Cultiver les fleurs du jardin

Il est passionnant, mais surtout économique, de multiplier soi-même les plants qui fleuriront le jardin, l’intérieur ou le balcon? Selon qu’il s’agit d’annuelles, de bisannuelles, de vivaces ou de bulbeuses, les plantes demandent des soins différents, depuis le semis jusqu’à la floraison.

Un beau jardin d’agrément ne peut être conçu sans un certain nombre de variétés de fleurs. En effet, les arbres et les arbustes constituent le squelette du jardin ; les massifs et bordures fleuris lui donnent vie et couleurs. Ce terme commun de “fleurs” désigne les plantes herbacées de consistance “molle”, par opposition aux tiges lignifiées des arbres ou arbustes, et dont le caractère ornemental réside principalement dans leur floraison. En plantant des espèces dont la floraison s’échelonne sur presque toute l’année, chaque partie du jardin devient source d’intérêt à son tour.

Le cycle végétatif des plantes

Toutes ces plantes herbacées à fleurs ne possèdent pas un cycle végétatif de même durée. Il faut distinguer, suivant cette durée, trois grands groupes :
• les annuelles ;
• les bisannuelles;
• les vivaces.

Dans certaines conditions climatiques défavorables, de nombreuses annuelles sont parfois traitées soit en annuelles soit comme des bisannuelles. Chacune de ces catégories possède des exigences particulières pour accomplir son cycle végétatif. Il faut donc connaître les modes de multiplication adaptés, et respecter leur période pour les effectuer et obtenir ainsi un beau jardin fleuri.

Plantes annuelles ou de culture annuelle

Les plantes herbacées annuelles germent le plus souvent au début du printemps. Elles se développent rapidement, fleurissent durant l’été ou l’automne et montent à graine. Puis elles dépérissent et meurent dès les premiers froids. Leur cycle végétatif dure une année et ne comporte pas de période de repos.

Les plantes herbacées bisannuelles

Elles germent le plus souvent à la fin du printemps. Elles se développent durant l’été et l’automne, fleurissent l’été suivant, montent en graine puis dépérissent. Leur cycle végétatif dure donc de douze à seize mois, répartis sur deux ans, d’où leur nom de “bisannuelles”. Ce cycle comporte une période de repos hivernal. Cet arrêt de végétation les fait parfois confondre avec les plantes vivaces, mais, contrairement à ces dernières qui persistent plusieurs années, les bisannuelles meurent à la fin du second été, après leur fructification. Les plantes de ce groupe sont très appréciées pour leur floraison printanière.

Les plantes vivaces.

Contrairement aux annuelles ou aux bisannuelles, durent plusieurs années. Elles germent le plus souvent en début d’été, développent tiges et feuilles qui meurent en hiver ; elles reparaissent au printemps, fleurissent puis disparaissent l’hiver suivant et ainsi de suite pendant plusieurs années en place. Quelques plantes vivaces gardent leurs feuilles l’hiver. D’autres plantes, dites “molles”, vivaces seulement dans les pays chauds dont elles proviennent, doivent être rentrées ou protégées des gelées sous peine de voir leur souche détruite. Cela explique que certaines d’entre elles, de reproduction facile, se cultivent en annuelles (impatiens, par exemple).

Plantes bulbeuses, tubéreuses ou rhizomateuses

Les plantes de cette catégorie sont bien entendu des vivaces, mais elles méritent d’être classées à part. En effet, leur mode de multiplication diffère, puisqu’il s’effectue à l’aide de bulbes. Le terme de “bulbe” s’emploie d’une façon très générale pour qualifier un organe souterrain renflé et charnu, qui accumule les réserves nutritives nécessaires au départ de la végétation, et assure ainsi la persistance d’une année sur l’autre. Il peut s’agir de bulbes véritables (tels ceux de la jacinthe, composés d’écailles charnues imbriquées) ou de bulbes solides (par exemple ceux du glaïeul, avec une tige renflée en forme de sphère aplatie), de tubercules (comme ceux de l’orchis ou du dahlia, tiges ou racines souterraines modifiées) et de rhizomes, tiges souterraines renflées et rampantes (ceux de l’iris, notamment). La culture des plantes bulbeuses ne présente aucune difficulté. Celles à floraison printanière se plantent en automne, et celles à floraison estivale se plantent généralement au printemps.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Propreté des chantiers de construction : comment y parvenir?

