Les outils de maçonnerie pour le mortier et le béton

Le gâchage du mortier et du béton (c'est-à-dire le mélange du ciment, des agrégats et de l'eau) exige l’utilisation d’instruments appropriés, tant pour la préparation des composants que pour le gâchage proprement dit. Cette opération demande beaucoup de soin car dépend en grande partie la solidité des ouvrages.

Le tamis

La préparation du sable employé pour le mortier passe par le tamisage. Il faut utiliser un sable propre, sans cailloux ni impuretés. Les maçons se servent de grands tamis (44 cm de diamètre), avec monture en hêtre et toile en fil d’acier recuit (renforcée généralement par un croisillon métallique).
Des mailles de tamis de 3 mm permettent d’éliminer les impuretés en conservant un mélange de grains fins et assez gros, qui donne une meilleure cohésion au mortier. Rappelons qu’il faut utiliser du sable de rivière (ou de carrière) et non du sable de mer (le sel est mauvais pour le ciment). Si le sable est humide, il ne peut être tamisé ; il faut donc d’abord le faire sécher au soleil en l’étalant sur une feuille de matière plastique.

L’auge

Pour gâcher une petite quantité de mortier, on utilise une auge en matière plastique, qu’il faut soigneusement laver après emploi. Les plus grandes auges ont une contenance d’une trentaine de litres. On se sert également d’augettes à tout faire pour les réparations (contenance de 1,5 à 12 l).

Le bac

En tôle ou en matière plastique, le bac permet de gâcher mortier et béton sans souiller le sol (le ciment brûle l'herbe et rend le sol infertile durablement). Il mesure 2 à 3 m de long. Les bacs en matière plastique sont plus légers.

La bétonnière

Pour le gâchage de quantités de mortier ou de béton importantes, la bétonnière offre un rendement et un résultat bien supérieurs aux techniques manuelles. Suivant l'ampleur de votre chantier, vous pouvez l’acheter ou la louer.
Une bétonnière pour maçon amateur est dotée d’une cuve (en tôle emboutie) d’une capacité de 160 ou 180 l, soit une possibilité de mélange d’environ 125 l. La machine fonctionne à l’aide d’un moteur électrique (220 V) ou à essence (4 temps, 3 CV). La vidange est obtenue par basculement de la cuve.
Dans une bétonnière, on verse d’abord l’agrégat (sable, gravier), puis le liant (chaux, ciment), enfin l’eau. La durée de malaxage est de l’ordre de 2 à 3 minutes (un malaxage trop prolongé donne un mélange non homogène résultant de la centrifugation).
Lorsqu’on vide la cuve, il faut la frapper avec un maillet en caoutchouc pour décoller le béton qui adhère aux parois.

Les scies

Elles servent pour la fabrication des coffrages en bois et le débit des étais. Une bonne scie égoïne convient parfaitement à tous les travaux. Il faut, de préférence, une scie de coffreur à grosse denture. On peut également utiliser une scie mécanique (sauteuse, circulaire ou sabre). Si on réalise des coffrages en contreplaqué (qualité CTBX, résistant à l’humidité), on travaille avec une scie à panneau qui ne se désaffûte pas.
Les maçons se servent aussi d’un autre type de scie pour découper les éléments de construction. Il s'agit de la scie à béton cellulaire, qui permet de sectionner rapidement les gros blocs, ainsi que les carreaux de plâtre. La lame des scies à béton cellulaire est pourvue de larges encoches circulaires.

La griffe à plier

Les fers d’armature pour le béton doivent toujours être recourbés, par pliage, à leurs extrémités. Cette opération est effectuée au moyen d’une griffe, barre de métal solide pourvue d’une encoche à chaque extrémité (5 et 8 mm pour les fers courants). Le support de pliage est constitué par un madrier en bois dans lequel on a enfoncé des goujons métalliques qui permettent le maintien des fers et leur torsion.
La torsion des fers est également possible au moyen d’un étau.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Faire du béton (dosage et gâchage)

Le béton est proche du mortier, la seule différence étant l'ajout de graviers lors du gâchage. On peut gâcher à la main pour les faibles quantités, mais on utilise le plus souvent une bétonnière, qui facilite grandement les opérations lorsqu’il s’agit de couler une dalle ou de réaliser des travaux de coffrage importants. Pour une grosse quantité de béton, on aura recours à une livraison par camion-toupie.

image

Faire du mortier (dosage et gâchage)

On distingue trois types de mortier. Dans la construction, on utilise souvent les mortiers bâtards qui combinent deux liants, le ciment et la chaux (généralement en parts égales) ; ces produits allient une bonne solidité à une plasticité qui les rend faciles à utiliser. Les mortiers de ciment sont plus résistants, mais ils durcissent très vite et présentent des risques de fissuration. Les mortiers de chaux sont assez fragiles, mais très onctueux.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

La maçonnerie à la base des constructions

Composants et outils de maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont à la base de la construction des maisons maçonnées, mais aussi des murs de clôture, des piliers, des dalles de béton pour la terrasse ou l’assise de la maison. Ils font appel à des matériels spécialisés comme l’auge pour le mortier, la bétonnière, et des outils spécifiques comme la massette, le ciseau de maçon, la truelle, le niveau, la taloche, le plâtoir.  

Des matériaux de maçonnerie spécifiques

Briques pleines, briques creuses, briques alvéolaires (Monomur), briques plâtrières, mais aussi parpaings (blocs) de béton, blocs de béton cellulaire, mortier de ciment et béton armé sont les matériaux les plus utilisés en construction.