La pierre de construcion et la pierre reconstituée

Notre pays est tout particulièrement attaché à la pierre, au point que le mot désigne toute construction solide et durable. "Investir dans la pierre", c'est placer son argent dans une construction en pierre pouvant rapporter ou/et prendre de la valeur. En maçonnerie, on utilise plusieurs types de pierre qui vont de la pierre sèche de pays aux beaux blocs calcaires à parements droits issus des carrières de la plaine de Caen.

La pierre de construction

C’est le matériau le plus agréable à maçonner, en raison de son aspect décoratif. Malheureusement, les pierres, quelle que soit leur origine, sont en général très chères : c’est vrai du moellon brut, que les maçons d’autrefois utilisaient presque sans mortier, et encore plus vrai de la pierre de taille. Il peut être intéressant de trouver un chantier de pierre de récupération qui permet d'obtenir des pierres déjà façonnées et surtout patinées par le temps. On peut aussi aller directement dans des carrières où vous pourrez acquérir des pierres de taille façonnées à la demande.

La composition et l’origine


Dans la construction, on emploie surtout des pierres qui offrent une bonne cohésion. Il faut qu’elles soient denses, de taille suffisante et de forme assez régulière pour être appareillées. C’est le cas, par exemple, de la fameuse pierre meulière, dont la teinte varie du beige à l’orangé, et qui a servi à édifier de nombreuses habitations dans la région parisienne au début du XXe siècle. On utilise également des roches silicatées quartzeuses (pierre Belvédère pour dallages, par exemple). De nombreuses pierres sont désignées par le nom de leur région d’origine : de Caen ou de Côte d’Or (calcaire), de Bavière (calcaire dur), de Volvic (lave dure du Massif central), grise de Lorraine, rose de l’Estérel, beige de Charente, etc.

L’utilisation

La construction d’ouvrages en pierre pose un problème en raison du poids spécifique du matériau. Même pour un muret de jardin, il faut des fondations solides. Pour le maçon amateur, la pierre sera surtout utilisée en tant qu’élément de décoration, au jardin pour les murets fleuris, ou pour édifier les piliers d’un portail. On utilise aussi beaucoup les pierres plates pour les dallages, notamment en opus incertum. Différentes pierres naturelles sont proposées depuis la plus haute antiquité en plaques ou plaquettes décoratives destinées à embellir et à enrichir une construction en éléments moins nobles comme la brique ou les parpaings de béton. Dans de nombreux sites antiques, ne subsistent aujourd'hui que les briques, autrefois plaquées de pierre ou, surtout, de marbre, pillés depuis longtemps.

La pierre reconstituée

Compte tenu du prix de la pierre, les industriels ont eu l’idée de fabriquer des imitations à partir d’éléments naturels amalgamés à des liants, d'où l'expression de "pierre reconstituée" ou de "ciment-pierre". On trouve donc des blocs, mais surtout des plaquettes de parement qui imitent la pierre et qui ont l’avantage d’être faciles à poser et légers. On trouve ainsi des éléments en kit pour des murets et des piliers.
Les plaques ou plaquettes de parement en pierre reconstituée sont proposées en carreaux de faible épaisseur, que l’on colle, par exemple, sur un mur de parpaings pour lui donner un aspect “pierre”.  Ces éléments de construction peuvent facilement être mis en œuvre. Les blocs-panneaux se présentent parfois comme un assemblage de plusieurs pierres avec des joints lissés ; il est donc très simple de monter un muret, de construire un bac à fleurs ou un banc rustique en parpaings et de les habiller de la sorte. Il faut néanmoins réaliser des fondations en béton. Les fabricants de blocs imitant la pierre reconstituée proposent aussi des accessoires : couronnements ou chaperons de piliers, de murs, marches, etc. Ces ensembles “prêts à monter” exigent, dans tous les cas, le respect des règles valables pour toute construction maçonnée (assise, verticalité, prise de niveau, armature, etc.). Sans cela, et malgré sa belle apparence, l’ouvrage serait condamné, à plus ou moins long terme.

L’appareillage

Pour que l’assemblage des moellons soit solide, il faut qu’ils “s’emboîtent” au mieux les uns sur les autres et à côté des autres. Il faut donc les trier avant de les mettre en place. Les plus gros doivent être placés à la base, et les pierres plates réservées à la partie supérieure et au couronnement. Le positionnement des pierres doit se faire en tenant compte de leur orientation par rapport au parement visible du mur, qui doit être régulier et parfaitement plan. Il faut donc examiner chaque pierre pour trouver sa face la plus belle et la plus plate. Avant la mise en place, la pierre doit être nettoyée ou brossée, afin qu’il ne subsiste aucune trace de terre qui pourrait affaiblir la construction. À la différence des moellons, les pierres de taille sont parfaitement quadrangulaires et peuvent être assemblées très régulièrement.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Maçonner un mur en pierres

Les principes qui président aux constructions en pierres sont les mêmes que pour celles en briques. Il faut toutefois soigner particulièrement les fondations (semelle pour un muret), à cause du poids du matériau.

image

Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

Les derniers conseils maison

image

Coffrage du béton

Plus particulièrement utilisés pour la réalisation d'ouvrages en béton armé, les coffrages serviront dès que l'on voudra donner au béton durci une forme très précise résultant d'un véritable moulage. Le moule utilisé ici sera en fait un simple coffrage, constitué d'éléments plats en bois, parfois en métal et même en matière plastique. Le coffrage permettra donc de limiter la coulée et de contenir le béton frais pendant la prise.

image

Coffrage du béton

Plus particulièrement utilisés pour la réalisation d'ouvrages en béton armé, les coffrages serviront dès que l'on voudra donner au béton durci une forme très précise résultant d'un véritable moulage. Le moule utilisé ici sera en fait un simple coffrage, constitué d'éléments plats en bois, parfois en métal et même en matière plastique. Le coffrage permettra donc de limiter la coulée et de contenir le béton frais pendant la prise.

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.