Installer un escalier escamotable

Les combles ne sont souvent accessible que par une trappe et une échelle. Un escalier escamotable rend leur accès à la fois plus sûr et plus commode. Les escaliers étant différents, il faut bien lire la notice pour les installer correctement. Cet article vous e présente les bases.

Poser un escalier escamotable

Déployez l’escalier ce la trappe jusqu’au sol. Montez les fixations hautes en suivant les instructions. Faites des avant-trous, puis vissez les charnières dans le panneau, dans la solive ou encore dans l’une des traverses du chevêtre. Posez la rampe ou, si l’escalier est équipé d’un système de ressort de rappel, il sera peut-être plus simple de la poser par la suite.

Monter le système de ressort de rappel

Si l’échelle possède un système de ressort de rappel, utilisez le gabarit fourni pour noter la position de la plaque de retenue sur le plancher du grenier. Marquez la position des vis avec une pointe carrée. Le système de rappel s’installe d’un côté ou de l’autre de l’escalier.

Placez le système de ressort de rappel selon les instructions du fabricant et vissez-le sur le plancher du grenier. L’escalier étant ensuite complètement replié dans le grenier, raccordez le système de rappel d’un côté de celle-ci.

Suivez les instructions du fabricant pour déplier et replier l’escalier. Le maniement se fait généralement en tirant sur un crochet de fermeture avec la canne de manœuvre ou en faisant tourner le loquet situé sous la trappe.

Pour replier et ranger l’échelle, libérez le verrou, repliez l’échelle et reverrouillez l’ensemble. Faites glisser l’échelle vers le haut jusqu’à ce qu’elle rentre complètement dans la trappe et poussez-la avec la canne de manœuvre. Refermez la trappe avec celle-ci et verrouillez le loqueteau.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

image

Qualité de l'air intérieur : les effets des polluants sur la santé

La notion de polluant n'est pas toujours facile à cerner. On pense immédiatement aux substance chimiques contenues dans l'air ou aux poussière qu'il contient. En fait les polluants sont nombreux et leurs conséquences sur la santé multiples. Un bon traitement de l'air de la maison permet d'en réduire les effets.

image

Qualité de l'air intérieur : quels sont les polluants?

La qualité de l'air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique, car l'ensemble de la population est concerné, et plus particulièrement les personnes fragiles ou fragilisées telles que les enfants, les personnes âgées ou les malades pulmonaires chroniques. Un intérêt tout particulier doit ainsi être porté aux différents polluants présents dans l’air intérieur, afin de réussir à en éliminer un maximum. Des analyseurs d'air permettent de les détecter .

image

Laine de verre Isoconfort 35 en 300 mm

ISOVER enrichit sa gamme d’isolant Isoconfort 35, dédiée aux combles aménagés, avec une version en 300 mm qui permet d’atteindre une résistance thermique R=8,55 en simple couche et R=10 avec un complément de 60 mm entre chevrons. Une solution idéale en maisons individuelles neuves !

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.