Assainir la maison pour lutter contre les virus, les bactéries, les allergies

La meilleure façon de lutter contre les virus, les bactéries et les allergies est encore de ventiler la maison pour en renouveler l'air intérieur

Le confinement n'est pas le calfeutrage

Quand on est obligé de rester chez soi pour se protéger et protéger les autres d'une contagion, cela ne signifie pas qu'il faut calfeutrer la maison et ne plus en renouveler l'air intérieur. Bien au contraire. Peu de virus et autres pathogènes sont "aéroportés", c'est-à-dire en suspension et transmissibles par l'air. Et encore ne se trouvent-ils pas en plein air. Il ne faut pas se calfeutrer, il faut au contraire aérer et renouveler l'air de la maison.

Ventiler la maison

Outre le fait que des organismes pathogènes comme les virus ont peu de chance de se trouver dans l'air intérieur de la maison, si jamais c'était le cas, c'est en renouvelant celui-ci que l'on aurait les meilleurs chances de les éliminer. 

Dans ces conditions, si la maison n'est pas équipée d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC), le mieux est d'ouvrir les fenêtres au moins 2 fois par jour (une fois le matin, une fois le soir)  pendant au moins 1/4 d'heure. C'est le temps qu'il faut pour renouveler l'air d'un appartement ou d'une maison de 3 à 4 pièces.

Si vous êtes équipé d'une VMC (ou d'une VMI, ou tout simplement d'extracteurs de fenêtre), il ne faut surtout pas la couper, mais au contraire la laisser tourner sur vitesse maximale. Le coût en énergie est minime et le résultat optimal. Notez que si les maisons récentes sont équipées d'une VMC, c'est parce qu'elles sont très étanches à l'air et qu'elles doivent bénéficier de ce type de ventilation en permanence.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Le traitement de l'air dans la maison

Le souci de respirer un air de qualité, plus sain, moins pollué, fait partie des préoccupations de confort, au même titre que de bénéficier du chauffage ou de la climatisation. C’est aujourd’hui possible grâce à divers équipements, dont il faut savoir apprécier l’efficacité. Sans ce renouvellement, l'air intérieur peut être de 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur, même en ville. La règlementation sur le sujet est ancienne avec l'arrêté du 22 mars 1982 et celui du 24 mars 1983.

image

Coronavirus : traiter l'air de la maison pour mieux le combattre

Les virus et les bactéries ne voyagent pas seulement en se serrant la main ou en s'embrassant. Ils voyagent aussi dans l'air que nous respirons, d'autant plus facilement que l'air est confiné, qu'il n'est pas renouvelé. C'est le cas dans la maison. On peut donc penser qu'une bonne filtration de l'air intérieur peut participer à la lutte contre la contamination par le coronavirus.

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Humidité : les fuites d'eau

On y a tous et toutes été confrontés un jour ou l’autre : la fuite d’eau insidieuse ou envahissante. Généralement c’est la panique et l’on perd tous ses moyens devant l’envahissement aquatique. Quelques bons réflexes vous permettront de limiter les dégâts.

image

Humidité : les infiltrations

Après les remontées capillaires, les infiltrations sont certainement la deuxième grande cause d’humidité dans la maison. Elles regroupent toutes les formes d’humidification du bâti, dues à des pertes d’étanchéité de ce que les professionnels appellent « l’enveloppe ».

image

Les fiches de la semaine du 6 au 12 avril

Retrouvez les CONSEILS MAISON publiés cette semaine : Comment faire du béton, Lutter contre les remontées capillaires, Sécuriser les fenêtres accessibles, Sécuriser la porte d'entrée.

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

Gâcher du plâtre

Tout le monde connaît le plâtre, sans toujours savoir à quoi il sert et surtout comment on l’utilise…  Quand on sait ce que c'est, comment il est fabriqué et à quoi il sert, on peut plus facilement s'en servir.

image

Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.