Assembler les briques

Un maçon amateur voulant réaliser une construction en briques commence souvent son apprentissage par la réalisation d’un ouvrage en briques pleines : petit muret décoratif, construction d’un barbecue, etc. Il faut respecter des règles précises concernant la disposition des briques (appareillage), leur coupe et l’exécution des joints.

Les appareillages

L’organisation des briques dans un mur se nomme “appareillage”.

Une brique peut être posée :
• en panneresse (à plat en longueur),
• en boutisse (à plat en largeur) ou sur chant.

– Pour les petits murets, les constructions légères, on adopte généralement un appareillage à la grecque : les briques sont disposées en panneresse, et chaque brique recouvre la moitié de la précédente. On peut poser également à la grecque, mais en boutisse, pour obtenir une épaisseur un peu plus importante.
Pour construire un mur assez élevé, il faut adopter l’appareillage flamand, qui alterne les rangées en boutisse et les doubles rangées de panneresse.
D’autres systèmes sont possibles, en particulier l’appareillage croisé pour les murs porteurs (il combine boutisses et panneresses pour augmenter l’épaisseur).

La coupe des briques

Il est toujours nécessaire de procéder à la coupe d’un certain nombre de briques. On essaie le plus souvent de couper au milieu, car c’est plus simple (et l’on comble le vide avec du mortier). L’outil classique de coupe est le martelet, avec la panne duquel on entaille la brique en tapant à petits coups. On peut également utiliser le ciseau de briquetier (large) et la massette.
Avec un peu d’habitude, on peut couper une brique d’un coup sec avec une truelle à brique.

Les joints

Ils doivent être réguliers pour que la construction ait un bel aspect. Un joint doit avoir environ 2 cm. Pour obtenir un résultat satisfaisant, placez des petites baguettes de part et d’autre de la rangée de briques : elles serviront de gabarit pour mettre en place les éléments. Vous devrez les retirer avant que le mortier ne prenne. Le joint doit être égalisé avec un fer à joint, qui permet de lui donner le profil voulu.

La mise en œuvre

Les briques sont assez lourdes ; elles doivent reposer sur une base solide. Même pour une petite construction, il faut toujours réaliser une semelle de fondation en béton (en particulier pour le montage d’un muret).
Les briques sont posées sur une première couche de mortier placée sur la semelle. Donnez-leur de l’assise en les tapotant avec le manche de la truelle. Le mortier doit remonter de chaque côté des briques (bain soufflant).
Pour assembler les briques, utilisez de préférence un mortier bâtard ou un mortier de chaux. Le mortier de ciment ne doit pas être employé, sauf pour certains murs porteurs (il manque de souplesse).
Pour construire un mur, procédez par montage de sections de 2 m environ ; commencez toujours par les deux extrémités et construisez en remplissant vers le centre.

Les contrôles de verticalité, d’horizontalité et d’alignement

Ce sont les maîtres mots pour la maçonnerie en briques :
• l’alignement est obtenu grâce à un cordeau ; lorsque vous montez le mur, le cordeau doit être haussé au fur et à mesure ; vous pouvez, pour cela, le fixer sur deux hauts piquets aux extrémités du mur;
• la verticalité est essentielle pour la solidité de la construction. Il faut donc utiliser en permanence le fil à plomb – ou le niveau à bulles pour les petites réalisations, ou un niveau laser;
• l’horizontalité des rangées de briques est contrôlée au niveau à bulles ou, aujourd'hui, au niveau laser. Si l’une des briques est trop enfoncée, retirez-la et modifiez son assise en ajoutant un peu de mortier.

Les finitions

Les briques de parement doivent toujours recevoir un rejointoiement : les joints réalisés à la construction sont nettement en retrait. Le joint de finition est fait au fer à joint en utilisant éventuellement un liant coloré (ciment blanc, par exemple).

Si le mortier a taché le parement des briques, vous pouvez avoir des difficultés à le nettoyer. Utilisez des produits spéciaux, à base d’acide dilué.
Au cours du séchage, des traces blanches (efflorescences) peuvent apparaître sur les briques. Enlevez-les à l’eau claire ou légèrement acide.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les briques

Utilisée depuis l'Antiquité, la brique de terre cuite reste un matériau de construction très intéressant pour les maçons. Elle est à la fois assez décorative et facile à mettre en œuvre. Les caractéristiques du produit, les différentes finitions et les accessoires proposés permettent de l’utiliser pour toutes les espèces d’ouvrages, intérieurs ou extérieurs.

image

Maçonner un mur en pierres

Les principes qui président aux constructions en pierres sont les mêmes que pour celles en briques. Il faut toutefois soigner particulièrement les fondations (semelle pour un muret), à cause du poids du matériau.

Les dernieres vidéos maison

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

Les derniers conseils maison

image

Entretenir le carrelage, la pierre, le marbre, le travertin, les tomettes

Le carrelage, le marbre, le travertin ou encore les tomettes, autrement dit, les revêtements de surface durs, présentent l’avantage de se nettoyer facilement. Sur le plan sanitaire, en période d'épidémie virale,  il peut y avoir un revers de la médaille : les virus y vivraient plus longtemps et y seraient plus facilement accessibles à l’homme. Il faut donc redoubler d'attention pour l'entretien de ces surfaces.

image

L'atelier : l'établi et les rangements

On ne peut prétendre effectuer un travail de qualité sans disposer d’un emplacement réservé au bricolage. Évidemment, la place dont on dispose conditionne l’agencement de l’atelier. Celui-ci peut se limiter à un placard ou une armoire, dans un petit appartement, ou occuper un bâtiment annexe dans une grande propriété. L'établi en est l'équipement central.

image

Clôture en bois ou en PVC

La classique clôture en forme de “barrière” présente un aspect rustique qui lui vaut bien des adeptes, dans les lotissements pavillonnaires comme à la campagne. Elle reste la plus appréciée dans les régions rurales, où elle est parfois la seule acceptée (notamment en montagne) par les services de l'urbanisme. Néanmoins, le PVC (généralement blanc) gagne des adeptes car il dispense de tout entretien (autre qu'un coup de jet de temps en temps). Les clôtures en PVC se montent comme un jeu de construction. Ces clôtures peuvent être fixées directement au sol ou sur un muret.

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

image

Motorisation de portail

Motoriser l’ouverture du portail d’entrée apporte un élément de confort évident, auquel s’ajoute un aspect de sécurité, dans la mesure où ces systèmes peuvent être commandés à distance par télécommande ou par un dispositif à code sur clavier et/ou une clé de sécurité. Les éléments de motorisation assurent aussi une grande solidité à la fermeture du portail.

image

Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Réaliser un pavage extérieur : allée et terrasse

À l’extérieur, le revêtement du sol doit être réalisé sur un terrain bien préparé, avec des matériaux capables de supporter les agressions du temps. Les briques, les pavés autobloquants, les pavés constituent des matériaux solides et durables.

image

Pose des volets roulants : choix et installation

Le volet roulant est composé de lames horizontales articulées entre elles, qui s’enroulent à l’intérieur d’un coffre placé en partie haute de l’ouverture. Leur maniement peut être manuel ou motorisé.