Les chantiers de construction , d'extension et de rénovation sont improductifs, dangereux et l'occasion de graves pollutions et de frais inutiles de nettoyage. Pourtant les solutions existent pour travailler proprement, plus efficacement et en toute sécurité. Ces recommandations valent pour les entreprises travaillant sur le chantier mais aussi pour les auto-constructeurs. Si vous faites appel à une entreprise, en tant que maître d'ouvrage, votre responsabilité peut aussi être engagée, surtout en matière de pollution. 

image

5 bonnes raisons de faire intervenir un plombier

Les problèmes de plomberie peuvent survenir à n'importe quel moment, sans que l'on y soit préparé. Vous pouvez être tenté de résoudre le problème vous-même. Mais cela n'est pas toujours une bonne idée. C'est pourquoi il est préférable de faire appel à un plombier. Ce professionnel est capable d'assurer de multiples services pour vous proposer des solutions adéquates. Ainsi, pour quelles raisons devriez-vous faire intervenir un artisan plombier ?

image

Choisir des meubles pour un intérieur minimaliste : conseils et astuces

L'intérieur minimaliste est devenu très populaire ces dernières années, car il permet de créer une atmosphère élégante et apaisante, tout en évitant l'encombrement. Si vous souhaitez créer un intérieur minimaliste, il est important de choisir des meubles qui correspondent à ce style. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les meubles parfaits pour un intérieur minimaliste (c'est parti) !

image

Écran de sous-toiture, pare-vapeur et pare-pluie

Onduline devient fabricant des écrans sous-toiture. La gamme ONDUTISS® s’enrichit et regroupe les écrans de sous-toiture, pare-pluie et pare-vapeur destinés à protéger l’isolation des maisons et à apporter plus de confort aux clients. Légères et très rapides à installer, ces solutions offrent une étanchéité et une isolation optimale

image

La précarité énergétique : les aides

Beaucoup de Français et de Françaises ont de plus en plus de mal à payer leur facture d’énergie et tout particulièrement à se chauffer l’hiver. Il existe un certain nombre d'aides pour lutter contre la précarité énergétique.

image

Comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement très important pour le chauffage de nos propriétés. Il permet de réchauffer notre intérieur à partir de l'air ou des eaux souterraines. C'est un équipement qui permet de faire des économies d'énergie considérables tout en offrant un excellent confort thermique. Mais pour lui garantir un fonctionnement optimal et une longue durée de vie, vous devez lui assurer un bon entretien. Ce n'est pas toujours une chose aisée et cela nécessite parfois l'expertise d'un professionnel. Par conséquent, comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

image

Détecteur de fumée connecté

Obligatoire depuis 2015 en France et bien utile pour se prémunir contre tout départ de feu, le détecteur de fumée (DDAF) ne permet pas d’être alerté d’un incendie au sein du domicile en cas d’absence. L'’entreprise française Avidsen, spécialiste reconnue sur le marché de la domotique annonce la disponibilité de son détecteur de fumée connecté HomeSmoke .

image

La véranda : plus d'espace et de lumière dans la maison

Faire installer une véranda chez soi, c’est avant tout avoir envie de s’ouvrir sur l’extérieur, de faire évoluer son mode de vie vers un lifestyle dedans-dehors, pour profiter de moments conviviaux dans un confort absolu. Plus que jamais, la véranda est tendance. Ses principaux atouts ? Elle participe à faire rayonner nos intérieurs de lumière, agrandit l’espace en limitant les travaux, tout en apportant plus de confort thermique et acoustique.

Jardiner pour valoriser la maison

Jardiner : une école de patience

Les conseils pour créer, entretenir, fleurir et arborer votre jardin et pour produire des légumes sains et naturels pendant toute l’année, grâce aux informations et aux suggestions de Christian spécialiste de la construction mais aussi du jardinage. Une connaissance de l’alternance des saisons et de leurs conséquences sur la vie des plantes est souhaitable. Le jardinage demande de la patience, mais aussi une attention permanente, par exemple dans l’arrosage des plantes, le tuteurage, mais aussi le désherbage des mauvaises herbes, aujourd’hui baptisées « plantes indésirables ». 

Jardiner en préservant la nature

Le traitement des plantes doit exclure les pesticides et privilégier des produits naturels, admissibles en agriculture biologique. On préfèrera par exemple un paillage à un désherbant.