Assembler les tubes de cuivre par collet battu

Le raccordement par collet battu convient bien au plombier amateur. Cette technique ne fait pas appel à la brasure, elle est assez simple à réaliser et n’est pas très coûteuse (elle demande un outillage assez réduit, mais néanmoins spécialisé : la matrice). Elle peut être utilisée pour tous les raccordements d’une installation. Elle assure des liaisons durables et étanches (il suffit alors simplement de changer les joints). Enfin, l’ensemble ainsi réalisé est facilement démontable.

La préparation des tubes de cuivre

Le cuivre doit être recuit ; pas de problèmes, donc, s’il s’agit de tubes en couronne. Si vous travaillez avec du cuivre écroui, il faut le recuire en le chauffant au rouge avec la flamme d’un chalumeau, afin de le rendre malléable ; il doit devenir rouge cerise.
En cas de coupe, ébarbez le métal pour que le bord soit bien net. Engagez le tube dans le logement correspondant à son diamètre, puis serrez la matrice.

L’évasement à la toupie

Le collet est réalisé en deux temps : 
• on évase d'abord l’extrémité du tube à la toupie pour pouvoir,
• dans un deuxième temps, on usine le collet au mandrin ou au marteau.

L’extrémité du tube doit être placée dans une matrice (ou étau à six trous). Il existe différents modèles, tous conçus selon le même principe : deux mâchoires sont assemblées par deux vis de serrage, de façon à maintenir les tubes quel que soit leur diamètre. Les matrices sont en général prévues pour des tubes de 8, 10, 12, 14, 16 et 18 mm ; on en trouve aussi pour 4, 5, 7, 8, 12 et 15 mm.
La partie du tube à évaser est placée dans la matrice ; l’extrémité dépasse de 2 mm, du côté où le trou est chanfreiné. Serrez les vis de la matrice à fond ; vous ne risquez pas de déformer le tube.
Pour évaser, utilisez de préférence une toupie à évaser avec vis de serrage. Cette toupie est montée sur un corps métallique pourvu d’encoches pour le fixer sur la matrice.
Placez la toupie correctement et serrez doucement la vis, afin d’évaser. Retirez la toupie et dévissez les vis de serrage de la matrice.
Vous pouvez aussi réaliser cet évasement avec un mandrin à épaulement. Évasez en frappant avec un marteau sur le manche du mandrin. Le même mandrin convient pour tous les diamètres.

Une autre possibilité : évaser avec une ailette. Même sans matrice, le tube est placé entre les mâchoires d’un étau. L’ailette à évaser correspondant au diamètre est montée sur le mandrin de la perceuse. On évase en tournant assez lentement. Les ailettes à évaser en acier, à tête moletée, sont vendues par jeu de six.

La finition du collet battu

Retournez la matrice de façon à placer l’extrémité évasée du tube du côté où les trous ne sont pas chanfreinés. Frappez directement au marteau ou bien utilisez un mandrin à épaulement de diamètre adapté. En règle générale, ces mandrins sont vendus par six, en coffret, avec la matrice et la toupie.
Frappez au marteau d’un coup sec, afin de rabattre les bords du tube en cuivre. Avec un peu d’expérience, vous réaliserez facilement un collet parfait d’un seul coup de marteau.
Il est également possible de réaliser le collet sans mandrin. Si le tube est bien évasé, usinez le collet d’un coup de marteau (utilisez un bon marteau rivoir). Cette méthode est plus difficile, car il faut acquérir le tour de main pour taper bien droit.

Variante : vous pouvez aussi réaliser le collet sans mandrin et sans matrice. Pour cela, enfilez sur le tube un écrou ordinaire, dont le diamètre intérieur correspond à celui de l’extérieur du tube. Bloquez l’écrou contre l’évasement en serrant le tube entre les mâchoires de l’étau. Frappez au marteau sur l’évasement pour réaliser le collet, l’écrou jouant le même rôle d’enclume que la matrice. Il faut retirer l’écrou par l’autre bout du tube et enfiler le raccord.

Le montage du collet battu

Il faut réaliser un collet battu sur chaque extrémité des tubes à assembler. :
sur l’un,  enfilez la partie mâle du raccord,
sur l’autre, enfilez la partie femelle.

Pour raccorder les tubes, il suffit de visser les deux parties du raccord avec deux clés, l’une bloquant la partie mâle et  l’autre serrant la partie femelle.
Pour assurer l’étanchéité, intercalez un joint de fibre d’un diamètre approprié entre les deux collets. Pour renforcer l’étanchéité, appliquez du ruban Téflon sur le filetage de la partie mâle du raccord avant de visser.

Si vous constatez que l’évasement se fait mal, c’est sans doute que le cuivre n’a pas été recuit convenablement. Chauffez au rouge toute l’extrémité au chalumeau et laissez refroidir.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Cintrer les tubes en cuivre

Une installation de plomberie ne comporte pas que des tubes droits ; pour réaliser des coudes,  le cintrage permet de plier les tubes selon un angle voulu, sans en écraser le diamètre (ce qui pourrait modifier le débit et créer des coups de buttoir au passage de l’eau). C'est une solution plus économique que l'utilisation de raccords coudés, à braser ou mécanique. Cette solution réduit également les risques de fuites.

Les dernieres vidéos maison

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

Les derniers conseils maison

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé. 

image

Gaz, électricité, bois et charbon... Quelle énergie pour cuisiner?

Depuis la nuit des temps l’homme fait cuire ses aliments avec de la chaleur, plus ou moins bien maîtrisée. Certaines énergies sont utilisés depuis très longtemps, comme le bois, d’autres sont d’apparition plus récente, comme le gaz et l’électricité. Bien sûr au-delà des énergies ce sont les appareils de cuisson qui ont beaucoup évolué, autrement dit, la manière d’utiliser ces énergies.

image

Quelle utilité d'un écran de sous-toiture (pare-pluie)?

Construction en cours :  a t'on droit a des aides pour installer un pare-pluie de toit? Nous sommes dans les Cévennes et l'ont a souvent de la pluie, parfois de la neige. Avec la météo de nos jours j'y pense fortement. Quel type de protection conseillez-vous? J'ai vu que vous parliez de celui de chez Actis sur le site. Pas trop bien compris, je l'avoue, le système pour la vapeur de la maison sur les videos que j'ai vues circuler? Ensuite déçu de voir la fin de l'émission sur RMC ! Louis-Philippe