Comment faire du plâtre?

Tout le monde connaît le plâtre, sans toujours savoir à quoi il sert et surtout comment on l’utilise…  Quand on sait ce que c'est, comment il est fabriqué et à quoi il sert, on peut plus facilement s'en servir.

Le plâtre, un produit naturel

Le plâtre c’est du gypse, autrement dit du sulfate de calcium hydraté qui résulte de l’évaporation d’eau saumâtre il y a des millions d’années et qui s’est trouvé enfoui du fait de l’accumulation de couches successives de sédiments, notamment dans le bassin parisien. Paris compte par exemple de véritables collines ou buttes de gypse dont les plus célèbres sont la butte Montmartre, les buttes Chaumont ou la colline de Ménilmontant. Paris est un véritable gruyère d’innombrables galeries percées pour extraire le gypse depuis l’époque romaine et jusqu’au XIXe siècle. Le gypse étant soluble dans l’eau, il constitue un risque d’effondrement important dans ces quartiers. Le gypse est une roche tendre qui affleure souvent le sol. Il est facile à extraire à ciel ouvert ou par des galeries. Une fois extrait, il est réduit en poudre puis chauffé à 150° pour être déshydraté.

Le plâtre durcit au contact de l'eau

C’est l’ajout d’eau, qui entraîne sa solidification autrement dit sa « prise », accompagnée d’un dégagement de chaleur, pour en faire le matériau dur et résistant que nous connaissons : le plâtre. Jusque dans les années 1960, le plâtre a connu ses heures de gloire avec les enduits muraux et de plafond. Depuis, le plâtre est toujours présent pour le parement des cloisons, des murs intérieurs et des plafonds sous la forme des « plaques de plâtre », constituées de deux feuilles de carton qui enserrent une couche de plâtre d’environ 10 mm d’épaisseur. C’est ce qui fait le BA13. Le plâtre est utilisé essentiellement aujourd’hui pour la réparation des enduits, le rebouchage des trous et des fissures, mais aussi pour les scellements et pour le moulage des corniches, des rosaces et autres moulures.

Comment gâche-t-on du plâtre?

Comme le ciment, c’est un « liant hydraulique » qui durcit au contact de l’eau. Mais il se suffit à lui-même : pas besoin d’agrégats, c’est-à-dire de sable et de graviers comme pour le mortier ou le béton de ciment. On le fabrique, on dit qu’on le « gâche », dans un récipient large, par exemple dans une auge remplie d’eau. On saupoudre le plâtre à sa surface en mélangeant progressivement à la truelle jusqu’à l’obtention d’une pâte plus ou moins consistante selon les ouvrages à réaliser. Toute la difficulté est d’apprécier la consistance de la pâte en fonction du travail à faire. Il reste alors quelques minutes pour, par exemple, jeter le plâtre au fond d’un trou à réparer dans un enduit, et enfin lisser sa surface avec un truelle. Le plâtre prend en continu et dès qu’il est trop consistant, il devient inutilisable. Pas question d’ajouter de l’eau comme avec le mortier de ciment pour corriger sa consistance ! On dit que le plâtre est « mort » : il ne reste plus qu’à le jeter et à nettoyer rapidement les outils à l’eau claire (important).

Différents types de plâtre

Il existe différentes qualités de plâtre en fonction des ouvrages à réaliser sur les chantiers ou pour la fabrication de différents éléments utilisés dans le bâtiment. Il y a aussi le fameux « plâtre à modeler » utilisé très largement dans les travaux manuels pour le moulage d’objets et d’accessoires décoratifs. Tous les parents et grands-parents ont eu la joie un jour ou l’autre de recevoir un magnifique cendrier ou une superbe figurine en plâtre fabriqués par leurs petits pour la fête des pères… C'est ce type de plâtre qui est utilisé par les staffeurs pour la fabrication de rosaces, de corniches et autres éléments décoratifs.

Plâtre mort

Quand le plâtre commence à prendre et si la quantité préparée est trop faible, inutile d'ajouter de l'eau : le plâtre est "mort" et il est inutilisable.

Mise à jour le 8 juillet 2024


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Réaliser des scellements au plâtre ou au mortier

La réalisation de scellement est l'une des opérations basique en maçonnerie. C’est souvent en scellant que l’on se familiarise avec les produits de maçonnerie. Les scellements peuvent être réalisés avec du plâtre, avec du mortier ordinaire ou avec des produits spécifiques, spécialement formulés pour ce type de réalisation.

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

Comment entretenir la clim ?

L'installation de climatisation air-air est composée d’un certain nombre de « consoles »   qu’on appelle des  « splits » .  Ils fonctionnent généralement sans problème et on oublie de les entretenir. Pourtant, très sollicités en période de fortes chaleurs, ces éléments méritent un entretien régulier que l'on peut effectuer soi-même.

image

Choisir et installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Démoussage de la toiture : attention aux arnaques !

Combien de fois est-on venu vus proposer de "démousser" votre toiture en prétendant qu'elle est en grave danger. Beaucoup cèdent à la pression, alors que la couverture ne risque rien. Au pire, l'intervention se soldera parfois par une dégradation des tuiles ou des ardoises, déplacées, cassées ou devenues poreuses.

image

Caméra de surveillance Wi-Fi solaire avec éclairage et sirène

Spécialisée dans l'habitat connecté, la statup toulousaine Apynov dévelope sous la marque Konyks un système de surveillance solaire, autonome, avec éclairage et sirène intégrés. Très simple à installer et à utiliser, la Camini Air 2 Solar intègre toutes les fonctions qui en font un système de surveillance complet et fiable. Connectée en Wi-Fi et fonctionnant sur batterie, la Camini Air 2 Solar est sans faucun il et assure son autonomie grâce à un panneau solaire fourni.

image

Quelle peinture d'intérieur choisir ?

La peinture joue un rôle essentiel en décoration, même si l'on choisit de poser du papier : il en faut pour traiter les portes, les baguettes d’encadrement ou les plinthes. Il est donc essentiel de bien la choisir pour une décoration de qualité.

image

Les avantages du robinet mitigeur thermostatique

L'alimentation en eau de la baignoire et de la douche a longtemps été constituée de deux robinets à clapet séparés. Puis est venu le robinet à poignées distinctes et bec unique, puis le mélangeur à poignée et bec unique, enfin de mitigeur thermostatique. C'est le dispositif qui tend à ce généraliser. 

image

Économiser l'électricité avec un délesteur

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

image

Installer une machine à laver soi-même

Quand on emménage,  on ne trouve pas toujours les raccordements nécessaires pour raccorder lave-vaisselle et lave-linge, et quand ils existent, le nouvel occupant préfère parfois une implantation différente. Quelques outils et un peu de savoir-faire en plomberie permettent de réaliser ce genre d'installation.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.