Arbres et arbustes au jardin

Dans la nature, les plante, et notamment les arbres et arbustes s se reproduisent spontanément, par semis ou par marcottage. Le jardinage est, pour une large part, l'art de reproduire les espèces et les variétés pour les faire fructifier, produire ou fleurir… C'est tout particulièrement le cas des arbres et des arbustes.

Qu'est-ce qu'un arbre ou un arbuste?

Arbres et arbustes sont des plantes ligneuses ; leur tronc, leurs rameaux ou leurs tiges ont la consistance du bois. Cette caractéristique vient de la présence d’une substance incrustante, le lignite (ou lignose), dans le tissu du végétal, qui provoque le durcissement des cellules. Les végétaux ligneux vivent plus longtemps que les herbacés. Leur taille varie beaucoup selon les espèces : les plus grands arbres connus peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres, les arbrisseaux les plus petits végètent au ras du sol (rampant ou couvre-sol).

La différence entre ligneux et herbacés n’est pas tranchée. Certaines espèces sont intermédiaires entre les deux états : les tiges de la bruyère, par exemple, lignifiées mais très fragiles, ressemblent beaucoup à celles des espèces herbacées. En outre, certaines espèces, ligneuses dans certaines conditions, sont herbacées dans d’autres (ligneuses à l’état spontané, par exemple, et herbacées en culture).

Il ne faut pas se fier à la taille ni à l’aspect pour classer une plante : le bananier, qui semble posséder un tronc et des feuilles comme un arbre, est en fait une plante herbacée au “tronc” constitué de feuilles engainantes, extrêmement serrées les unes contre les autres.

Arbres, arbustes, arbrisseaux, sous-arbrisseaux

Les végétaux ligneux peuvent être classés en fonction de leur taille et de leur port, c’est-à-dire de leur aspect général, de leur silhouette.
Un arbre est un végétal ligneux, comportant un tronc (tige simple) et une cime (ensemble des branches et du feuillage).
• Un arbuste répond à la même définition. La taille constitue le critère essentiel pour distinguer arbres et arbustes. Alors que les arbres atteignent plus de 7 m de haut à l’âge adulte, les arbustes, dans les meilleures conditions, ne parviennent jamais à cette hauteur. Cette classification n’est pas très tranchée : le mot arbre désigne souvent des sujets ne mesurant pas 7 m, au tronc ramifié à la base. En fait, il faut tenir compte des conditions de culture : une espèce qui pousse dans de très bonnes conditions (sa région d’origine) atteint son plein développement ; dans un jardin, sous un climat qui lui convient plus ou moins, elle n’atteint qu’une taille beaucoup plus réduite.
• Un arbrisseau ne se distingue pas de l’arbuste par la taille, mais par la forme. Il présente une tige ramifiée à la base ; il forme donc des touffes et des buissons (port souvent buissonnant). Là aussi, la différenciation est souvent arbitraire : en effet, une espèce arbustive taillée se ramifie à la base et prend l’aspect d’un arbrisseau.
• Les sous-arbrisseaux, espèces de petite taille, portent souvent des rameaux herbacés. Ils présentent une souche ligneuse mais restent assez proches des espèces herbacées vivaces. Ils ne vivent pas très longtemps.

 

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

Jardiner pour valoriser la maison

Jardiner : une école de patience

Les conseils pour créer, entretenir, fleurir et arborer votre jardin et pour produire des légumes sains et naturels pendant toute l’année, grâce aux informations et aux suggestions de Christian spécialiste de la construction mais aussi du jardinage. Une connaissance de l’alternance des saisons et de leurs conséquences sur la vie des plantes est souhaitable. Le jardinage demande de la patience, mais aussi une attention permanente, par exemple dans l’arrosage des plantes, le tuteurage, mais aussi le désherbage des mauvaises herbes, aujourd’hui baptisées « plantes indésirables ». 

Jardiner en préservant la nature

Le traitement des plantes doit exclure les pesticides et privilégier des produits naturels, admissibles en agriculture biologique. On préfèrera par exemple un paillage à un désherbant.