Béton : fabriquer des parpaings (blocs béton ou moellons en béton)

Pourquoi ne fabriqueriez-vous pas vous-même les parpaings en béton dont vous avez besoin ? C'est là une entreprise très simple à condition de disposer d'un peu de temps et d'une place suffisante pour en couler simultanément un certain nombre. À l’inverse de la plupart des parpaings du commerce, les vôtres seront pleins, et donc un peu plus lourds.

Une aire de coulage propre et bien plane

Évitez les sols en terre, et préférez ceux en béton. Pour éviter que les parpaings n'adhèrent au sol, interposez, comme pour le coulage des dalles de jardin, une ou plusieurs feuilles de papier journal entre le moule et le sol. Une feuille de polyane conviendra également.

Le moule pour les parpaings

Ce moule sera en fait très proche d'un simple coffrage. Il se composera de quatre planches rabotées de 27 mm d'épaisseur, de format 50 x 20 cm et 20 x 15 cm. Leur assemblage se fera à l'aide de serre-joints de maçon (à la rigueur, des serre-joints de menuisier à grande ouverture feront également l'affaire). Des tasseaux cloués dans les angles, à l'extérieur du moule, pourront le renforcer. Pour un nombre important de parpaings vous réaliserez un moule vous permettant un coulage en série, composé de deux planches de forte épaisseur, de 2,50 m de long, entre lesquelles vous placerez six planchettes de 15 cm de long qui constitueront autant de séparations. Elles seront maintenues en place par des pointes, les grandes planches étant, pour leur part, calées à l'aide de parpaings.

Dosage pour des parpaings en béton

Le dosage du béton sera le même que pour une aire bétonnée, soit :

Ciment (CEM I / classe 42,5)

Sable sec

Gravier

Volume obtenu

300 kg

400 l

800 l

1 000 l

Gâchage et coulage du béton

Vous devrez le gâcher avec assez d'eau de façon à obtenir un béton de consistance assez dure que vous coulerez dans le moule par couches successives que vous prendrez soin de damer. Compte tenu de cette consistance, le parpaing pourra être démoulé dans les minutes qui suivent. Vous ne le manipulerez cependant que vingt-quatre heures plus tard. Pendant le séchage, protégez les parpaings des effets du vent et du soleil. Mouillez-les régulièrement au jet réglé en pluie pour éviter une évaporation de l'eau de gâchage trop rapide, ce qui les fragiliserait.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Coffrage du béton

Plus particulièrement utilisés pour la réalisation d'ouvrages en béton armé, les coffrages serviront dès que l'on voudra donner au béton durci une forme très précise résultant d'un véritable moulage. Le moule utilisé ici sera en fait un simple coffrage, constitué d'éléments plats en bois, parfois en métal et même en matière plastique. Le coffrage permettra donc de limiter la coulée et de contenir le béton frais pendant la prise.

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Humidité : les fuites d'eau

On y a tous et toutes été confrontés un jour ou l’autre : la fuite d’eau insidieuse ou envahissante. Généralement c’est la panique et l’on perd tous ses moyens devant l’envahissement aquatique. Quelques bons réflexes vous permettront de limiter les dégâts.

image

Humidité : les infiltrations

Après les remontées capillaires, les infiltrations sont certainement la deuxième grande cause d’humidité dans la maison. Elles regroupent toutes les formes d’humidification du bâti, dues à des pertes d’étanchéité de ce que les professionnels appellent « l’enveloppe ».

image

Les fiches de la semaine du 6 au 12 avril

Retrouvez les CONSEILS MAISON publiés cette semaine : Comment faire du béton, Lutter contre les remontées capillaires, Sécuriser les fenêtres accessibles, Sécuriser la porte d'entrée.

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

Gâcher du plâtre

Tout le monde connaît le plâtre, sans toujours savoir à quoi il sert et surtout comment on l’utilise…  Quand on sait ce que c'est, comment il est fabriqué et à quoi il sert, on peut plus facilement s'en servir.

image

Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.