Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

Comment se manifestent les remontées capillaires?

Elles se manifestent par une humidification à l’intérieur des murs, qui monte progressivement vers le haut en faisant cloquer les peintures ou en formant de la moisissure en forme d’auréoles. Elle rend le plâtre friable. Elle remonte rarement sur plus de 1 m au-dessus des plinthes. Le phénomène se produit plus rarement à l'extérieur, mais peut aussi se manifester sous forme d'infiltrations sous les enduits de façade.

D'où viennent les remontées capillaires?

L’origine de ce « désordre » peut avoir plusieurs causes souvent complémentaires :
– une porosité du flanc extérieur des fondations sous le niveau du sol ;
– la présence d’eau sous les murs ou autour des fondations ;
– l’absence de bande d’étanchéité dans les murs à une dizaine de centimètre du sol (ce qu’on appelle la bande « d’arase »).

Remontées capillaires : l'effet "buvard"

Quand ces conditions sont réunies, la maçonnerie des murs peut se comporter comme du buvard : elle pompe l’eau qui entre en contact avec la base des murs sous la terre. L’eau les imprègne, les traverse et elle remonte, par « capillarité » vers le plafond. Le même phénomène se produit quand une terrasse inclinée dans le mauvais sens ou insuffisamment pentue dirige l’eau vers la base des murs. Idem en l’absence de caniveau si la pelouse touche la maison.

Quelles sont les solutions?

La première des choses à faire, on ne le répètera jamais assez, c’est de chercher d’où vient l’eau et, autant que possible de l’écarter de la maison. Quand on a du terrain autour de la maison, on peut faire pratiquer un drainage par un spécialiste. Dans ce cas, on en profite pour déchausser les fondations pour y appliquer un enduit d’étanchéité avant rebouchage des tranchées. On est souvent tenté de faire à l’intérieur un enduit ou d’appliquer un produit hydrofuge, qui repousserait  l’eau : ça ne sert pas à grand-chose car l’eau est certes bloquée, mais elle ne va pas tarder à remonter plus haut dans la maçonnerie pour la dégrader rapidement sur une surface plus importante.

Injections de résine et systèmes magnétiques

  • L’injection de résine pour rendre la maçonnerie étanche : ça marche quand la maçonnerie est suffisamment poreuse pour permette la migration de la résine dans les pierres.
  • Les différentes méthodes magnétiques, électromagnétiques et autres, sensées inverser le flux de l’eau dans la maçonnerie fonctionnent à condition d’être réalisées par des entreprises très spécialisées.

    ATTENTION : il y a beaucoup d’arnaques dans ce domaine et il faut prendre de sérieuses garanties en allant notamment voir des chantiers déjà réalisés.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Humidité en façade et garantie dommages-ouvrages

J'ai fait construire ma maison et j'y habite depuis Janvier 2018. J'ai un problème de remontées d'humidité sur les murs extérieurs de ma maison. Le constructeur me dit que lui n'a rien à voir avec ça et que c'est un problème uniquement esthétique (Il y a même de la mousse sur le mur!!). J'ai donc contacté l'assurance Dommages-Ouvrages, qui m'a répondu que le degré de gravité n'était pas assez important et qu'il n'y avait pas d'infiltration (tout ça sans venir sur place). Mais qu'est ce que je peut faire pour arrêter ce phénomène? Est-ce que le constructeur est responsable? Il n'y a ni Delta Ms ni de drain autour de la maison (Seul un produit d'étanchéité). Tristan

Remontées capillaires : intérêt des appareils géo-magnétiques

J'ai des problèmes d'humidité par remontée capillaires dans ma maison (vieille toulousaine de 1850). J'ai entendu parler et on m'a présenté un technique d’asséchement des murs par géo magnétisme. Il s'agit d'un boîtier placé au centre de la maison et générant un champs géo-magnétique qui est sensé stopper le phénomène de remontées capillaires. J'ai notamment vu les sociétés Humidistop et Isolée. Avez-vous un retour d'expérience ou avis à partager sur cette technique?

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Un lit en forme de cabane pour vos enfants

Créé en 2017, Mon Lit Cabane est né de l’idée de deux parents en quête d’inspiration et de designs originaux pour choyer leurs deux enfants avec des chambres créatives, ludiques et où il fait bon grandir.

image

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

L'arrivée prochaine d'un nouveau Diagnostic de Performance Énergétique obligatoire ne laisse pas indifférents les professionnels de l'immobilier comme le montre la réaction de la FNAIM, qui salue "un outil plus fiable et plus lisible" au service de la rénovation énergétique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement a précisé les grandes lignes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) -obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement- qui sera applicable au 1er juillet 2021. Principal changement, l’estimation de la facture énergétique annuelle ainsi que celles des émissions de gaz à effet de serre vont figurer sur le diagnostic. Voici son décryptage.

image

La tendance JAPANDI

Subtile rencontre entre le Japon et la Scandinavie, la tendance Japandi souffle un vent de sérénité et de bien-être dans les intérieurs.

image

Acheter une maison ou un appartement : les conseils de Christian

Compte tenu de la valeur actuelle des appartements et des maisons, l’achat dans l’immobilier ancien mérite de prendre un certain nombre de précautions, souvent de pur bon sens… Les taux de crédit sont très bas : ce n'est pas une raison pour acheter n'importe quoi n'importe où !

image

Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.