Clôture en bois ou en PVC

La classique clôture en forme de “barrière” présente un aspect rustique qui lui vaut bien des adeptes, dans les lotissements pavillonnaires comme à la campagne. Elle reste la plus appréciée dans les régions rurales, où elle est parfois la seule acceptée (notamment en montagne) par les services de l'urbanisme. Néanmoins, le PVC (généralement blanc) gagne des adeptes car il dispense de tout entretien (autre qu'un coup de jet de temps en temps). Les clôtures en PVC se montent comme un jeu de construction. Ces clôtures peuvent être fixées directement au sol ou sur un muret.

Clôture en bois, en PVC, en aluminium gainé et à cadre Inox

Les clôtures en bois

Les bois employés doivent avoir une bonne résistance aux intempéries et une tenue en flexion élevée : châtaignier, robinier (faux-acacia), chêne, bois exotiques, pin et sapin du Nord. Leur protection est assurée par un sérieux traitement fongicide et insecticide, renforcé à la base (le trempage de la base dans de l’huile moteur donne une protection excellente et peu coûteuse). La finition s’effectue par peinture micro-poreuse pour le bois, lasure ou avec un produit de traitement coloré, mais jamais par vernissage : le vernis ne manquerait pas de cloquer après chaque hiver.

Les clôtures en PVC

Il trouve un nombre croissant d’adeptes qui apprécient sa longévité, obtenue sans nécessiter d’entretien. Les grilles en PVC, imitant souvent des assemblages en bois laqué, se posent entre des poteaux en PVC ou des piliers de maçonnerie. Les produits “tout-plastique”, les plus économiques, sont des profilés extrudés rigidifiés par remplissage avec une mousse expansée.

Les clôtures en aluminium gainé 

Les produits en aluminium plastifié, constitués de profilés d’aluminium extrudé habillés d’un gainage en PVC, offrent une robustesse et une durabilité supérieures. Il existe aussi des modèles PVC à cadre Inox très résistant.

Portails et portillons 

Ventaux battants

Portails et portillons, ruptures indispensables dans la continuité d’une clôture, ne doivent pas altérer son harmonie. Le dispositif de loin la plus répandu comporte deux vantaux articulés chacun sur un des deux piliers encadrant l’ouverture, avec éventuellement un portillon assorti à simple vantail. Les vantaux sont en bois, en PVC, ou en métal (fer forgé, aluminium anodisé).

• Les articulations (gonds à penture, charnières) dépendent du poids des vantaux à supporter :
– des gonds scellés dans le pilier, dans lequel pivotent des pentures fixées sur le vantail, 
– une crapaudine (pivot) scellée au sol et un gond placé en tête du bord pivotant du vantail, pour les vantaux très lourds (grandes grilles en fer forgé).

• La serrurerie va du simple loquet à la serrure de sûreté, en passant par la barre horizontale verrouillée à chaque extrémité dans les piliers.

• Les piliers doivent supporter le bras de levier des vantaux ouverts, mais aussi retenir la clôture elle-même. Un vent violent peut amplifier énormément l’effort appliqué par les vantaux sur les piliers. Ils peuvent être briques ou en parpaings enduits, mais on trouve dans le commerce des piliers en kit, les éléments s'apparentant à des boisseaux à l'intérieur desquels on coule du béton après y avoir placé un ferraillage. La réalisation d'une semelle d'où partent les fers est souhaitable.  Les évidements pratiqués dans un pilier permettent de loger certains équipements (boîte à lettres, éclairage, interphone).

• Portail et portillons peuvent être motorisés.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice