Grand ménage et petits travaux d'entretien de printemps

Le printemps est installé depuis quelques semaines, les beaux jours arrivent quant à eux progressivement… Qui dit printemps, dit aussi, souvent, ménage et petits travaux dans son logement : nettoyer sa maison de fond en comble, trier, renouveler, réparer, etc.., bref s’occuper de tous ces travaux d’entretien souvent délaissés au quotidien. Pour profiter pleinement de son logement durant les beaux jours, l’Association QUALITEL, qui œuvre pour un habitat de qualité, propose une liste des réflexes d’entretien, à retrouver également sur le site

La ventilation

La qualité de l’air intérieur du logement joue un rôle important pour le confort et la santé de tous les occupants. Avec un système de ventilation en bon état et performant, il est possible d’évacuer les polluants nocifs pour la santé ainsi que l’humidité pouvant provoquer des moisissures. Pour une maison ou un appartement sain, sûr et confortable, rien de tel qu’un nettoyage régulier des systèmes de ventilation.

Dans le cas d’une ventilation naturelle, il convient de nettoyer les grilles d’entrée d’air situées au niveau des fenêtres, par lesquelles l’air extérieur entre dans l’habitat. Pour une VMC, il est conseillé de dépoussiérer mensuellement les entrées d’air et de nettoyer tous les 6 mois les bouches d’extraction à l’eau savonneuse. Enfin, s’il s’agit d’une VMC double flux, les filtres qui assainissent l’air doivent également être changés tous les ans, au moment de son grand ménage de printemps par exemple.

La hotte de cuisine est également à entretenir : pour que l’air rejeté dans la cuisine soit toujours sain, il faut veiller à laver tous les 2 mois le filtre à graisse que l’on trouve dans les hottes à extraction et les hottes à recyclage. Pour une hotte à recyclage, il faut aussi remplacer tous les 4 mois le filtre à charbon actif qui retient les odeurs.

Les portes et les fenêtres

Les portes et fenêtres sont des éléments clés. Elles protègent du bruit (isolation phonique), du froid (isolation thermique), des intempéries et des intrusions, et participent grandement à l’aspect esthétique du logement, donc à sa valeur patrimoniale. Le saviez-vous ? Une porte ou des fenêtres mal entretenues prennent vite un aspect grisâtre (fenêtres en bois et autres huisseries en bois) ou jauni (menuiseries en PVC blanc), mais perdent aussi leur qualité protectrice. Par exemple, une peinture qui craquelle sur une fenêtre en bois risque de ne plus protéger contre l’humidité. Sans entretien, le bois peut alors gonfler et c’est toute la fenêtre qu’il faudra changer. Des précautions d’entretien sont donc à prendre et à adapter en fonction du type de matériau (bois, aluminium, PVC).

Il faut aussi porter une attention particulière à l’étanchéité à l’air de sa fenêtre et donc vérifier la pression des joints. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de réaliser un test avec une feuille de papier que l'on place entre le dormant et l'ouvrant de la fenêtre puis de fermer la fenêtre. Si la feuille se laisse retirer facilement, il est nécessaire de remplacer les joints.

Les volets

Les volets aussi nécessitent un entretien régulier pour durer dans le temps et conserver toutes leurs fonctions d’isolation et de sécurité. Les volets et persiennes en bois, volets battants en PVC doivent ainsi régulièrement être nettoyés. Dans le cas des volets en bois, il est important de les entretenir régulièrement en prenant un pinceau pour revernir, repeindre et relasurer, afin de protéger le matériau. Cette opération est à renouveler tous les 2-3 ans.

La quincaillerie est également à entretenir 2 fois par an ou plus si nécessaire : serrure, gonds, pièces mobiles et points de fermeture devront être dépoussiérés et lubrifiés avec de l’huile.

Les gouttières

Plus spécifiquement au printemps, et en fonction de l’environnement, les conduits d’évacuation des eaux de pluie (gouttières, chéneaux) peuvent se retrouver encombrés ou bouchés par les fleurs des arbres. Il est important de penser à inspecter ses gouttières et à procéder à son nettoyage en les débarrassant des déchets végétaux.

