Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

Installer une baignoire

Une baignoire peut être installée de différentes façons, selon sa forme et l’emplacement disponible. Toutefois, compte-tenu du volume important d’eau chaude nécessaire pour un bain, il est recommandé d’implanter la baignoire de manière à réduire au strict minimum la longueur de la canalisation depuis le chauffe-eau ou le ballon d’eau chaude, afin de réduire les pertes thermiques (et le gaspillage d’eau). Il faut s'assurer que le plancher est capable de supporter le poids de la baignoire remplie d'eau.

Fixation de la baignoire

Elle est des plus simples, puisque cet appareil se maintient par son propre poids. Cependant, si la salle de bains se trouve en étage, il est recommandé de sceller les pieds de la baignoire pour qu’elle ne se déplace pas sous l’effet des vibrations du plancher.

Alimentation et évacuation

  • L'alimentation de la baignoire se fait par deux canalisations, traditionnellement en cuivre, mais de plus en plus en PER derrière un doublage, et depuis peu en multicouche (en 16 mm pour le cuivre et 20 mm pour les deux autres matériaux). L'utilisation d'un robinet thermostatique n'est possible qu'avec une production d'eau chaude par chauffe-eau électrique à accumulation ou par ballon associé à une chaudière.
  • L’évacuation de la baignoire se fait, via la bonde et un siphon, par une canalisation en PVC gris (ou noir pour le recyclé) de 40 mm. Veillez tout particulièrement à l'étanchéité des raccords.

Habillage de la baignoire

Il peut se faire grâce à un panneau hydrofuge, carrelé ou non, ou par une construction en dur (carreau de plâtre ou de béton cellulaire, brique plâtrière). L'habillage  doit comporter une trappe de visite permettant d’accéder au siphon, afin de pouvoir le déboucher si nécessaire.

Étanchéité périphérique de la baignoire.

Elle doit être particulièrement soignée, en déposant un généreux cordon de mastic silicone fongicide, ou bien à l’aide d’un joint sanitaire préformé adhésif.

Installer une douche

Une douche, qu’elle soit montée de toutes pièces, sous forme de colonne ou d’une cabine intégrée, se monte sur un réceptacle (receveur) qui doit être placé de manière à assurer le bon écoulement de la vidange. Il est généralement posé sur le sol, mais la mode est à l'intégration au plancher (douche à l'italienne). Il existe cependant aujourd'hui des receveurs très fins (quelques centimètres).

Alimentation et évacuation

  • L'alimentation de la douche se fait par des canalisations de même type et de même diamètre que la baignoire. Les contraintes concernant l'alimentation sont les mêmes que pour la baignoire.
  • L'évacuation de la douche se fait, via la bonde et un siphon,  comme la baignoire par une canalisation en PVC , de 40 ou 50 mm, apparente ou encastrée dans le plancher.

Receveur de douche à poser

La hauteur minimale du bac se détermine en prévoyant un jeu de 2 à 3 cm entre le fond du siphon et le plancher. Un accès sous le bac doit être aménagé (trappe ou côté amovible) afin de pouvoir intervenir en cas de fuite au siphon ou sur la canalisation d’évacuation. Présentez le bac à son emplacement et tracez son contour sur le sol, ainsi que l’aplomb de sa bonde (avec un fil à plomb), puis retirez-le. Posez la canalisation d’évacuation (pente de l’ordre de 2 cm/m) et fixez-la à l’aide de cales en polystyrène expansé. Raccordez le siphon à la canalisation. Mettez le bac en place et fixez sa bonde sur l’embouchure du siphon (à moins que le bac ne soit équipé d’une bonde siphoïde), sans la bloquer. Vérifiez l’horizontalité du bac, et assurez-vous qu’il ne crée pas de tension sur la canalisation, puis bloquez définitivement la bonde.

Douche à l'italienne

Ce type d'équipement suppose un décaissement du sol en vue de l'installation d'un bac à carreler et le passage encastré de la canalisation d'évacuation, ainsi que l'installation d'un siphon de sol. Veillez à donner une pente au bac vers le siphon.  L'étanchéité est le principal problème lié à la douche à l'italienne. Pour la garantir, il faut utiliser une membrane (ou natte) entre le bac et le carrelage de finition dans lequel la bonde est scellée. Les risques de perte d'étanchéité conduisent à réserver ce type d'installation à un professionnel, surtout si la douche se trouve en étage avec risque d'inondation d'un logement sous la douche. L'installation par vous-même de ce type de douche peut engager votre responsabilité en cas de fuite. 

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Qu'est-ce que la laine de roche ?

Dans cette interview, christian PESSEY interroge Frédéric-Jérôme Cardona, responsable Développement chez ROCKWOOL sur les propriétés isolantes de la laine de roche ! 

image

La laine de verre, qu'est-ce que c'est ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER vous expliquent ce qu'est la laine de verre et font le tour des priorités d'isolation dans la maison.

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR – VENTILATION DES LOGEMENTS

Qualité de l’air intérieur et maintenance des systèmes de ventilation : duo gagnant en faveur d’un triple enjeu : Santé des habitants, préservation du bâti, efficience énergétique. Ce triptyque de la qualité du logement, largement partagé par le SYNASAV (Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique) le PLAN BATIMENT DURABLE et l’ADEME a donné lieu jeudi 8 octobre dans les locaux du CSTB à la signature d’une charte d’engagement commune : « Green Deal relatif aux systèmes de ventilation pour une amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les logements ».

Les derniers conseils maison

image

Le chauffage solaire : comment ça marche?

Le solaire photovoltaïque est beaucoup moins connu que le solaire photovoltaïque, qui permet de produire de l’électricité gratuitement : il permet de chauffer l’eau sanitaire et d'assurer le chauffage de la maison. Les déconvenues du chauffe-eau solaire y sont sans doute pour beaucoup bien que le système soit particulièrement intéressant.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Le thermostat d'ambiance : indispensable pour beaucoup de chauffages

Petit rappel sur ce qu’est un thermostat c’est un petit équipement qui met en route ou interrompt le fonctionnement d’un appareil électrique, notamment de chauffage, en fonction de la température. Tous les radiateurs en ont, et même le four de votre cuisine. Les chaudières, quel que soit leur type et leur énergie en ont un.

image

Chauffage : comment l'entretenir

L'entretien du chauffage est une nécessité, surtout après un été très chaud et un automne assez clément: la perspective d’un hiver froid est à prendre en compte. Quel que soit votre système de chauffage, il faut l’entretenir. 

Abandon de chantier : que faire?

L'entreprise ne termine pas les travaux d'extension de mon garage commencés en octobre 2019 : il reste a faire plomberie, électricité, gouttières, mezzanine, porte du garage, enduit extérieure... Je n'ai pas de nouvelles du courtier de travaux ; je suis inquiet. Quels recours puis-je avoir ?  Bernard

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimerenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMERENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.