Accessoires de plomberie : siphons, colliers et raccordements

Les installations de plomberie sont composées d'un certain nombre d'accessoires, dont le siphon pour l'évacuation des eaux usées mais aussi les colliers qui maintiennent les tubes.

Les siphons

Le siphon est un accessoire coudé, placé en dessous de la bonde des appareils sanitaires, pour arrêter les déchets et les impuretés et pour conserver un “bouchon” d’eau évitant la remontée des mauvaises odeurs. Autrefois en acier, parfois en plomb, on utilise aujourd’hui presque exclusivement des siphons en PVC (bien qu’il en subsiste en métal). Il existe des siphons en “S” et des siphons à bague (ou à culot). Ces derniers se démontent facilement à la main pour permettre le débouchage ou le nettoyage. La grille de la bonde est généralement vissée sur le siphon. On trouve dans la gamme des accessoires en PVC, des éléments permettant de réaliser un siphon avec ou sans bouchon de visite.

Les siphons d’appareils

Les éléments sanitaires (lavabo, bidet, baignoire, douche, etc.) sont raccordés à la canalisation d’évacuation par l’intermédiaire d'un siphon qui se raccorde le plus souvent par collage sur le tube en PVC ou par l’intermédiaire d’un élément vissable. Le siphon en S est aujourd’hui remplacé par le siphon-cloche (ou à culot), peu encombrant et facile à déboucher par simple dévissage de la bague inférieure. Le siphon doit toujours rester accessible, pour permettre l’élimination des déchets (trappe de visite obligatoire pour les baignoires encastrées).

Le siphon de sol

Dans certaines cuisines et salles de bains, on installe une évacuation au sol, protégée par une  grille, pour permettre le lavage et l’écoulement rapide des eaux. Si vous posez ce type de siphon, il faut que le sol de la pièce soit en légère pente vers cette évacuation.  On trouve des siphons de sol spéciaux pour cet usage (siphon-cloche). Pour en installer un, respectez des normes d’étanchéité très strictes : le siphon est pourvu d’une feuille d’étanchéité qui doit être collée sur la dalle de béton (et sous la chape de mortier). Le boîtier du siphon est encastré dans la dalle de béton. Le nettoyage est simple : il suffit de dévisser la grille et de retirer la cloche.

Les colliers

La nécessité de fixer les canalisations rend obligatoire l’utilisation de colliers de types variés et de différents matériaux (en principe le même que celui des canalisations). Leur fixation au mur doit être solide, d’où l’utilisation de vis et de chevilles adaptées à la maçonnerie. Certains d’entre eux retiennent les canalisations grâce à des clips, d’autres sont dotés de dispositifs de fermeture et de retenue à vis qui assurent une meilleure fixation et facilitent leur démontage.

Colliers, embases et cavaliers

On utilise des colliers dits "Atlas" pour fixer les tubes en cuivre. Ce type de collier se compose d’un berceau solidaire d’une tige filetée et d’une pièce supérieure qui bloque le tuyau et que l’on fixe par deux vis.
La tige filetée peut être remplacée par une tige en queue d’aronde lorsqu’il est nécessaire de sceller le collier. Il existe aussi des chevilles métalliques spéciales pour plaques de plâtre ou supports creux. Le collier prend appui sur le mur grâce à une grande rondelle. Pour éloigner le tube du support, on utilise une rosace d’écartement.
Les colliers doubles servent à poser deux tubes côte à côte.
Les tubes PVC sont placés sur des colliers spéciaux en PVC prolongés d’une tige filetée qui se visse directement dans la cheville ; le tube se place par simple pression. On utilise souvent des colliers lyres sur lesquels les tubes PVC viennent en quelque sorte se clipser, sans accessoire de fermeture.

Fixez solidement ces colliers lors de l’installation et ne les espacez pas trop (tous les 50 cm environ). Utilisez des chevilles adaptées au matériau qui constitue le mur.

Le raccordement de tubes en cuivre à des tubes en PVC

Si vous choisissez de raccorder les descentes des éléments sanitaires sur la canalisation d’évacuation principale, vous pouvez soit faire un joint d’étanchéité avec du mastic au silicone, soit utiliser un raccordement avec un manchon élastomère à colliers de serrage. Si vous devez réaliser un joint, utilisez un mastic au silicone spécial pour sanitaires, vendu en tube ou en cartouche (qui s’adapte sur un pistolet extrudeur, outil permettant d’appliquer un joint régulier). Le mastic au silicone spécial sanitaire contient des agents antifongiques qui empêchent la formation de moisissures dues à l’humidité résiduelle et à la chaleur. 

Pour réaliser un raccordement avec joint d'étanchéité, coupez la canalisation de descente de façon qu’elle pénètre de 1 cm dans la canalisation principale. Les surfaces qui reçoivent le joint doivent être nettoyées et dégraissées.
Le joint au silicone doit être déposé en boudin de 1 cm de diamètre. Il faut le lisser immédiatement avec le doigt (trempé préalablement dans un liquide concentré pour vaisselle). Le mastic au silicone polymérise à une température supérieure à 15 °C et forme un joint résistant qui, malgré tout, reste très souple.

