Quel carrelage pour vos murs?

Le carrelage mural est différent du carrelage de sol. La faïence est le plus connu, mais beaucoup d'autres matériaux (y compris ceux utilisés pour le sol ) peuvent être posés au mur. Le carrelage mural est destiné principalement à la salle de bains et à la cuisine. 

La pose du carrelage mural est définitive : il est très difficiles de décoller les carreaux, sans abîmer le support, surtout s'ils sont posés sur de la plaque de plâtre. On doit donc envisager sa pose qu’après mûre réflexion et réaliser l’opération avec le plus grand soin, avec des matériaux réellement appropriés à la situation de la surface à revêtir.

Les carrelages muraux

L’usage de la pièce qui sera carrelée en tout ou partie détermine le choix des matériaux ; on tiendra compte du point de vue esthétique, mais aussi des caractéristiques physiques de ces matériaux.

Pour la décoration murale, l’aspect esthétique prime souvent sur la résistance des matériaux. Toutefois, pour certaines pièces (cuisine, salle de bains, toilettes, buanderie), il faut penser aux projections d’eau et/ou de matières grasses, ainsi qu’au lessivage avec des détergents et désinfectants puissants. Les carreaux destinés aux revêtements muraux sont moins soumis à des agressions physiques que ceux posés au sol.

Différents matériaux pour le carrelage

Les carreaux 

  • La faïence, le matériau le plus économique, est strictement réservée au carrelage mural.
  • Les grès employés en carrelage mural sont disponibles en trois présentations :
    – le grès étiré, d’aspect rustique, est un peu poreux et dépourvu de décor ;
    – le grès cérame a une surface unie et résiste bien à l’abrasion et aux acides ;
    – le grès émaillé offre des décors raffinés aux couleurs chatoyantes, mais il est plus fragile ;
    – le ciment, très à la mode pour le sol, est aussi utilisable en pose murale, notamment au-dessus d'une crédence.
  • Le marbre de parement mural est proposé en plaques minces (7 à 10 mm d’épaisseur) et polies, jointes avec une pâte spéciale contenant de la poussière de marbre.

Les plaques de carrelage

Elles regroupent des carreaux de petite dimension, contrecollés sur un support poreux. Leur pose, plus simple, ne nécessite pas d’entretoises (croisillons). Outre les plaques unies, certains décors composés sont aussi disponibles.

  • Les plaquettes en faïence (de 7,5 cm x 7,5 cm) sont contrecollées sur un filet en plastique. Elles forment des plaques de 46 cm x 48 cm ou 76 cm x 46 cm.
  • La mosaïque, qui se compose, elle, de très petits carreaux (2,5 cm x 2,5 cm) contrecollés sur une feuille de papier kraft ajouré, est présentée en rouleaux permettant de couvrir plusieurs mètres carrés, soit en décor uni, soit en variations.

Les plaquettes de parement

Utilisées en revêtement intérieur, elles créent une ambiance rustique.

  • La pierre reconstituée s’emploie pour des pièces de passage, le plus souvent seulement en partie basse d’un mur dont le haut est lambrissé ou revêtu de tissu.
  •  La brique est disponible en diverses tonalités, de safran à violine, en passant par toutes les nuances de rouge et de brun, qui peuvent être panachées.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.

image

La pompe à chaleur : l'équipement de chauffage le plus économique

Après son étude sur le chauffage électrique en 2020, l’Association Promotelec publie une étude* relative à la perception des Français sur la pompe à chaleur. Dans un contexte sociétal et énergétique marqué de plus en plus par la pression des contraintes écologiques, la pompe à chaleur apparaît comme un dispositif particulièrement en phase avec les attentes des propriétaires.

image

Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là.