Le détecteur de fumée

Pour réduire le risque d’incendie dans un logement, il est important d’avoir des équipements de sécurité efficaces. Un bon entretien du détecteur de fumée est donc primordial. Pour cela, il suffit d’observer régulièrement le bon clignotement du voyant lumineux de contrôle, de changer les piles quand nécessaire et d’éliminer les poussières qui ont pu s’accumuler sur les fentes latérales du détecteur.

Information

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

Parafoudre et paratonnerre : quelles différences, quelles protections?

Les orages se multiplient avec l'arrivée de l'été comme la fin de celui-ci. Ils sont de plus en plus violents et destructeurs. Le risque électrique est accru, d'où des dangers sur les personnes comme sur les installations et les biens, avec des menaces d'électrisation, d'électrocution, de détérioration des équipements électriques voire d'incendie. Deux équipements aux fonctions différentes sont à installer : parafoudre et paratonnerre. Les deux sont souvent confondus.

image

Des panneaux de particules et de fibres (MDF) sans COV

Les panneaux de particules et de fibres n'ont pas bonne réputation sur le plan écologique. La cause : les colles qu'ils contiennent qui diffusent des COV (composants organique volatiles) particulièrement nocifs. Des panneaux fabriqués avec des colles biosourcées font leur apparition.  Evertree, pionnier dans la création de la première résine végétale à base de tournesol et de colza et Seripanneaux, spécialiste dans la fabrication de panneaux de particules de haute qualité - apportent une réponse concrète aux enjeux du secteur de l’ameublement en créant le premier panneau de particules biosourcé 100% français.

image

Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet : comment s'y retrouver?

Les standards de communication (Bluetooth, Wifi, CPL, Ethernet) permettent de créer un réseau local d’échange de données. Ils se distinguent essentiellement par leur mode de transmission et leur portée : une trentaine de mètres pour le WiFi, moins de 10 m pour le Bluetooth, sans limite pour les protocoles filaires. Dans quelque temps, personne n'échappera à la notion de connexion dans la maison et pas seulement pour regarder la télévision. Autant s'y mettre tout de suite!

image

Installer une véranda : les règles de base

La véranda constitue le prolongement naturel de la maison. Il faut bien la choisir . Elle est par nature lumineuse et elle en améliore le confort autant que l’esthétique. Son implantation doit profiter à l’éclairement naturel de la ou des pièces qu’elle prolonge. Lorsque les combles ne peuvent être aménagés, c’est la façon la plus simple de créer une extension et d’augmenter ainsi la surface habitable. VÉRANDA EN ALUMINIUM ACCESSIBLE

image

MaPrimRénov' évolue en mai 2024 : les détails

Le dispositif de soutien à la rénovation énergétique évolue de façon significative. Il s'agit non pas d'une correction mais d'un véritable changement de cap, avec le retour d' l'aide aux travaux "poste par poste" après la constatation que la "rénovation globale" était difficile à mettre en ouvre tant en raison du "reste à charge" que de la difficulté à mobiliser des entreprises sur un chantier plus complexe, faisant appel à des compétences diversifiées et techniquement complexes, induisant le recours à des intervenants multiples.

image

Pompe à chaleur : les différents types - laquelle choisir ?

La pompe à chaleur (PAC) est un système reposant sur la thermodynamique, qui permet de puiser des calories dans un milieu et de les transférer dans un autre. C’est selon ce principe que fonctionne un réfrigérateur. Il en existe différents types suivant le milieu dans lequel les calories sont puisées et le mode de restitution de celles-ci.

image

Trier et composter les déchets : une obligation légale ?

Engagé depuis de nombreuses années, le tri des déchets est une obligation morale et citoyenne. Il en est de même depuis le 1et janvier 2024, avec l'obligation, pour les collectivités locales de mettre en place un système de " un tri à la source des biodéchets pour les particuliers". Seau à compost