Porte de garage : choix et installation

Porte de garage basculante, à enroulement, sectionnelle ou coulissante : les solutions sont multiples pour équiper la fermeture de votre garage. Elles varient suivant les contraintes diverses du local. La plupart peut être équipée d'une motorisation et d'une télécommande qui facilitent l'ouverture et la fermeture, et qui réduit les risques créés par l'arrêt du véhicule pendant la manœuvre quand cette porte donne directement sur la voie publique.

Quand il s’agit de la porte du garage, les critères esthétiques passent souvent après l’aspect pratique, qui découle de l’agencement du garage et de l’espace disponible pour loger la porte repliée.

Les différents types de portes de garage

Le mode d'ouverture de la porte de garage

Il rend la motorisation de la porte plus ou moins facile, voire impossible ; dans ce dernier cas, son remplacement s’impose si l’on veut en automatiser le fonctionnement.

  • Les portes basculantes sont constituées d’un tablier rigide (en métal, bois ou PVC). Elles ne peuvent être motorisées qu’avec des rails de guidage au plafond.
  • Les portes à enroulement sont constituées de lames horizontales ou d’un tablier métallique souple. Elles fonctionnent comme un volet roulant et peuvent être aussi facilement motorisées.
  • Les portes sectionnelles à refoulement sont idéales pour les garages présentant un dégagement réduit. Elles sont conçues d’origine pour être motorisées.
  • Les portes coulissantes et les portes à vantaux à la française ne se motorisent en principe pas. Elles sont de moins en moins utilisées.

Le matériau de la porte de garage

Il détermine la masse à mettre en mouvement et à arrêter en fin de course.

  • Le PVC et l’aluminium, matériaux légers, permettent d’employer un moteur de puissance réduite.
  • Le bois est relativement lourd, surtout quand il s’agit d’une essence exotique, mais la puissance de manœuvre reste modérée dans le cas d’une porte à enroulement.

Le mode d'entraînement de la porte de garage

  • L’entraînement rotatif, le plus simple, ne peut s’adapter qu’à une porte enroulable légère.
  • L’entraînement linéaire peut s’effectuer de plusieurs façons :

un moteur fixe et une vis sans fin, pour une porte pesant moins de 80 kg ;
un moteur fixe et une chaîne, pour les portes basculantes ou sectionnelles ;
un moteur mobile sur un rail à crémaillère.

La commande d'une porte de garage

Elle peut provenir d’un boîtier à clé ou à clavier-code, ou encore d’une télécommande radio. La télécommande peut comporter des contacts annexes, par exemple pour allumer l’éclairage. La fermeture d’une porte donnant sur la rue doit être complétée par un dispositif multipoint de sécurité. La commande de la porte de garage peut être intégrée au système de connexion de la maison (box), ce qui permet une télécommande par votre smartphone et un contrôle permanent, à grande distance de son état de fermeture. Elle est alors intégrée au système de sécurité de la maison.

Contraintes d'installation d'une porte de garage

À défaut de faire installer votre porte par un professionnel,  vous trouverez dans les points de distribution de ce genre de matériel tous les conseils pour vous aider à choisir le système le mieux adapté à votre garage. C'est évidemment plus difficile si vous procédez à un achat par internet. Respectez les consignes énoncées dans la notice fournie avec le kit d’installation. Veillez tout particulièrement à bien prendre les cotes de l'ouverture, de hauteur sous plafond et des possibilités de dégagement en longueur dans votre garage (notamment par rapport à d'éventuels obstacles comme des poutres  saillantes).

  • Moteur au plafond : n’hésitez pas à le fixer sur un profilé métallique en U, boulonné sur toute la largeur du garage.
  • Moteur au mur : ne le fixez jamais directement sur une cloison de doublage ou d’isolation.

L’alimentation électrique doit être assurée par un circuit spécifique (avec raccordement à la terre), avec son disjoncteur, séparé des fonctions d’éclairage ou prises. De nombreux modèles comporte un dispositif d'éclairage temporisé à l'intérieur du garage. Un bouton d’arrêt d’urgence ajoute une sécurité complémentaire.

Normes de sécurité

Votre porte de garage doit être conforme à la norme EN 13241-1 qui porte notamment sur la force maximale d'écrasement entraînée par le moteur et le temps de réaction de celui-ci. La porte doit aussi comporter un dispositif anti-chute. Si la porte ouvre sur la voie publique, un dispositif de détection de présence, notamment par cellules photo-électriques, interrompt automatiquement le fonctionnement de la porte si quelqu'un s'en approche. Dans ce cas, également, un gyrophare doit être installé si la porte est motorisée. Un contrat de maintenance (2 visites par an) doit être souscrit.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le lait de chaux : c'est quoi? ça sert à quoi?

Le lait de chaux est l'un des produits les plus anciens pour peindre et assainir les granges, les écuries et les bergeries. De là à en faire une peinture décorative , il n'y avait qu'un pas. Le produit a séduit les décorateurs mais aussi tous ceux et celles qui l'apprécient pour ses nombreuses qualités, notamment naturelles.

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Les Français et la rénovation énergétique: baromètre Monexpert-renovation-energie

Le 7ème baromètre 2021 Monexpert-renovation-energie.fr réalisé avec OpinionWay montre que la rénovation énergétique est une préoccupation de plus en plus forte pour les Français, convaincus massivement que l’enjeu doit s’inscrire dans le programme des candidats à la présidentielle. Malgré ce fort intérêt, les Français restent perdus devant la complexité du fléchage des aides et disposent d’un budget en baisse par rapport à 2020 pour financer les travaux dans leur logement. Pour faciliter leurs démarches, ils plébiscitent l’accompagnement à travers un prestataire unique et, en prérequis, l’audit énergétique de leur logement.

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.