vous trouverez dans les points de distribution de ce genre de matériel tous les conseils pour vous aider à choisir le système le mieux adapté à votre garage. C'est évidemment plus difficile si vous procédez à un achat par internet. Respectez les consignes énoncées dans la notice fournie avec le kit d’installation. Veillez tout particulièrement à bien prendre les cotes de l'ouverture, de hauteur sous plafond et des possibilités de dégagement en longueur dans votre garage (notamment par rapport à d'éventuels obstacles comme des poutres  saillantes).

  • Moteur au plafond : n’hésitez pas à le fixer sur un profilé métallique en U, boulonné sur toute la largeur du garage.
  • Moteur au mur : ne le fixez jamais directement sur une cloison de doublage ou d’isolation.

L’alimentation électrique doit être assurée par un circuit spécifique (avec raccordement à la terre), avec son disjoncteur, séparé des fonctions d’éclairage ou prises. De nombreux modèles comporte un dispositif d'éclairage temporisé à l'intérieur du garage. Un bouton d’arrêt d’urgence ajoute une sécurité complémentaire.

Normes de sécurité

Votre porte de garage doit être conforme à la norme EN 13241-1 qui porte notamment sur la force maximale d'écrasement entraînée par le moteur et le temps de réaction de celui-ci. La porte doit aussi comporter un dispositif anti-chute. Si la porte ouvre sur la voie publique, un dispositif de détection de présence, notamment par cellules photo-électriques, interrompt automatiquement le fonctionnement de la porte si quelqu'un s'en approche. Dans ce cas, également, un gyrophare doit être installé si la porte est motorisée. Un contrat de maintenance (2 visites par an) doit être souscrit.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Peindre les murs : la bonne méthode

Après avoir préparé les murs et nettoyé la pièce, vous pouvez commencer à peindre. Cette opération, l’un des travaux de décoration les plus agréables, doit s’aborder avec calme et réflexion. Commencez donc par vérifier les points suivants.

image

Poser du carrelage mural (faïence)

La pose du carrelage mural (ou faïence), gagne à être faite à partir de tasseaux cloués provisoirement de façon à constituer de bons guides et un appui pour les carreaux. Pour carreler une surface importante, mieux vaut travailler en partant du centre vers les bords et en collant d’abord les carreaux entiers. Les bords seront ensuite carrelés avec des carreaux recoupés. Travaillez par surfaces réduites en veillant, en particulier, à la régularité des joints et au collage uniforme des carreaux. Vous devez obtenir une surface parfaitement plane, avec des joints réguliers. 

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.