Techniques d'assemblage du bois

La réalisation des assemblages du bois (et de certains de ses dérivés) est à la base même de la formation des menuisiers et des ébénistes. Les assemblages supposent une parfaite maîtrise du sciage et de l’entaillage pour permettre un ajustage qui, théoriquement, devrait se passer de tout renforcement par collage, clouage ou vissage. Dans la pratique, le bricoleur utilise les assemblages les plus simples, de l’assemblage collé-cloué ou collé-vissé à celui par tenon et mortaise.

 

Les techniques d'assemblage du bois

Les assemblages collés-cloués et collés-vissés

Ce sont les plus simples à réaliser, mais on les réserve aux travaux les plus grossiers. Il consiste à assembler deux pièces de bois à plat à l'aide de vis ou de clous.

Les assemblages par rainure et languette

Ils permettent de relier deux pièces posées à plat, l’une à côté de l’autre. C’est la méthode classique d’assemblage des lames de parquet ou de lambris et frisette : un chant est rainuré et l’autre profilé en languette correspondant à la rainure. Ce type de travail se faisant traditionnellement au bouvet, on parle aussi d’assemblage “bouveté”. Ce profilage est effectué aujourd’hui essentiellement avec une défonceuse.

Les assemblages à angle droit avec tasseau de renforcement

Ils associent généralement collage, clouage ou vissage, et un tasseau de liaison entre les pièces à assembler. La solidité de ce type d’assemblage est très relative. On peut aussi remplacer le tasseau par des équerres métalliques.

Les assemblages à angle droit par queues droites ou queues d’aronde (couvertes ou découvertes)

Ils sont parmi les plus solides et surtout les plus esthétiques : l’extrémité des pièces à assembler est entaillée d’une série de “dents” alternées d’une pièce à l’autre, de façon à permettre l’emboîtement d’une série de clés d’assemblage. C’est la méthode d’assemblage des façades de tiroir. Ce type d’assemblage est en principe renforcé par collage, bien qu’un ajustage très précis suffise à en assurer la solidité.

Les assemblages à mi-bois, en angle sur chant ou à plat

Ils consistent, comme leur nom l’indique, à entailler chaque pièce à la moitié de son épaisseur ou de sa largeur pour faire coïncider ensuite les parties à assembler. Ce type d’assemblage existe dans de nombreuses variantes (en bout, en T, d’équerre, d’onglet, etc.).

Les assemblages par tenon et mortaise,

Notamment utilisés pour les assemblages en T et en angle, ils sont parmi les plus élaborés et font appel à l’outillage de base classique du menuisier, dont le bédane, le ciseau à bois et le maillet, pour réaliser, notamment les tenons et les mortaises. Beaucoup de ces assemblages peuvent être usinés à la machine, électroportative (défonceuse, scie circulaire et même perceuse) ou fixe (toupie, tenonneuse).

Le tourillonnage

C'est une technique d’assemblage ou de renforcement des assemblages classiques héritée du chevillage. Il est très pratiqué par les charpentiers traditionnels (qui savaient travailler sans goussets et boulons !) mais aussi par les menuisiers et les ébénistes. Il s’agit de chevilles rondes, cannelées ou lisses, garantissant la liaison des pièces ou le renforcement de leur assemblage. Cette méthode suppose le perçage de trous se faisant face dans les deux pièces (ou le perçage simultané de celles-ci si le tourillon peut rester apparent). Un collage renforce la solidité de la liaison (les tourillons cannelés permettent une meilleure répartition de la colle, évitant son reflux au fond des logements borgnes). Pour faciliter le le repérage des trous, il existe des embouts de marquage métalliques. On trouve également des guides très pratiques.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Assembler les meubles de cuisine

Après avoir réfléchi  au plan de la cuisine , il est possible de l'aménager avec des meubles en kit . à Les méthodes d’assemblage des meubles de cuisine et de leurs accessoires constituent un vrai casse-tête qu’il serait vain de chercher à élucider ici. L’inventivité des fabricants est, en la matière, sans limite et ils semblent rivaliser d’imagination pour nous compliquer la vie. Nous nous bornerons donc à quelques données simples, vous permettant notamment de démonter et remonter un meuble quand il faut intervenir sur un appareil.

image

Tracer sur le bois

La menuiserie fait appel à des techniques relativement simples, mais qui sont issues d’un savoir-faire traditionnel dont il faut respecter les principes et l’ordonnancement. Le traçage est à la base de tous les travaux de menuiserie. De sa précision dépend la qualité du travail.

image

Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.