Assainir la maison pour lutter contre les virus, les bactéries, les allergies

La meilleure façon de lutter contre les virus, les bactéries et les allergies est encore de ventiler la maison pour en renouveler l'air intérieur

Le confinement n'est pas le calfeutrage

Quand on est obligé de rester chez soi pour se protéger et protéger les autres d'une contagion, cela ne signifie pas qu'il faut calfeutrer la maison et ne plus en renouveler l'air intérieur. Bien au contraire. Peu de virus et autres pathogènes sont "aéroportés", c'est-à-dire en suspension et transmissibles par l'air. Et encore ne se trouvent-ils pas en plein air. Il ne faut pas se calfeutrer, il faut au contraire aérer et renouveler l'air de la maison.

Ventiler la maison

Outre le fait que des organismes pathogènes comme les virus ont peu de chance de se trouver dans l'air intérieur de la maison, si jamais c'était le cas, c'est en renouvelant celui-ci que l'on aurait les meilleurs chances de les éliminer. 

Dans ces conditions, si la maison n'est pas équipée d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC), le mieux est d'ouvrir les fenêtres au moins 2 fois par jour (une fois le matin, une fois le soir)  pendant au moins 1/4 d'heure. C'est le temps qu'il faut pour renouveler l'air d'un appartement ou d'une maison de 3 à 4 pièces.

Si vous êtes équipé d'une VMC (ou d'une VMI, ou tout simplement d'extracteurs de fenêtre), il ne faut surtout pas la couper, mais au contraire la laisser tourner sur vitesse maximale. Le coût en énergie est minime et le résultat optimal. Notez que si les maisons récentes sont équipées d'une VMC, c'est parce qu'elles sont très étanches à l'air et qu'elles doivent bénéficier de ce type de ventilation en permanence.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Le traitement de l'air dans la maison

Le souci de respirer un air de qualité, plus sain, moins pollué, fait partie des préoccupations de confort, au même titre que de bénéficier du chauffage ou de la climatisation. C’est aujourd’hui possible grâce à divers équipements, dont il faut savoir apprécier l’efficacité. Sans ce renouvellement, l'air intérieur peut être de 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur, même en ville. La règlementation sur le sujet est ancienne avec l'arrêté du 22 mars 1982 et celui du 24 mars 1983.

image

Coronavirus : traiter l'air de la maison pour mieux le combattre

Les virus et les bactéries ne voyagent pas seulement en se serrant la main ou en s'embrassant. Ils voyagent aussi dans l'air que nous respirons, d'autant plus facilement que l'air est confiné, qu'il n'est pas renouvelé. C'est le cas dans la maison. On peut donc penser qu'une bonne filtration de l'air intérieur peut participer à la lutte contre la contamination par le coronavirus.

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Faire une terrasse en bois ou en composite

C’est toujours le moment de s’intéresser à la terrasse, que vous soyez en maison individuelle ou en logement avec un grand balcon ou une terrasse. Souvent le sol est en béton ou en carrelage. La tendance est à les recouvrir de lames en bois ou en bois composite, parfois en dalles de caillebotis.