Le manchon élastomère permet d’effectuer des raccordements souples entre deux canalisations de même nature, ou entre deux tubes de matériaux et/ou de diamètres identiques ou différents. Le serrage du manchon est assuré par des colliers. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les conduits d'une installation de plomberie

Même quand on est un bricoleur confirmé, on peut hésiter à effectuer des travaux de plomberie . Braser des tubes en cuivre, assembler des tubes en PVC, se brancher sur la canalisation d’arrivée d’eau sont autant d’opérations délicates à réaliser. Il est vrai qu’il faut aborder ce domaine avec prudence : une fuite dans une canalisation d’eau encastrée dans la maçonnerie peut avoir de graves conséquences. Pourtant, la plomberie n’est plus réservée aux spécialistes ; de nombreuses solutions permettent aujourd’hui au bricoleur de réaliser tout ou partie d’une installation, sans outils ni matériel compliqués.

image

Les raccords de plomberie

Tous les tubes doivent être raccordés, qu’ils soient en cuivre, en PER ou en multicouche ou, pour les évacuations, en PVC. Les liaisons directes sont rares, et l’on utilise le plus souvent des manchons à braser ou à visser. Certains de ces raccords permettent une réduction ou la liaison avec des canalisations de nature et matériaux différents.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Propreté des chantiers de construction : comment y parvenir?

Les chantiers de construction , d'extension et de rénovation sont improductifs, dangereux et l'occasion de graves pollutions et de frais inutiles de nettoyage. Pourtant les solutions existent pour travailler proprement, plus efficacement et en toute sécurité. Ces recommandations valent pour les entreprises travaillant sur le chantier mais aussi pour les auto-constructeurs. Si vous faites appel à une entreprise, en tant que maître d'ouvrage, votre responsabilité peut aussi être engagée, surtout en matière de pollution. 

image

5 bonnes raisons de faire intervenir un plombier

Les problèmes de plomberie peuvent survenir à n'importe quel moment, sans que l'on y soit préparé. Vous pouvez être tenté de résoudre le problème vous-même. Mais cela n'est pas toujours une bonne idée. C'est pourquoi il est préférable de faire appel à un plombier. Ce professionnel est capable d'assurer de multiples services pour vous proposer des solutions adéquates. Ainsi, pour quelles raisons devriez-vous faire intervenir un artisan plombier ?

image

Choisir des meubles pour un intérieur minimaliste : conseils et astuces

L'intérieur minimaliste est devenu très populaire ces dernières années, car il permet de créer une atmosphère élégante et apaisante, tout en évitant l'encombrement. Si vous souhaitez créer un intérieur minimaliste, il est important de choisir des meubles qui correspondent à ce style. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les meubles parfaits pour un intérieur minimaliste (c'est parti) !

image

Écran de sous-toiture, pare-vapeur et pare-pluie

Onduline devient fabricant des écrans sous-toiture. La gamme ONDUTISS® s’enrichit et regroupe les écrans de sous-toiture, pare-pluie et pare-vapeur destinés à protéger l’isolation des maisons et à apporter plus de confort aux clients. Légères et très rapides à installer, ces solutions offrent une étanchéité et une isolation optimale

image

La précarité énergétique : les aides

Beaucoup de Français et de Françaises ont de plus en plus de mal à payer leur facture d’énergie et tout particulièrement à se chauffer l’hiver. Il existe un certain nombre d'aides pour lutter contre la précarité énergétique.

image

Comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement très important pour le chauffage de nos propriétés. Il permet de réchauffer notre intérieur à partir de l'air ou des eaux souterraines. C'est un équipement qui permet de faire des économies d'énergie considérables tout en offrant un excellent confort thermique. Mais pour lui garantir un fonctionnement optimal et une longue durée de vie, vous devez lui assurer un bon entretien. Ce n'est pas toujours une chose aisée et cela nécessite parfois l'expertise d'un professionnel. Par conséquent, comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

image

Détecteur de fumée connecté

Obligatoire depuis 2015 en France et bien utile pour se prémunir contre tout départ de feu, le détecteur de fumée (DDAF) ne permet pas d’être alerté d’un incendie au sein du domicile en cas d’absence. L'’entreprise française Avidsen, spécialiste reconnue sur le marché de la domotique annonce la disponibilité de son détecteur de fumée connecté HomeSmoke .

image

La véranda : plus d'espace et de lumière dans la maison

Faire installer une véranda chez soi, c’est avant tout avoir envie de s’ouvrir sur l’extérieur, de faire évoluer son mode de vie vers un lifestyle dedans-dehors, pour profiter de moments conviviaux dans un confort absolu. Plus que jamais, la véranda est tendance. Ses principaux atouts ? Elle participe à faire rayonner nos intérieurs de lumière, agrandit l’espace en limitant les travaux, tout en apportant plus de confort thermique et acoustique.

L’installation de plomberie

Les canalisations de plomberie

L’installation sanitaire d’une maison ou d’un appartement comprend des canalisations d’alimentation en eau sous pression. Si les canalisations en plomb ont aujourd’hui disparue, les tubes en acier, les tubes en cuivre, assemblés par des raccords de plomberie mécanique ou soudés sont largement utilisés. Les tubes métalliques sont remplacés largement par des canalisations en polyéthylène (PER) ou par des canalisations multicouches. 

Les évacuations sanitaires

L’évacuation des eaux usées est assurée au niveau de l’installation intérieure par des tubes en PVC de différentes sections, en fonction du volume d’eau des appareils (évier, lavabo, baignoire, douche, bidet, W.-C.) assemblés par collage. Elles dirigent l’eau vers les installations d’assainissement : réseau public, fosse septique ou micro-station d’épuration.