Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.

L’utilisation des machines, des outils et des produits

Il est essentiel de connaître la technique, quel que soit le degré de difficulté du travail entrepris. Que vous utilisiez une machine électroportative, une machine à poste fixe, une combinée ou tout simplement un outil à main, la première des garanties, pour opérer en toute sécurité, est la connaissance parfaite, sinon – dans un premier temps – la maîtrise des techniques à employer. Les notices accompagnant les diverses machines ne vous donneront pas les méthodes à mettre en œuvre ; elles vous indiqueront seulement le mode de fonctionnement de l’appareil.

Si vous êtes novice en bricolage, travaillez lentement et efforcez-vous de suivre du mieux que vous pourrez les conseils que vous trouverez dans les différentes pages de ce site. Les techniques ne sont pas des règles formelles, mais bien le résultat de l’expérience des professionnels. Exercez-vous avant d’entreprendre vos réalisations définitives.
Lors de votre travail, interrompez-vous dès que vous ne maîtrisez plus bien la machine. Ne travaillez jamais dans des postures difficiles, qui risqueraient de vous faire lâcher prise.

La qualité du matériel

Des outils de bonne qualité et bien entretenus vous permettront de travailler dans de bonnes conditions. Les outils de qualité coûtent certes plus cher, mais ils durent plus longtemps. Les outils sont tous normalisés (les normes définissent leur usage et les critères de sécurité), mais, la plupart du temps, on ne trouve pas ces indications sur les emballages. Cela est d’autant plus regrettable que l’on peut être tenté par un outillage de qualité inférieure, en apparence identique et bien moins cher.

L’outillage à main

Les normes portent sur un certain nombre de données générales, telles que la résistance à la flexion et aux chocs. Voici en outre quelques conseils :
ne vous servez pas d’un marteau mal emmanché ou d’un marteau dont le manche est en mauvais état ;
n’utilisez pas un outil dont la lame est oxydée ;
pour tous les travaux électriques (installations ou dépannages), utilisez impérativement des outils aux branches protégées par des gaines isolantes.

L’outillage électroportatif

À chaque fois que c'est possible, choisissez un matériel frappé du sym­bole de la double isolation  (deux carrés imbriqués): il s’agit d’une isolation renforcée grâce à laquelle aucun élément sous tension n’est accessible sans démontage.
Concernant la scie circulaire, outil particulièrement dangereux s’il est mal employé, veillez à ce que le modèle soit équipé de carters protecteurs de lame, réglables en fonction de la profondeur de coupe.

N'utilisez que des matériels de qualité, en privilégiant les marques connues. De nombreux outils proviennent de pays lointains où le bas prix l'emporte sur la qualité, ce qui peut vous mettre en danger. Observez s'ils ont le marquage CE (qui ne constitue pas un label de qualité, mais le signe de l'autorisation de mise sur le marché européen). Le label NF, en revanche, constitue un signe de qualité réel.

Le respect des sécurités

La plupart des machines sont dotées de protections pour vous préserver de tout accident. Ne travaillez jamais sans elles, une lame en mouvement ou une toupie en rotation pouvant blesser gravement sans même que l’on s’en rende compte sur l’instant. Cela est aussi valable pour les grosses machines (intégrales ou combinées) que pour l’outillage électroportatif. Vérifiez le bon fonctionnement des protecteurs avant de mettre l’appareil en marche : sur une scie circulaire, par exemple, le protecteur rabattable doit bien revenir en position. Sur les grosses machines, attendez toujours l’arrêt complet du moteur pour relever le protecteur. Vous devez trouver, sur le mode d’emploi, des indications concernant la sécurité, auxquelles vous vous conformerez strictement.

En dehors de ces consignes, sachez qu’il faut toujours tenir les doigts éloignés de l’outil en rotation, sans pour autant risquer de perdre le contrôle de la pièce usinée. Cette règle n’est pas toujours très simple à respecter, en particulier pour les petites pièces. Dans ce dernier cas, employez un intermédiaire (une petite cale de bois, par exemple) pour pousser la pièce.

Attention : les tubes fluorescents (Néon) procurent un éclairage susceptible de générer un effet stroboscopique qui peut donner l'illusion qu'un outil rotatif est immobile alors qu'il est en rotation, ce qui peut être à l'origine de graves accidents ! Privilégiez les éclairages à LEDs. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

L'atelier de bricolage

Quand cela est possible, il est évidemment préférable de consacrer une pièce entière à l’installation d’un atelier. Une pièce fermée donne la possibilité de tenir outils et produits hors de portée des enfants et de travailler en toute tranquillité.

image

Bricolage : les conseils de base

Activité de dépannage ou véritable loisir, le bricolage est un “sport” complexe auquel on ne peut se livrer sans une bonne préparation. Faute de cela, il se soldera souvent par un doigt douloureux, un travail bâclé et des matériaux gaspillés. S’il ne veut pas aggraver son évidente infériorité par rapport au professionnel, l’amateur ne doit pas utiliser d’outillage médiocre, trop bon marché, parfois mal adapté au travail entrepris, et surtout il ne doit pas ignorer les techniques essentielles exigées par ce dernier. Perte de temps, gaspillage de matériaux, travail peu soigné sont autant de facteurs de découragement pour le bricoleur novice, aux yeux duquel l’économie réalisée sera loin d’être évidente.

Les dernieres vidéos maison

image

Précarité énergétique : quelles sont les aides allouées ?

Précarité énergétique : quelles sont les aides allouées ? Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec le concours de TEKSIAL , société spécialisée dans la rénovation énergétique depuis 1987, fait le point sur les aides allouées pour lutter contre la précarité énergétique, mieux vivre, mieux vous chauffer et habiter un logement plus sain.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est-il fiable?

Le DPE , c’est le Diagnostic de Performance Énergétique , l’un des diagnostics les plus anciens (2006) et les plus importants pour l’ achat ou la location d’un logement, maison individuelle ou appartement. C’est celui qui informe l’acheteur ou le futur locataire sur la qualité énergétique du logement , autrement dit, principalement, sur les dépenses pour se chauffer . Est-il fiable?  Permet-il vraiment de se faire une idée précise de la consommation énergétique du logement? Quelles informations pour le rénovation énergétique du logement?

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

image

Entretien d'une climatisation : les filtres

À l’intérieur, votre climatisation est généralement composée d’un certain nombre de   «  consoles  » qu’on appelle des   «  splits  » .  Il est essentiel de  nettoyer voire de remplacer les filtres périodiquement.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.