Granulés ou pellets : combustibles propres et efficaces

Les granulés de bois, connus aussi sous le nom de "pellets", sont apparus en France dans les années 2000. Ils permettent d'alimenter des poêles, inserts et chaudières spécifiques, particulièrement efficaces et économiques.

À partir de sciure de bois

Présentés sous la forme de petits cylindres lisses et durs, les granulés sont obtenus à partir de sciure ou de copeaux de bois collectés dans les scieries et les menuiseries industrielles, compactés sans aucun additif (et notamment sans colle), pour constituer un combustible à utilisation domestique. Sciure et copeaux sont séchés, pressés, refroidis, tamisés puis conditionnés en sacs ou livrés en vrac dans un silo attenant à l'appareil de chauffage.

Homogènes, denses et très secs

Les granulés de bois bénéficient d'un taux d’humidité très faible (moins de 10%) leur procurant un haut pouvoir calorifique et fournissant aux appareils de chauffage un très bon rendement. Leur pouvoir calorifique est en moyenne de 4800 KWh/t.

Des produits certifiés

Sans que cela soit une obligation pour eux, les producteurs de granulés ont la possibilité de faire certifier leurs produits. Trois certifications, en France, garantissent des caractéristiques physiques minimales. Ce sont les certifications ENplus, DINplus et NF biocombustibles solides granulés. Ces certifications portent sur:

  •     le diamètre
  •     la longueur
  •     l'origine de la matière première
  •     le pouvoir calorifique inférieur ou PCI
  •     l’humidité
  •     le taux de "fines" : pourcentage (en masse) de particules fines contenues dans le granulé
  •     le taux de cendres
  •     la résistance mécanique
  •     la masse volumique (apparente)
  •     les teneurs en soufre, chlore et azote.

 La plupart des fabricants d'appareils de chauffages au granulés exigent l'utilisation de produits certifiés pour accorder la garantie initiale sur leurs matériels. 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les énergies pour se chauffer

Les  énergies traditionnelles – électricité et énergies fossiles – ont la réputation d’être chères et souvent polluantes. Elles ne sont pas renouvelables. Les énergies de substitution sont souvent difficiles à exploiter comme unique source de chauffage. Les solutions hybrides sont souvent retenues.

Les dernieres vidéos maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Lutter contre les problèmes de bruit

Christian PESSEY et  Nicolas BALANANT, expert Qualitel en acoustique, vous apportent leur conseils sur tous les problèmes sonores que vous pouvez rencontrer dans votre logement.

Les derniers conseils maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Isolation acoustique avec de la laine de verre ISOVER PAR PHONIC

Loin d’ être une fatalité, le bruit nécessite d’être apprivoisé. Une conception du bâtiment et de son acoustique bien pensées permettent de maîtriser la qualité sonore, le confort et le bien-être de ceux qui y vivent ou y travaillent. PAR PHONIC est conçu pour un usage polyvalent en cloisons de distribution et de séparation.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.