Protéger sa maison contre les cambriolages : les précautions et équipements de base

La protection du domicile et le droit de propriété sont inscrits dans nos traditions et dans nos lois. Nous y sommes tous très attachés. Ils supposent des clôtures, des fermetures et des dispositifs particuliers. La protection contre les cambriolages passe tout à la fois par la qualité de ces fermetures et par une protection et une surveillance faisant largement appel à l’électronique. Que l’on soit locataire ou propriétaire, on a à cœur de protéger l’endroit où l’on vit et les meubles et objets que l’on possède.

Les limites de propriété

Les limites de propriété sont établies officiellement par l’acte de  propriété et, de façon fiscale, par le cadastre. Toutefois, elles n’ont pas forcément de matérialisation physique naturelle : autrement dit, il n’y a pas toujours un fossé, un talus, une rivière, etc. qui leur corresponde. Si l’on veut que la propriété soit protégée des intrusions, il est donc indispensable d’en fixer concrètement les limites par une clôture. Celle-ci peut être seulement symbolique pour que soit établi, éventuellement, le fameux délit de “pied” pouvant faire l’objet d’une poursuite.
Dans la pratique, on s’efforce d’opposer un obstacle physique à l’intrusion d’autrui, ce qui conduit à l’établissement de clôtures, de barrières, voire de véritables murs.

La protection de la maison

La maison constitue depuis toujours un refuge à l’intérieur duquel l’homme souhaite que soient protégés sa personne et ses biens. Le type de fermeture de la maison est donc directement lié au niveau de sécurité ou d’insécurité du milieu. Notre époque est à la fois celle d’une certaine insécurité et celle d’une accumulation de biens faciles à dérober et surtout négociables. D’où la fréquence des cambriolages (souvent limités en valeur) et, en conséquence, le développement des moyens de protection.

Les précautions élémentaires

Toutes les statistiques montrent que la plupart des vols et agressions à domicile pourraient être évités avec un minimum de précautions : les vols “à la tire” ou “à la sauvette” ne sont rendus possibles que par d’impardonnables imprudences (fenêtres ouvertes ou dépourvues de volets au rez-de-chaussée, portes simplement claquées, clefs sous le paillasson ou dans la boîte aux lettres, etc.). Il est établi aussi qu’un voleur “professionnel” qui sait pouvoir trouver quelque chose d’important dans une maison parviendra toujours à y pénétrer, quelles que soient les protections. Entre ces deux extrêmes, il faut trouver la protection qui convient le mieux au cas de chacun, car il est évident que l’on ne protège pas de la même façon un appartement en ville, un pavillon en banlieue et une maison de campagne isolée.

Équipements de base

Si le blindage de la porte et l'alarme électronique sont particulièrement efficaces, un certain nombre d'équipements basiques permettent de se protéger des intrusions indésirables :
– une grille solide (parfois une ou plusieurs simples barres en acier de forte section) au niveau des ouvertures secondaires comme les "fenestrons" au-dessus de la porte d'entrée, sur les soupiraux ou les vasistas accessibles. Dans certains cas, il peut être prudent d'équiper toutes les fenêtres du rez-de-chaussée
– des protections de gonds (rendant la porte indégondable)
– des cornières anti-pinces
– un éclairage à allumage automatique au-dessus de la porte palière ou en périphérie de la maison
– un dispositif d'allumage automatique aléatoire de l'éclairage intérieur ou de mise en fonctionnement des volets roulants (il en existe même pour les volets battants).
– un judas (il en existe aujourd'hui à transmission vidéo)
En cas d'absence prolongée, faites relever votre courrier par un voisin afin d'éviter le débordement de votre boîte à lettres qui signale votre absence.  

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Sécurité de la porte - les serrures multipoints

Un seul verrou ou même une serrure renforcée d’un verrou opposent une assez faible résistance aux cambrioleurs. La porte est beaucoup plus difficile à forcer lorsqu’elle comprend quatre ou cinq points de fermeture. Les cambrioleurs reconnaissent rapidement une porte qui comporte une serrure multipoint. Ils peuvent être dissuadés de la forcer, sachant que c’est une tâche difficile et bruyante, et qu’ils devront y passer plus de temps.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le lait de chaux : c'est quoi? ça sert à quoi?

Le lait de chaux est l'un des produits les plus anciens pour peindre et assainir les granges, les écuries et les bergeries. De là à en faire une peinture décorative , il n'y avait qu'un pas. Le produit a séduit les décorateurs mais aussi tous ceux et celles qui l'apprécient pour ses nombreuses qualités, notamment naturelles.

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Les Français et la rénovation énergétique: baromètre Monexpert-renovation-energie

Le 7ème baromètre 2021 Monexpert-renovation-energie.fr réalisé avec OpinionWay montre que la rénovation énergétique est une préoccupation de plus en plus forte pour les Français, convaincus massivement que l’enjeu doit s’inscrire dans le programme des candidats à la présidentielle. Malgré ce fort intérêt, les Français restent perdus devant la complexité du fléchage des aides et disposent d’un budget en baisse par rapport à 2020 pour financer les travaux dans leur logement. Pour faciliter leurs démarches, ils plébiscitent l’accompagnement à travers un prestataire unique et, en prérequis, l’audit énergétique de leur logement.

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

L’extérieur de la maison bien aménagé

Façade, terrasse, clôture, piscine, toutes les parties à l’extérieur d’une maison et un certain nombre d’équipements annexes méritent d’être entretenus, équipés, rénovés régulièrement. Le ravalement de la façade de la construction est essentiel pour éviter les infiltrations d’eau et empêcher l’humidification de la maçonnerie. Un ravalement régulier est nécessaire sur le plan esthétique comme technique. 

De la terrasse à la piscine

La terrasse doit être bien organisée. Les allées, les bordures maçonnées, les pavages, les aires de stationnement doivent être bien conçus pour favoriser la circulation autour de l’habitation et vers celle-ci. Ces éléments doivent être régulièrement entretenus. Un soin particulier doit être apporté aux stores, aux volets et aux persiennes. La piscine est un équipement qui participe au confort et valorise la construction.