Protéger sa maison contre les cambriolages : les précautions et équipements de base

La protection du domicile et le droit de propriété sont inscrits dans nos traditions et dans nos lois. Nous y sommes tous très attachés. Ils supposent des clôtures, des fermetures et des dispositifs particuliers. La protection contre les cambriolages passe tout à la fois par la qualité de ces fermetures et par une protection et une surveillance faisant largement appel à l’électronique. Que l’on soit locataire ou propriétaire, on a à cœur de protéger l’endroit où l’on vit et les meubles et objets que l’on possède.

Les limites de propriété

Les limites de propriété sont établies officiellement par l’acte de  propriété et, de façon fiscale, par le cadastre. Toutefois, elles n’ont pas forcément de matérialisation physique naturelle : autrement dit, il n’y a pas toujours un fossé, un talus, une rivière, etc. qui leur corresponde. Si l’on veut que la propriété soit protégée des intrusions, il est donc indispensable d’en fixer concrètement les limites par une clôture. Celle-ci peut être seulement symbolique pour que soit établi, éventuellement, le fameux délit de “pied” pouvant faire l’objet d’une poursuite.
Dans la pratique, on s’efforce d’opposer un obstacle physique à l’intrusion d’autrui, ce qui conduit à l’établissement de clôtures, de barrières, voire de véritables murs.

La protection de la maison

La maison constitue depuis toujours un refuge à l’intérieur duquel l’homme souhaite que soient protégés sa personne et ses biens. Le type de fermeture de la maison est donc directement lié au niveau de sécurité ou d’insécurité du milieu. Notre époque est à la fois celle d’une certaine insécurité et celle d’une accumulation de biens faciles à dérober et surtout négociables. D’où la fréquence des cambriolages (souvent limités en valeur) et, en conséquence, le développement des moyens de protection.

Les précautions élémentaires

Toutes les statistiques montrent que la plupart des vols et agressions à domicile pourraient être évités avec un minimum de précautions : les vols “à la tire” ou “à la sauvette” ne sont rendus possibles que par d’impardonnables imprudences (fenêtres ouvertes ou dépourvues de volets au rez-de-chaussée, portes simplement claquées, clefs sous le paillasson ou dans la boîte aux lettres, etc.). Il est établi aussi qu’un voleur “professionnel” qui sait pouvoir trouver quelque chose d’important dans une maison parviendra toujours à y pénétrer, quelles que soient les protections. Entre ces deux extrêmes, il faut trouver la protection qui convient le mieux au cas de chacun, car il est évident que l’on ne protège pas de la même façon un appartement en ville, un pavillon en banlieue et une maison de campagne isolée.

Équipements de base

Si le blindage de la porte et l'alarme électronique sont particulièrement efficaces, un certain nombre d'équipements basiques permettent de se protéger des intrusions indésirables :
– une grille solide (parfois une ou plusieurs simples barres en acier de forte section) au niveau des ouvertures secondaires comme les "fenestrons" au-dessus de la porte d'entrée, sur les soupiraux ou les vasistas accessibles. Dans certains cas, il peut être prudent d'équiper toutes les fenêtres du rez-de-chaussée
– des protections de gonds (rendant la porte indégondable)
– des cornières anti-pinces
– un éclairage à allumage automatique au-dessus de la porte palière ou en périphérie de la maison
– un dispositif d'allumage automatique aléatoire de l'éclairage intérieur ou de mise en fonctionnement des volets roulants (il en existe même pour les volets battants).
– un judas (il en existe aujourd'hui à transmission vidéo)
En cas d'absence prolongée, faites relever votre courrier par un voisin afin d'éviter le débordement de votre boîte à lettres qui signale votre absence.  

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Sécurité de la porte - les serrures multipoints

Un seul verrou ou même une serrure renforcée d’un verrou opposent une assez faible résistance aux cambrioleurs. La porte est beaucoup plus difficile à forcer lorsqu’elle comprend quatre ou cinq points de fermeture. Les cambrioleurs reconnaissent rapidement une porte qui comporte une serrure multipoint. Ils peuvent être dissuadés de la forcer, sachant que c’est une tâche difficile et bruyante, et qu’ils devront y passer plus de temps.

Les dernieres vidéos maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR – VENTILATION DES LOGEMENTS

Qualité de l’air intérieur et maintenance des systèmes de ventilation : duo gagnant en faveur d’un triple enjeu : Santé des habitants, préservation du bâti, efficience énergétique. Ce triptyque de la qualité du logement, largement partagé par le SYNASAV (Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique) le PLAN BATIMENT DURABLE et l’ADEME a donné lieu jeudi 8 octobre dans les locaux du CSTB à la signature d’une charte d’engagement commune : « Green Deal relatif aux systèmes de ventilation pour une amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les logements ».

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

Les derniers conseils maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas