Clôture en panneaux : pour l'intimité et la sécurité

Une clôture en panneaux a une vocation multiple : assurer la sécurité de votre terrain, préserver votre intimité, vous protéger du vent ou du soleil, embellir votre propriété, ou améliorer la sécurité de votre maison. Considérez d’abord l’implantation de celle-ci, et cherchez à l’intégrer harmonieusement dans son environnement.

Clôture en panneaux : les matériaux

Les panneaux en bois est assez faciles à implanter et sont les moins onéreux. Ils sont plus solides qu'une clôture en planches. Ne sous-estimez cependant pas le coût de l’entretien que la clôture nécessitera au fil des ans, car le matériau devra être traité périodiquement. Pour éviter les contraintes de l'entretien, adoptez une palissade en composite, plus chère mais très facile à entretenir. On trouve aussi des palissades en aluminium. Si la palissade est exposée aux vents dominants, veillez à ce qu’une étanchéité trop parfaite ne crée le risque de la voir abattue. Dans un endroit venteux, préférez alors une palissade ajourée, plus perméable au vent.

Établir un projet de palissade

• Commencez par informer vos voisins de votre projet, le mieux étant de vous mettre d'accord sur l'esthétique du projet. Dans certains cas, un accord de mitoyenneté, avec partage des frais, pourra intervenir. 
• Vérifiez en mairie quelles sont les contraintes administratives. Le plus souvent, l'édification d'une clôture ne demande pas de démarche particulière. Mais le mieux reste de déposer une déclaration préalable de travaux. Dans certains cas extrême, cela ne suffit pas : il faut en passer par un permis de construire. Consultez les services de l'urbanisme de la commune. Dans un lotissement des règles communes de hauteur, d'aspect et même de matériaux sont à respecter (surtout si c'est une copropriété horizontale). Consultez le règlement de lotissement.
• Vérifiez où se trouve la limite de propriété et le tracé exact de la ligne de séparation et assurez-vous que les poteaux sont implantés chez vous. 

Clôture en panneaux occultants

Les panneaux occultants, faciles à ériger, assurent une fermeture efficace et leur coût est raisonnable. Ils sont généralement vendus en largeur standard de 0,90 à 1,80 m et hauteur de 0,60 à 1,80 m, voire 2 m. Les poteaux peuvent être en bois ou en métal, plus rarement en béton.

Treillis et panneaux combinés

Pour surélever une clôture, vous pouvez ajouter un treillis au-dessus des panneaux. Le treillis est idéal pour guider des plantes grimpantes ou créer un aspect moins austère qu’une palissade pleine, en assurant un ombrage et une intimité plus naturels.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Réaliser une palissade en planches

Les planches peuvent constituer une alternative élégante aux panneaux de clôture. Celles utilisées ici comportent un chant biseauté et sont clouées sur des traverses horizontales fixées entre les poteaux. Cette construction assure une parfaite intimité

image

Clôture en bois ou en PVC

La classique clôture en forme de “barrière” présente un aspect rustique qui lui vaut bien des adeptes, dans les lotissements pavillonnaires comme à la campagne. Elle reste la plus appréciée dans les régions rurales, où elle est parfois la seule acceptée (notamment en montagne) par les services de l'urbanisme. Néanmoins, le PVC (généralement blanc) gagne des adeptes car il dispense de tout entretien (autre qu'un coup de jet de temps en temps). Les clôtures en PVC se montent comme un jeu de construction. Ces clôtures peuvent être fixées directement au sol ou sur un muret.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

image

Qualité de l'air intérieur : les effets des polluants sur la santé

La notion de polluant n'est pas toujours facile à cerner. On pense immédiatement aux substance chimiques contenues dans l'air ou aux poussière qu'il contient. En fait les polluants sont nombreux et leurs conséquences sur la santé multiples. Un bon traitement de l'air de la maison permet d'en réduire les effets.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.